Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un point c'est tout, Monaco s'en contentera - Débrief et NOTES des joueurs (Anderlecht 1-1 Monaco)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 17/09/2015 à 23h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bousculée sur la pelouse d'Anderlecht, l'AS Monaco a fini par arracher le point du match nul (1-1) dans les dernières minutes du match. Un résultat dont les Monégasques se contenteront au vu de leur prestation décevante.

Un point c'est tout, Monaco s'en contentera - Débrief et NOTES des joueurs (Anderlecht 1-1 Monaco)
Fabio Coentrão a été intéressant en tant qu'ailier.

Pour son entrée en lice dans cette Europa League sur le terrain d'Anderlecht, l'AS Monaco se présentait avec un onze remanié et assez défensif. Coentrão ailier gauche, Cavaleiro avant-centre… On pouvait craindre quelques difficultés sur le plan offensif, pas vraiment le point fort de l'ASM depuis le début de la saison.

L'erreur d'Echiejile

Et cela s'est vérifié au cours de la première période. Malgré une nette possession de balle, la plupart du temps dans la moitié de terrain adverse, Monaco ne parvenait pas à se créer de véritables occasions. La punition ne tardait donc pas à venir puisque l'ancien Bastiais Gillet profitait d'une erreur de marquage d'Echiejile pour ouvrir le score de la tête (1-0, 11e).

De quoi mettre un petit coup sur la tête des Monégasques qui mettaient quelques minutes pour repartir de l'avant. Mais en dehors d'une grosse frappe de Coentrão sur le gardien Proto (27e) et une reprise de Cavaleiro à côté (34e), le quart de finaliste de la dernière Ligue des Champions ne s'est pas réellement montré dangereux.

Les entrants font la différence

On s'attendait donc à une réaction monégasque sur la lancée d'une fin de premier acte encourageante. Eh bien pas du tout ! Au contraire, c'est Anderlecht qui a dominé la quasi intégralité de la deuxième période. Mais comme son adversaire du soir, le club belge n'a pas profité de son temps fort, ni d'une grosse erreur de Wallace que Suarez aurait pu transformer en but (56e). L'heure de jeu, c'est le moment choisi par Leonardo Jardim pour faire entrer El Shaarawy.

Et petit à petit, l'entrée de l'Italien permettait à Monaco de ressortir quelques ballons pour pousser en fin de match. Récompense à la 85e minute lorsque le joueur prêté par le Milan AC voyait sa frappe repoussée et atterrir sur la tête d'un autre entrant, Lacina Traoré, qui n'avait plus qu'à pousser pour égaliser (1-1, 85e). Une dernière frayeur signée Ezekiel côté belge, et l'ASM repartait avec un point heureux, pendant que dans l'autre match du groupe, Tottenham battait Qarabag (3-1).

La note du match : 4,5/10

Si chacune des deux équipes a eu sa période, aucune des deux n'a marqué pendant son temps «fort» . On attendait beaucoup mieux de la part de Monaco, même avec une équipe de départ remaniée. Match assez décevant.

Les buts :

- Sur un bon centre enroulé de Praet au deuxième poteau, Gillet, oublié dans son dos par Echiejile, reprend de la tête et fusille Subasic. (1-0, 11e)

- Après une touche côté droit, Bernardo Silva centre pour El Shaarawy qui voit sa frappe repoussée par Proto et atterrir sur la tête de Lacina Traoré qui n'a plus qu'à pousser dans le but vide (1-1, 85e)

Les notes des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lacina Traoré 6,5/10

Apparu à une seule reprise depuis le début de la saison en championnat, l'attaquant ivoirien est entré à la pause pour peser sur la défense belge. Et dès son premier ballon, il a immédiatement pris le dessus sur ses adversaires grâce à sa puissance. Si Monaco n'a pas eu la possession suffisante pour le faire briller, il s'est tout de même battu et a offert l'égalisation.

MONACO :

Danijel Subasic (5,5) : fusillé par la tête de Gillet, le gardien croate ne peut rien sur le but encaissé. Mais il a fait le job sur les rares frappes cadrées côté belge, notamment sur celle d'Okaka en seconde période.

Almamy Touré (5) : après un début de match raté, principalement à cause de son placement, le jeune Monégasque s'est repris au fil des minutes. Son apport offensif a été intéressant, au même titre que sa qualité de centre.

Andrea Raggi (5) : sérieusement bougé par le solide Okaka, le capitaine du soir s'est quand même montré solide. A noter de belles anticipations qui ont soulagé ses coéquipiers.

Wallace (3,5) : auteur d'un bon début de match, le Brésilien a ensuite sombré jusqu'à commettre des erreurs grossières. Il est même passé près d'offrir un but à Suarez après un dégagement totalement raté.

Elderson Echiejile (3) : pas du tout attentif au marquage, le latéral gauche est fautif sur le but de Gillet. D'ailleurs, il a multiplié les oublis défensifs, ainsi que les pertes de balle. Remplacé à la 60e par Stephan El Shaarawy (non noté), auteur d'une très bonne entrée, lui qui est impliqué dans le but de Traoré.

Fabinho (4,5) : de nouveau aligné en tant que sentinelle, le latéral droit de formation a été dépassé en seconde période lorsque la formation belge a pris les choses en main.

João Moutinho (4,5) : de retour de blessure, le Portugais a clairement manqué de rythme. Car s'il a parfaitement joué son rôle de chef d'orchestre en première période, il a ensuite disparu de la circulation.

Mario Pasalic (4) : ne s'est pas préservé dans les tâches défensives. Oui mais voilà, le milieu croate n'a rien apporté ou presque dans l'animation offensive. Ce qui n'a pas échappé à Leonardo Jardim… Remplacé à la pause par Lacina Traoré (6,5) : voir commentaires ci-dessus.

Bernardo Silva (6) : le Monégasque le plus entreprenant ! Percutant sur son côté droit, il est aussi rentré dans l'axe pour prendre le jeu à son compte. Il est aussi à l'origine du but de Traoré.

Fabio Coentrão (6) : positionné un cran plus haut, à savoir en tant qu'ailier gauche, le joueur prêté par le Real Madrid a livré une prestation intéressante. Même s'il a souvent eu tendance à rentrer dans l'axe, ses centres ont été dangereux. Il s'est même permis d'envoyer un missile sur Proto qui n'a pu que boxer le ballon.

Ivan Cavaleiro (4,5) : difficile d'être trop sévère avec le jeune Portugais quand on sait que le poste d'avant-centre ne correspond pas à ses qualités. C'est pourtant dans cette position qu'il a débuté la partie, parvenant tout de même à se créer une occasion, sans succès, et sans vraiment gêner la défense belge. Remplacé à la 75e par Thomas Lemar (non noté).

ANDERLECHT :

Silvio Proto (5,5) : c'est simple, toutes les frappes monégasques lui sont venues dessus, sauf sur l'action du but. Malheureusement pour lui, sa superbe parade sur la tentative d'El Shaarawy a atterri sur Traoré…

Andy Najar (4,5) : au vu de sa capacité à percer sur le côté et de ses difficultés à défendre en un contre un, il n'était pas difficile de deviner que latéral droit n'est pas son vrai poste, lui l'ailier de formation.

Leander Dendoncker (4,5) : impérial avant la pause, il a été mis en difficulté dès l'entrée en jeu de Traoré qui lui a fait mal dans tous les sens du terme. Impliqué sur le but de l'Ivoirien, tout comme Deschacht.

Olivier Deschacht (3,5) : très voire trop offensif pour un défenseur central. Mais cette note vient surtout sanctionner sa glissade qui a amené l'action du but monégasque en fin de match.

Ivan Obradovic (4,5) : très offensif, il a posé énormément de problèmes à l'ASM avec ses montées. Mais lui aussi est impliqué sur le but puisque la phase de jeu se déroule sur son côté gauche.

Guillaume Gillet (6) : toujours aussi généreux au milieu, l'ancien Bastiais ne se prive pas de quelques montées pour créer le surnombre. D'ailleurs, c'est sur l'une d'entre elles qu'il a ouvert le score.

Steven Defour (5,5) : positionné en sentinelle, l'international belge a fait parler sa technique et sa qualité de passe. Remplacé à la 83e par Michaël Heylen (non noté).

Dennis Praet (5) : le moins que l'on puisse dire, c'est que le numéro 10 n'est pas gêné par le ballon, à l'image de son centre décisif pour Gillet.

Youri Tielemans (5) : quasi invisible en première période, le jeune Belge a ensuite fluidifié le jeu d'Anderlecht avec une classe technique et un volume de jeu plus qu'intéressants lorsque l'on sait qu'il n'a que 18 ans. Remplacé à la 88e par Imoh Ezekiel (non noté), qui a raté une énorme occasion en toute fin de match.

Matias Suarez (5,5) : après une première période difficile où il n'a fait que de protester auprès de l'arbitre, l'attaquant argentin a posé beaucoup de problèmes à la défense monégasque. Il aurait même pu faire le break en profitant d'une grosse erreur de Wallace. Remplacé à la 74e par Frank Acheampong (non noté).

Stefano Okaka (6) : quelle puissance ! Et ce n'est pas son compatriote italien Raggi qui dira le contraire. Il n'a cessé de peser sur la défense monégasque, lui qui possède aussi d'indéniables qualités de percussion.

Retrouvez les autres résultats de la soirée Europa League en cliquant ici.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Wallace était en grande difficulté

Quelques supporters monégasques ont fait le déplacement

Lacina Traoré a apprécié leur soutien

FICHE TECHNIQUE
Europa League – 1ère journée
Anderlecht 1-1 Monaco (1-0)
Stade Constant Vanden Stock
Arbitre : Miroslav Zelinka (République tchèque)
Buts : Gillet (11e) pour Anderlecht, L. Traoré (85e) pour Monaco
Avertissements : Suarez (42e), Obradovic (69e), Defour (79e) pour Anderlecht, Echiejile (45e), Fabinho (66e), Wallace (81e) pour Monaco.

Anderlecht : Proto - Najar, Dendoncker, Deschacht, Obradovic - Gillet, Defour (Heylen, 83e), Praet – Tielemans (Ezekiel, 88e) - M. Suarez (Acheampong, 74e), Okaka. Entraîneur : Besnik Hasi.
Monaco : Subasic - Touré, Raggi, Wallace, Echiejile (El Shaarawy, 60e) - Fabinho, Moutinho, Pasalic (Traoré, 46e) - Silva, Cavaleiro (Lemar, 75e), Coentrão. Entraîneur : Leonardo Jardim.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB