Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Kahlenberg, le monsieur plus de l’AJA
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 18/01/2006 à 22h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Buteur et passeur à plusieurs reprises, Thomas Kahlenberg réussit un début d'année 2006 remarquable. Pour sa première saison en France, le milieu danois de l'AJ Auxerre est l'un des détonateurs de son équipe. Souvent décisif, il apporte de la nouveauté à Auxerre et fait partie des révélations étrangères de la saison.

Dans l'axe ou à gauche

Incontestablement, Thomas Kahlenberg est l'Auxerrois de ce début d'année 2006. Buteur et passeur décisif contre Monaco, Kahlenberg a également inscrit le but de la qualification à Noisy-le-Sec en coupe de France, puis confirmé par une excellente prestation contre Lens, ponctuée d'une nouvelle passe décisive pour Luyindula. Plutôt positionné dans le couloir gauche auparavant, Kahlenberg semble être plus efficace dans un poste de n°10 derrière les attaquants. «Je préfère jouer comme un numéro 10, juste derrière les attaquants, affirme-t-il. Mais je peux évoluer presque partout en tant que milieu offensif. L'année dernière, j'étais sur le côté gauche, mais je repiquais souvent au centre.»

Auxerre doit sa trouvaille à son recruteur Daniel Rolland. «Je suis particulièrement le football danois, explique Roland. J'avais noté le nom de Kahlenberg dans les sélections de jeunes depuis deux saisons.» Rolland l'avait ensuite supervisé une demi-douzaine de fois. «Un mois après son arrivée ici, poursuit Rolland, il a crevé l'écran en amical contre l'Angleterre, donnant trois passes décisives. Il voit bien le jeu, donne d'excellents ballons aux attaquants. A droite, il est capable de déborder et centrer. S'il joue à gauche, il peut rentrer sur son pied droit et tenter sa chance.» L'adjoint de Santini, Dominique Cuperly confirme les qualités de l'ancien joueur de Brondby : «Son bagage technique est intéressant, surtout dans la mesure où il joue des deux pieds. Sur le terrain, il garde toujours la tête levée.»

Reconnu au Danemark

A 22 ans, Kahlenberg n'a connu qu'un seul club auparavant : Brondby, l'un des piliers du championnat danois. «Je suis arrivé là-bas quand j'avais 15 ans, raconte Kahlenberg. J'ai joué les trois dernières saisons en première division. L'an passé, nous avons réalisé le doublé coupe-championnat. Les deux années précédentes, nous avons fini à la deuxième place, en gagnant une autre coupe.» Pour un joueur si talentueux le départ vers l'étranger semblait n'être qu'une question de temps. «J'ai passé des moments fantastiques à Brondby, mais j'avais besoin d'un nouveau challenge et de jouer à un niveau supérieur, affirme Kahlenberg. Si je n'avais pas eu de proposition intéressante, j'aurais pu rester une saison supplémentaire au Danemark.» Heureusement, le club bourguignon a eu le nez fin et après Tainio, il n'a pas hésité à faire venir un autre scandinave, avec pour l'instant au moins la même réussite. La comparaison ne s'arrête pas là. «Dès son arrivée, il a fait des efforts pour s'intégrer le mieux possible, remarque Cuperly. Par son comportement, il rappelle Teemu Tainio. Ce sont des hommes discrets et des joueurs extrêmement efficaces sur le terrain. Tomas est un garçon combatif, à l'écoute.»

L'ancien joueur de Lille, Mikkel Beck, lui aussi Danois, espère que la réussite de Kahlenberg sera un exemple pour ses compatriotes. «Au Danemark, il est moins célèbre que Tomasson qui est la star, mais il est connu et reconnu comme un très bon joueur.» Le milieu de l'AJA a d'ailleurs porté à sept reprises le maillot du Danemark. Il avait auparavant effectué un beau parcours avec les Espoirs. A Auxerre son intégration se déroule parfaitement. «Il parle en anglais mais commence à maîtriser quelques mots de français, témoigne Mathieu Berson. Même s'il ne maîtrise pas trop la langue, il participe à la vie du groupe et arrive à se faire comprendre.» Son coéquipier ne tarit pas d'éloges en ce qui concerne l'aspect sportif : «Ce qu'il fait à son âge est assez impressionnant. S'intégrer à un championnat étranger aussi jeune, c'est fort, témoigne l'ancien joueur d'Aston Villa. C'est facile de jouer derrière lui. C'est un joueur intelligent qui aime faire vivre le ballon, le faire tourner. Il aime jouer en combinaison de passes. C'est non seulement facile, mais agréable.»

Le nouveau Lachuer

Destiné à être inclus dans la rotation de l'effectif dans un premier temps, Kahlenberg a profité de la blessure de Lachuer pour démontrer son talent. Le retour de l'expérimenté milieu auxerrois ne l'a pas pour autant mis sur la touche. Kahlenberg a pu exploiter sa capacité à évoluer sur le côté gauche pour concurrencer Akalé, moins en vue que la saison passée. Bien que moins percutant et moins fort dans les un contre un que son coéquipier, Kahlenberg offre davantage de dans la construction du jeu. D'autres perspectives pourraient s'ouvrir à lui après le départ de Benjani. Sa position très offensive contre Monaco en témoigne. «Avec le départ de Benjani, c'est bien de pouvoir bénéficier d'une solution offensive en plus, ajoute Berson. Son association avec Luyindula est très intéressante. Je crois que c'est la première fois de la saison qu'il jouait à ce poste là. Il a été très bon. Surtout il a été décisif et pour un élément offensif, c'est le plus important.»

Reste encore beaucoup de travail à accomplir pour le milieu danois de 22 ans, notamment dans l'aspect athlétique. Celui qui est programmé pour succéder à Yann Lachuer possède «une bonne marge de progression» , d'après Rolland. «Il doit encore muscler son jeu car il n'est pas extrêmement puissant. Sur quelques duels, je l'ai parfois vu surpris par l'engagement.» Habitué à marquer au Danemark (24 buts lors de deux dernières saisons), Kahlenberg peine par ailleurs à retrouver le même réalisme en L1. Il a inscrit deux buts en championnat cette saison. Il est, par contre, l'un des meilleurs passeurs de L1 avec 6 passes décisives au compteur. «A Brondby, je jouais plus près des attaquants, précise Kahlenberg. C'est évidemment plus facile de tenter sa chance. En France, les défenseurs laissent beaucoup moins d'espaces, le niveau est plus élevé.» Avec les deux buts inscrits depuis la reprise et le départ de Benjani, le compteur de l'international danois pourrait bien s'affoler dans les mois qui viennent. Assurément un joueur à suivre.

Kahlenberg est l'un des joueurs de classe du championnat de France. A 22 ans, on n'attendait pas cet ancien joueur de Brondby à un si bon niveau. Recruté pour succéder à Lachuer, Kahlenberg n'a pas attendu le départ de l'ancien parisien pour se faire une place. A gauche ou dans l'axe, il brille et apporte l'étincelle à l'AJA.

Nom : Kahlenberg
Prénom : Thomas
Né le 20 mars 1983 au Danemark
Taille : 1m83
Poids : 72 kg
Clubs : Brondby, Auxerre (depuis juillet 2004)
International danois.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB