Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La troisième place, c'est pour Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lorient 0-1 Monaco)

Par Eric Bethsy - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/05/2015 à 23h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré une première période largement dominée, l'AS Monaco a dû batailler pour s'imposer à Lorient ce samedi soir (0-1). Une victoire décisive pour les Monégasques qui conservent ainsi leur troisième place que convoitaient l'OM et Saint-Etienne.

La troisième place, c'est pour Monaco ! - Débrief et NOTES des joueurs (Lorient 0-1 Monaco)
Bernardo Silva, homme du match !

Ayew, Philippoteaux, Abdullah… Les Provençaux de Lorient avaient à coeur de faire tomber Monaco pour permettre à l'OM de disputer la prochaine Ligue des Champions. Monaco était donc prévenu, il fallait être solide pour s'imposer au Moustoir.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ASM avait compris le message. Car dès le début de match, les hommes de Leonardo Jardim maîtrisaient les débats à la monégasque : un gros pressing afin d'étouffer l'adversaire, et une projection rapide vers l'avant. Soit l'illustration parfaite de l'ouverture du score (chanceuse) de Ferreira Carrasco qui venait ajuster Lecomte (0-1, 20e).

Avantage on ne peut plus mérité, d'autant que Lorient ne parvenait absolument pas à se montrer dangereux. Du coup, les Merlus passaient tout près de la double punition sur une tête de Martial au-dessus (26e), puis sur une main de Gassama qui aurait dû être sanctionnée d'un penalty (28e), et enfin sur une tête de Kurzawa sauvée sur sa ligne par Jouffre juste avant la pause.

Le penalty qui aurait pu coûter cher

«Vivement la pause» , ont dû penser les Lorientais, qui ne parvenaient pourtant pas à ressortir au retour des vestiaires. Sans doute au courant des résultats de ses rivaux à la mi-temps, Monaco repartait de l'avant et obtenait un penalty pour une main plus litigieuse de Koné. Mais alors qu'il avait l'occasion de mettre son équipe à l'abri, Martial voyait sa tentative détournée par Lecomte (47e) !

De quoi changer la physionomie de la partie puisque les Merlus gagnaient enfin des duels au milieu ! Mais en dehors d'une frappe de Mostefa à côté, aucune occasion franche à signaler jusqu'à un centre d'Ayew sur lequel Bruno était un peu trop court (86e). C'est peu, trop peu pour inquiéter une solide équipe monégasque même si Jardim entamait un marathon dans sa zone technique, étant donné que Martial avait de nouveau buté sur Lecomte (64e), tout comme Germain (86e), alors que le but de Wallace avait été refusé pour un hors-jeu inexistant (64e).

Qu'importe, Monaco pouvait exploser de joie au coup de sifflet final malgré quelques échauffourées avec les joueurs de Lorient. Quelle fin de saison pour l'ASM !

La note du match : 5,5/10

Difficile de s'enthousiasmer en première période lorsque l'on ne voit qu'une seule équipe sur le terrain. Il aura fallu que Martial rate son penalty pour réveiller Lorient et nous offrir un deuxième acte riche en suspense et en intensité.

Le but :

- Après un une-deux involontaire avec Raphaël Guerreiro, Bernardo Silva trouve une passe magnifique pour Yannick Ferreira Carrasco à l'entrée de la surface côté opposé. Seul face à Benjamin Lecomte, le Belge frappe en force entre les jambes du gardien lorientais et ouvre le score, non sans réussite (0-1, 20e).

Les notes des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Bernardo Silva 7,5/10

Un vrai poison pour Lorient en première période ! Il faut dire que Raphaël Guerreiro lui a laissé le champ libre… Mais le Portugais a eu le mérite d'en profiter pour se procurer plusieurs occasions et pour offrir une merveille de passe décisive à Yannick Ferreira Carrasco ! Il aurait même pu repartir avec une deuxième offrande si le but de Wallace n'avait pas été injustement refusé.

LORIENT :

Benjamin Lecomte (7) : seule la chance de Yannick Ferreira Carrasco pouvait le battre ce soir. Car en dehors de la frappe du Belge qu'il a touchée des deux pieds, le gardien des Merlus a sorti le grand jeu ! Anthony Martial peut en témoigner, lui qui a vu son penalty croisé détourné. Remplacé à la 87e minute pour permettre l'ovation à Fabien Audard (non noté).

Lamine Gassama (4) : impressionnant sur son premier duel avec Yannick Ferreira Carrasco, l'ancien Lyonnais a été beaucoup plus en difficulté lorsque l'international belge est vraiment rentré dans son match. Le latéral droit est d'ailleurs fautif sur le but de «YFC» qu'il a oublié dans son dos.

Wesley Lautoa (5) : difficile pour lui de bien fermer l'axe s'il faut en plus aider le côté gauche qui prenait l'eau en première période. L'entrée de Vincent Le Goff lui a permis de se concentrer sur son poste, et cela s'est vu.

Lamine Koné (4,5) : quel duel avec Anthony Martial ! Mais si le défenseur a souvent réussi à prendre le dessus, il a aussi commis des fautes grossières sur le jeune attaquant. Et surtout, il a concédé le penalty, sans conséquence.

Raphaël Guerreiro (3) : c'est LA déception côté lorientais. Visiblement habitué à jouer un cran plus haut, le latéral gauche du soir a laissé Bernardo Silva s'amuser sur son côté. Et lorsqu'il est monté au poste d'ailier après la pause, il n'a rien pu faire face à Fabinho. Un match à oublier, sachant que l'international portugais pourrait quitter Lorient cet été.

Mehdi Mostefa (4) : positionné devant la défense, l'Algérien a parfois manqué de justesse technique pour se sortir du pressing monégasque ou pour trouver la passe susceptible de mettre l'ASM en danger. Il s'est tout de même procuré la plus grosse occasion des Merlus sur une frappe qui est passé juste à côté.

Didier Ndong (4,5) : si le solide milieu de terrain s'est réveillé après le penalty raté d'Anthony Martial, il n'a pas eu le volume de jeu et l'abattage habituels.

Walid Mesloub (6) : leader technique dans l'entrejeu lorientais, l'Algérien n'a rien pu faire pour se sortir de l'énorme pressing monégasque en première période. Mais après le penalty raté d'Anthony Martial, il a été à l'origine de la plupart des offensives de son équipe. Remplacé à la 73e minute par Gianni Bruno (non noté).

Yann Jouffre (5,5) : inexistant sur son côté droit en début de match, le gaucher s'est ensuite recentré pour influer davantage sur le jeu de son équipe, avant de se montrer plus percutant après la pause.

Romain Philippoteaux (3,5) : alors qu'il pensait certainement bénéficier des montées de Fabinho, l'ancien Dijonnais a été complètement muselé par le Brésilien ! Pas un seul duel gagné face à son adversaire du soir. Résultant, le natif du Vaucluse qui voulait aider l'OM n'a rien apporté, ce que son entraîneur a vite compris. Remplacé à la 53e minute par Vincent Le Goff (non noté), qui a mieux contenu Bernardo Silva étant donné son profil plus défensif.

Jordan Ayew (4,5) : dominé par la défense monégasque, l'ancien Marseillais, qui tenait à aider l'OM, n'a rien pu faire ce soir. Trop isolé, il aura au moins eu le mérite de ne jamais rien lâcher jusqu'au bout, à l'image de son centre un peu trop long pour Gianni Bruno en fin de match.

MONACO :

Danijel Subasic (5) : il faut bien le dire, le Croate s'est ennuyé ce soir. Un seul arrêt au compteur, et encore, c'était sur une frappe sans danger de Jordan Ayew ! D'ailleurs, le gardien monégasque s'est permis un petit dribble sur le Ghanéen, histoire de faire grimper sa note. Quand les vacances viennent avant l'heure…

Fabinho (6) : c'est une autre version du Brésilien que l'on a vue au Moustoir. Car l'ancien joueur de Rio Ave n'a que très peu apporté offensivement et s'est contenté de défendre, et de très belle manière ! Demandez donc à Romain Philippoteaux, qui n'a pas pu bouger le petit doigt…

Ricardo Carvalho (6,5) : on se répète match après match mais le Portugais dégage une énorme sérénité. Imprenable dans les airs ! Non pas en raison de son physique, mais plutôt grâce à son placement qui lui a permis d'éteindre les étincelles créées par Lorient.

Wallace (6) : dans un autre style, beaucoup plus agressif et moins habile balle au pied, le Brésilien s'est lui aussi montré efficace. A gagné son match dans le match avec Jordan Ayew.

Layvin Kurzawa (5,5) : très en vue car offensif en première période, le latéral gauche a peu à peu disparu pour se concentrer sur son travail défensif. Mais sa capacité à trouver Yannick Ferreira Carrasco les yeux fermés est impressionnante ! Il aurait pu doubler la mise si Yann Jouffre n'avait pas sorti sa tête sur la ligne. Dommage.

Jérémy Toulalan (5,5) : l'ancien joueur de Malaga fait partie de ces joueurs qui ne brillent pas si l'adversaire ne montre rien, ce qui a été le cas ce soir. Résultat, le capitaine monégasque s'est contenté de stopper les rares offensives lorientaises qui parvenaient jusqu'à lui.

Geoffrey Kondogbia (6,5) : capable de jouer simple lorsqu'il le faut, l'international français peut aussi faire admirer sa classe technique. A deux reprises, alors qu'on le pensait enfermé, le milieu relayeur s'est débarrassé de plusieurs adversaires sans donner l'impression de forcer.

João Moutinho (5) : moins en vue, le Portugais a au moins eu le mérite de bien tirer ses coups de pied arrêtés. Pour le reste, pas grand-chose. Mais il faut tout de même souligner qu'il frappe le corner qui amène la tête de Layvin Kurzawa et qu'il est à l'origine de la première occasion de Bernardo Silva.

Bernardo Silva (7,5) : voir commentaires ci-dessus.

Yannick Ferreira Carrasco (6,5) : après s'être rendu compte qu'il serait difficile de prendre Lamine Gassama en vitesse, le Belge a préféré repiqué dans l'axe et varier ses courses. Choix payant puisque c'est un appel dans l'axe qui lui a permis de marquer et de porter le danger à plusieurs reprises, comme sur sa demi-volée du gauche repoussée par Benjamin Lecomte. Remplacé à la 89e minute par Nabil Dirar (non noté).

Anthony Martial (4) : si l'attaquant formé à Lyon a gêné la défense lorientaise par ses déplacements et son jeu dos au but, on ne peut que retenir son penalty manqué qui aurait pu tuer le match dès le retour des vestiaires. A tenté de réparer son erreur, mais c'était sans compter sur un excellent Benjamin Lecomte. Remplacé à la 77e minute par Valère Germain (non noté).

>> Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Valère Germain est entré en jeu en fin de match

Danijel Subasic et Yannick Ferreira Carrasco fêtent la troisième place

Leonardo Jardim soulagé après une fin de match stressante 

FICHE TECHNIQUE
Fiche technique
Ligue 1 – 38e journée
Lorient 0-1 Monaco (0-1)
Stade du Moustoir
Arbitre : Tony Chapron
But : Ferreira Carrasco (20e)
Avertissements : Ndong (23e), Moutinho (45e), Ayew (71e)

Lorient : Lecomte (Audard, 87e) – Gassama, Lautoa, Koné, Guerreiro – Mostefa, Ndong, Mesloub (Bruno, 73e), Jouffre, Philippoteaux (Le Goff, 53e) – Ayew. Entraîneur : Sylvain Ripoll.
Monaco : Subasic – Fabinho, Carvalho, Wallace, Kurzawa – Toulalan, Moutinho, Kondogbia – Silva, Ferreira Carrasco (Dirar, 89e), Martial (Germain, 77e). Entraîneur : Leonardo Jardim.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB