Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris réussit avec Di Maria - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 Malmö)

Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 15/09/2015 à 22h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG a réussi son entrée dans la Ligue des Champions, en s'imposant (2-0) face à Malmö, mardi soir au Parc des Princes. Guidés par Di Maria buteur d'entrée, les Parisiens ont empoché trois points largement mérités...

Paris réussit avec Di Maria - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 Malmö)
Di Maria félicité par Cavani et Maxwell après son but

Depuis son arrivée cet été, les Parisiens disent de lui qu'il permettra au club de franchir un nouveau palier en Ligue des Champions. S'il faudra attendre le printemps pour en avoir le coeur net, Di Maria a en tout cas marqué son territoire face à Malmö (2-0) mardi soir, lors de la 1ère journée de la phase de groupes...

Paris maîtrise, Di Maria flambe

Face à des Suédois en 5-3-2, les Parisiens ont trouvé la solution d'entrée. Lancé en profondeur par Verratti, Di Maria grillait la politesse aux défenseurs et trouvait la lucarne opposée en angle fermé (4e, 1-0) ! Superbe action de l'Argentin ! Dominateurs, les coéquipiers de Matuidi asphyxiaient leur adversaire et trouvaient régulièrement des décalages sous l'impulsion de Di Maria, véritable détonateur.

Le jeu penchait nettement du côté droit de l'Argentin, épaulé par Verratti et van der Wiel, tandis que de l'autre côté, Cavani, Matuidi et Maxwell se montraient discrets. Après plusieurs tentatives d'Ibrahimovic et Verratti en particulier, Di Maria toujours lui passait tout près du doublé avec un tir au ras du poteau à la demi-heure de jeu. A la mi-temps, le PSG menait logiquement mais aurait pu creuser un écart plus conséquent avec un peu plus de précision dans le dernier geste.

Transparent jusque là, Cavani sort du bois

Après la pause, l'entraîneur de Malmö passait en 4-4-2 pour muscler notamment son côté gauche et contrarier le duo Di Maria - van der Wiel. Si l'Argentin continuait à s'illustrer, le pressing des Suédois gênait en revanche les Parisiens qui se mettaient parfois en danger à force de vouloir ressortir le ballon proprement par des passes courtes. Le PSG allait finalement se mettre à l'abri sur un centre de Maxwell dévié par Ibrahimovic vers la tête de Cavani (61e, 2-0). La dernière demi-heure n'était plus qu'une simple formalité...

Les hommes de Blanc auraient pu alourdir la marque à plusieurs reprises, mais Wiland sortait le grand jeu. En fin de match, Lavezzi voyait un but refusé pour un hors-jeu de position très limite de Cavani. Mais le plus important était ailleurs. Sans avoir forcé son talent, Paris a assuré l'essentiel pour son entrée en lice.

La note du match : 6/10

Un match à sens unique dominé de bout en bout par les Parisiens qui devront encore hausser leur niveau au fil des matchs, mais qui ont été nettement supérieurs aux Suédois. Si le suspense n'a pas existé, la rencontre s'est jouée sur un bon rythme avec de jolis gestes et de multiples occasions dans une belle ambiance au Parc. 

Les buts

- Depuis l'aile droite, Di Maria trouve Verratti libre de tout marquage à trente-cinq mètres du but. L'Italien contrôle de la poitrine et remise en profondeur vers l'Argentin parti en sprint dans le dos des défenseurs. Di Maria file vers le but et malgré un angle fermé, trouve la lucarne opposée du plat du pied gauche ! Une superbe action de la recrue parisienne qui a fait parler sa vitesse et sa justesse technique. (4e, 1-0)

- Lancé par Ibrahimovic sur l'aile gauche, Maxwell déborde et adresse un centre tendu. Ibrahimovic dévie du pied au premier poteau pour la tête smashée imparable de Cavani face au but ! (61e, 2-0)

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue des Champions en cliquant ici.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (8/10)

Buteur d'entrée au prix d'un déboulé foudroyant conclu par un tir magistral, l'Argentin a été un véritable accélérateur et détonateur du jeu parisien. S'il a parfois eu un peu de déchet par péché de gourmandise, l'ancien Mancunien a régalé le public et ses partenaires grâce à sa technique affûtée, sa lecture du jeu et sa vitesse. A la passe, à la frappe, en relais, ou avec un petit pont dans son camp en fin de match qui a ravi le Parc, il aura été très présent et efficace. Il est sorti sous une ovation à la 84e.

PARIS :

Kevin Trapp (5) : quatre jours après sa prestation ratée face à Bordeaux, il n'a pas eu l'occasion de vraiment se rassurer, car il n'a quasi rien eu à faire.

Gregory van der Wiel (7) : s'il a été éliminé par Djurdjic sur la seule occasion de Malmö en première mi-temps, il a énormément apporté sur son couloir droit, où il a souvent permis le surnombre et délivré des centres intéressants.

David Luiz (4) : il n'a pas du tout été rassurant. Pas vraiment remué par les attaquants adverses, il a malgré cela commis une relance courte dangereuse en début de seconde mi-temps, puis un contrôle raté à la suite duquel il a été averti pour une obstruction. Il n'est pas passé loin de marquer de la tête, mais défensivement, il fait toujours aussi peur.

Thiago Silva (6) : solide dans les duels, il a bien tenu Rosenberg et colmaté quelques brèches. Il a subi des fautes mais aussi manqué plusieurs relances. Un match réussi au final.

Maxwell (6) : très discret en première mi-temps, il s'est réveillé en seconde. Avec une belle frappe à la 59e, mais aussi un centre qui aboutit au second but, et des montées plus fréquentes dans son couloir gauche, où il a été peu sollicité défensivement.

Thiago Motta (6) : il a assuré devant la défense, avec des relances propres et peu de prise de risque. Un match sans grandes envolées, mais appliqué.

Marco Verratti (7) : très en vue, il a beaucoup combiné avec Di Maria avec qui il semble très bien s'entendre. Passeur décisif sur le premier but, il a néanmoins pris des risques, avec plusieurs ballons perdus dont un dangereux dès la 10e minute à quelques pas de sa surface. 

Blaise Matuidi (5,5) : assez discret dans l'ensemble, il n'a pas démérité, faisant son travail, mais il n'a pas eu le rayonnement qu'on lui connaissait depuis le début de la saison. Il a aussi complètement raté son geste lors d'une tentative de reprise.

Angel Di Maria (8) : lire ci-dessus. Remplacé à la 84e par Ezequiel Lavezzi (non noté).

Edinson Cavani (5,5) : quasi invisible en première mi-temps, il a démarré la seconde avec une frappe dans le ciel parisien. Alors que sa copie risquait d'être très décevante, il s'est finalement réveillé grâce à un joli but de la tête (sa spécialité), avant de se procurer deux nouvelles occasions dans la foulée.

Zlatan Ibrahimovic (4,5) : pour son retour à la compétition face à son club formateur, il a souvent été pris au piège du hors-jeu en début de match. Il a obtenu plusieurs occasions mais n'était pas dans un bon jour à la finition. Malgré la magnifique déviation en passe décisive sur le deuxième but, il a par ailleurs très peu participé à la construction. Remplacé à la 75e par Javier Pastore (non noté).

MALMÖ :

Johan Wiland (7) : il a réussi plusieurs parades brillantes, avec notamment un arrêt réflexe magistral face à Luiz après l'heure de jeu. Sans lui, Malmö repartait avec une valise bien pleine.

Anton Tinnerholm (3) : assez tranquille en première mi-temps, il a ensuite souffert quand Maxwell s'est réveillé.

Luis Carvalho (3) : un match très discret en défense où il n'a pas vraiment existé. Remplacé à la 46e par le milieu Vladimir Rodic (4) qui a permis de donner un meilleur équilibre tactique à son équipe, mais n'a pas fait d'étincelle.

Kari Arnason (3) : Ibrahimovic l'a fait souffrir dans les duels et en le prenant régulièrement dans son dos.

Rasmus Bengtsson (4) : plusieurs duels gagnés mais un match assez compliqué malgré tout en défense. Averti à la 64e pour un tacle en retard sur Di Maria.

Victor Yotun (2) : il a souffert le martyre face à Di Maria qu'il n'a jamais réussi à arrêter.

Enoch Adu (4) : s'il a réussi quelques mouvements intéressants, il était trop seul pour parvenir à déstabiliser le PSG. Averti à la 57e pour avoir coupé un contre de Verratti. Remplacé à la 85e par Erdal Rakip (non noté).

Oscar Lewicki (3) : il a sombré dans l'entrejeu, dépassé physiquement et techniquement par les Parisiens, et commettant des mauvais choix en phase offensive.

Jo Berget (3) : dépassé au milieu de terrain en première mi-temps, il est passé côté gauche en seconde pour contrer les montées de van der Wiel, sans grande réussite.

Nikola Djurdjic (4) : il s'est procuré une belle occasion à la demi-heure mais a manqué le cadre. Il a parfois perturbé la charnière parisienne.

Markus Rosenberg (3) : il a mis quelques coups, sans doute pour compenser sa frustration de ne jamais parvenir à prendre le dessus sur les défenseurs parisiens.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions / 1ère journée, Groupe A
Paris Saint-Germain - Malmö FF : 2-0 (1-0)
Parc des Princes
Arbitre : Sergei Karasev (Russie)
Buts : Di Maria (4e), Cavani (61e)
Avertissements : Verratti (66e), David Luiz (71e) - Adu (57e), Bengtsson (64e)

Paris : Trapp - van der Wiel, David Luiz, Thiago Silva, Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Matuidi - Di Maria (Lavezzi, 84e), Ibrahimovic (Pastore, 75e), Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

Malmö : Wiland - Tinnerholm, Carvalho (Rodic, 46e), Arnason, Bengtsson, Yotun - Adu (Rakip, 85e), Lewicki, Berget - Djurdjic, Rosenberg. Entraîneur : Age Hareide.

La frappe victorieuse de Di Maria pour le 1-0 

Di Maria et le PSG, c'est déjà le grand amour

La joie de Di Maria, Cavani et Maxwell après le 1er but

Ibrahimovic n'a pas été en réussite face à son club formateur

Cavani vient de marquer le 2e but du PSG







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour le PSG en 8es de Ligue des Champions ?

Chelsea
Dortmund
Atletico Madrid
Naples
Tottenham
Atalanta
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB