Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris a pris tout son temps... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-0 ASSE)

Par Youcef Touaitia - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 16/12/2015 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a logiquement battu Saint Etienne (1-0) lors des 8es de finale de la Coupe de la Ligue. Même si la qualification du club de la capitale est méritée, les Parisiens ont longtemps bataillé face à des jeunes stéphanois.

Paris a pris tout son temps... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-0 ASSE)
La célébration de Cavani après le but de la victoire.

Paris peut souffler ! Longtemps inefficaces face à une équipe de Saint-Etienne largement remaniée et très bien regroupée, les Parisiens ont eu beaucoup de mal pour venir à bout des jeunes Verts (1-0), mais se sont qualifiés en quart de finale de la Coupe de la Ligue.

Dans un match particulièrement terne, les troupes de Laurent Blanc ont été décevants dans le jeu contre une formation pratiquement de CFA de l'ASSE. Malgré une belle solidarité défensive, les Stéphanois ont finalement craqué dans les derniers instants...

D'entrée de jeu, les Parisiens confisquaient le ballon et jouaient à leur rythme sans mettre le feu à une défense stéphanoise sereine. Le temps passait et les hommes de Blanc ne trouvaient pas la solution face à un bloc vert très compact et décidé à subir. Sur la première occasion parisienne, Ibrahimovic était proche d'inscrire le but de la saison d'un sublime ciseau acrobatique qui fracassait la barre ! Incroyable !

Paris sans génie

Puis après cette première opportunité... plus rien ! Beaucoup trop statiques, les Parisiens avaient un mal fou à trouver des espaces malgré quelques combinaisons intéressantes. Au contraire, les Verts prenaient confiance, se projetaient rapidement vers l'avant et jouaient plus haut. Néanmoins, juste avant la pause, Rabiot et Lucas donnaient quelques frayeurs à Moulin.

Au retour des vestiaires, Paris accélérait et accentuait la pression mais n'arrivait toujours pas à mettre de la folie dans cette rencontre. Au fil des minutes, l'inquiétude s'installait dans les travées du Parc des Princes devant l'inefficacité inhabituelle des Franciliens. L'entrée de Di Maria faisait du bien au jeu parisien mais les occasions manquaient toujours...

Angel déploie ses ailes...

Alors que les deux équipes se dirigeaient vers les prolongations, l'Argentin, d'une magnifique ouverture, trouvait Cavani au-dessus de la défense qui ne se faisait pas prier pour tromper Moulin (1-0, 86e). Le Parc exultait après un match d'un terrible ennui. L'essentiel était là, Paris se retrouve en quart et va affronter l'Olympique Lyonnais...

La note du match : 4/10

Globalement, quel ennui ! Le match a débuté sur un très petit rythme. Entre une équipe parisienne qui monopolisait le ballon sans rien faire avec et des Verts incapables de créer quoi que ce soit, la première période fut difficile à suivre. Constat identique en seconde période, même rythme, même scénario et même ennui... Heureusement que Di Maria est passé par-là !

Le but :

- Di Maria se balade à 40 mètres des buts de Moulin. L'Argentin lève la tête et trouve Cavani dans le dos de la défense. Sur la gauche, l'Uruguayen place à un plat du pied en reprise de volée au fond des filets stéphanois (1-0, 86e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée pour chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (7/10)

Alors qu'il a débuté sur le banc, l'Argentin est rentré tranquillement dans son match en offrant quelques belles percées au Parc des Princes. Il a été le Parisien le plus actif et le plus tranchant et a emballé un match très pauvre. Son ouverture exceptionnelle pour Cavani a délivré les siens.

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (6) : pour sa deuxième titularisation de la saison, l'Italien a été peu sollicité. Applaudi par le public tout au long de la rencontre, le portier, qui a peut-être joué son dernier match avec Paris, a réalisé deux petits arrêts lors de cette rencontre. Un clean sheet, cela fait toujours du bien pour le moral.

Gregory van der Wiel (4) : le Néerlandais a été très moyen ce soir alors qu'il avait l'occasion de montrer à son entraîneur qu'il pouvait titiller Aurier. Il n'en a rien été puisqu'il s'est montré très frileux en restant très en retrait par rapport à Kurzawa.

Marquinhos (6) : difficile de juger le défenseur central sur un tel match face à une adversité aussi pauvre. Il a fait ce qu'il fallait pour contenir les attaquants stéphanois, pas forcément très offensifs ce soir. Ses interventions ont été propres sur cette rencontre.

Thiago Silva (6) : le capitaine parisien est désormais habitué à jouer des matchs durant lesquels il n'a que très peu de travail. Un peu comme ce soir puisqu'il n'a presque rien eu à faire. Mais comme toujours, le Brésilien a été vigilant sur les rares tentatives stéphanoises.

Layvin Kurzawa (6) : le latéral gauche parisien a été très actif sur son côté gauche en posant quelques soucis à Pierre-Gabriel. Il a baissé le pied au milieu du match avant de se reprendre par la suite. Il aurait pu mettre les siens à l'abri plus tôt mais il s'est cogné avec Cavani au moment de tirer.

Marco Verratti (6) : titulaire pour la première fois après un mois et demi d'absence, le Transalpin a repris ses bonnes vieilles habitudes en aiguillant parfaitement le jeu et en se plaçant entre les lignes pour alimenter ses attaquants. Remplacé à la 62e minute par Angel Di Maria (7), lire commentaire ci-dessus.

Benjamin Stambouli (5) : face à un adversaire regroupé derrière, l'ancien Montpelliérain s'est montré plus à son aise dans ses transmissions mais n'a pas non plus apporté ce qu'il fallait pour casser les lignes.

Adrien Rabiot (6) : le milieu a touché beaucoup, beaucoup de ballons sans toutefois toujours trouver le bon intervalle pour créer le décalage. Cependant, dans la continuité de ses récentes performances, il a apporté grâce à sa capacité à transpercer les lignes dans l'entrejeu.

Lucas (3) : alors qu'il avait été plutôt efficace dans un rôle de joker de luxe ces dernières semaines, le Brésilien est retombé dans ses travers. Toujours aussi décevant en tant que titulaire, il montre une fois de plus qu'il n'a pas la carrure pour jouer un rôle majeur dans ce PSG.

Zlatan Ibrahimovic (6) : le Suédois a joué à son rythme en première période. Plutôt disponible malgré le marquage strict des Verts, Ibra était proche d'inscrire un but exceptionnel sur un ciseau acrobatique qui terminait sa course sur la barre. Il a été l'attaquant le plus remuant pendant une heure. Remplacé à la 62e minute par Edinson Cavani (non noté), qui a mis le but de la qualification d'un joli plat du pied.

Ezequiel Lavezzi (3) : l'Argentin n'a pas été très souvent titulaire cette saison et il avait la chance de marquer des points ce soir. C'est raté puisqu'El Pocho s'est montré brouillon et peu à son aise.  Beaucoup trop discret...

SAINT-ETIENNE :

Jessy Moulin (6) : le remplaçant de Ruffier a paradoxalement eu peu de travail à effectuer en première période. Il est heureux de voir le ciseau d'Ibrahimovic finir sur la barre et s'est montré vigilant sur la frappe de Rabiot. Après avoir sauvé son équipe face à Lavezzi à un quart d'heure de la fin, il s'est malheureusement incliné face à Cavani dans les derniers instants...

Ronaël Pierre-Gabriel (5) : le latéral droit s'est mis en confiance d'entrée avec une bonne intervention dans les pieds de Lucas. Il n'a pas pris l'eau malgré quelques difficultés face à Kurzawa. Match correct mais sans plus.

Rupert-Nathan Dekoke (6) : surprise du onze titulaire, il s'est montré solide en première période en ne paniquant pas. Face aux Parisiens, il a été plutôt convaincant et doit continuer dans ce sens pour progresser.

Pierre-Yves Polomat (6) : titularisé dans l'axe de la défense, le jeune Stéphanois a été plutôt bon face aux attaquants parisiens. Il a souvent bien lu la trajectoire des passes et a parfaitement anticipé certaines actions. Un bon match.

Jonathan Brison (6,5) : le vétéran stéphanois a livré un match très courageux. Au four et au moulin, il a retardé l'échéance en se sacrifiant sur une frappe à bout portant d'Ibrahimovic en seconde période. Défensivement, le latéral a été irréprochable face aux hommes de Blanc.

Jérémy Clément (5,5) : il a beaucoup couru et s'est beaucoup battu face à son ancien club mais n'a pas réussi à faire le nécessaire pour se projeter vers l'avant et donner de l'air aux siens. Remplacé à la 87e minute par Cazim Suljic (non noté).

Renaud Cohade (5,5) : il s'est beaucoup donné et a mis le pied quand il le fallait. Sa sortie a laissé plus d'espaces à Di Maria qui n'a pas été attaqué dans la zone où il était sur le but parisien. Mécontent lors de la sortie, il a été remplacé à la 78e minute par Erin Pinheiro (non noté).

Jonathan Bamba (5) : il a été remuant et actif, remontant parfois le ballon sur plusieurs mètres. Mais cela reste insuffisant pour faire trembler une équipe comme Paris. Au moins, le jeune ailier a eu le mérite de sonner la révolte...

Benjamin Corgnet (3,5) : très peu de ballons touchés, pas d'influence sur le jeu, l'ancien Lorientais a souffert dans cette configuration beaucoup trop défensive pour pouvoir briller.

Dylan Saint-Louis (3) : avec une tactique défensive et face à un tel adversaire, le jeune Stéphanois n'avait pas grand-chose à faire et ne devait pas s'attendre à faire des étincelles sur son aile.

Neal Maupay (3) : un match ingrat pour l'ancien Niçois qui n'a pas pu montrer de quoi il est capable face à l'ogre parisien. Jouer pour courir et ne pas toucher le ballon, c'est compliqué pour un attaquant… Remplacé à la 60e minute par Hugo Roussey (non noté).

+ Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe de la Ligue en cliquant ici.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 1-0 ST ETIENNE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Coupe de la Ligue / 8ee journée
Stade : Parc des Princes - 47.346 spectateurs - Arbitre : A. Delerue

Buts : E. Cavani (86e) pour PARIS SG
Avertissements : B. Stambouli (55e), Lucas (57e), pour PARIS SG - R. Pierre-Gabriel (41e), pour ST ETIENNE

PARIS SG : S. Sirigu, Marquinhos, G. van der Wiel, Thiago Silva, L. Kurzawa, A. Rabiot, (Á. di María, 62e)M. Verratti, B. Stambouli, Lucas, (E. Cavani, 62e)Z. Ibrahimovic, E. Lavezzi,

ST ETIENNE : J. Moulin, J. Brison, N. Dekoke, R. Pierre-Gabriel, P. Polomat, R. Cohade (Erin Pinheiro, 78e), B. Corgnet (C. Suljic, 87e), J. Clément, J. Bamba, N. Maupay (H. Roussey, 61e), D. Saint-Louis,

Sirigu a peut-être joué son dernier match avec le PSG

Clément au duel avec Lucas

Di Maria a fait la différence grâce à sa passe décisive pour Cavani

La joie de Cavani qui a sauvé le PSG (86e)

Di Maria félicité par Lavezzi et van der Wiel après sa passe décisive







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB