Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco ne laisse pas passer l'occasion - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 4-1 Toulouse)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/05/2015 à 19h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Monaco a pris une belle option sur la qualification pour la Ligue des Champions avec une victoire pleine de réalisme contre Toulouse (4-1) ce dimanche, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1. Un succès qui permet à l'ASM de rester à bonne distance de Marseille et Saint-Etienne.

Monaco ne laisse pas passer l'occasion - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 4-1 Toulouse)
La joie des Monégasques après le but de Martial (2-1, 45e+1)

Avec la défaite de Saint-Etienne à Bastia (0-1) samedi, l'AS Monaco avait l'occasion de conforter sa troisième place ce dimanche lors de la réception de Toulouse pour le compte de la 35e journée de Ligue 1. Et le club de la Principauté n'a pas laissé passer cette belle occasion en décrochant les trois points grâce à une victoire 4-1 face à une formation toulousaine qui a pourtant opposé une belle résistance en première période.

Monaco démarre fort, Toulouse réagit

Bien entrés dans cette rencontre, les Monégasques ne mettaient pas longtemps à prendre l'avantage. Bernardo Silva profitait de la passivité de la défense toulousaine sur un corner joué à deux pour battre Ahamada d'une frappe tendue déviée par Kana-Biyik (1-0, 9e). Un début de match idéal pour l'ASM qui laissait ensuite le ballon au TFC et ne montrait plus grand-chose, se contentant de défendre et de jouer en contre. Mais c'est finalement Toulouse qui profitait d'une contre-attaque bien menée par Trejo pour égaliser grâce à Braithwaite (1-1, 26e) ! Une égalisation méritée au vu de la bonne prestation toulousaine après le but encaissé.

Un penalty qui fait mal au TFC

Ensuite, les joueurs de Leonardo Jardim ne parvenaient pas à réagir et des sifflets se faisaient entendre dans les tribunes de Louis-II après une nouvelle opportunité de Braithwaite. Les Monégasques affichaient beaucoup de nervosité, à l'image de Kondogbia et Raggi avertis pour contestation, mais retrouvaient le sourire lorsque Monsieur Rainville désignait généreusement le point de penalty pour une faute de Trejo sur Martial juste avant la pause. L'attaquant monégasque se faisait justice en battant Ahamada pourtant parti du bon côté (2-1, 45e+1) !

Moutinho fait le break, l'ASM conforte sa 3e place

En seconde période, Monaco faisait encore parler son réalisme pour faire le break sur une tête de Moutinho (3-1, 56e). Trois buts en quatre tirs pour l'ASM ! Les Monégasques contrôlaient ensuite la rencontre comme ils en ont l'habitude et les deux équipes terminaient la rencontre à dix avec les expulsions de Dirar et Kana-Biyik après une altercation. A peine entré en jeu, Germain corsait l'addition en fin de match (4-1, 90e+1).

Avec ce 18e succès en championnat, Monaco compte désormais cinq points d'avance sur l'OM et Saint-Etienne et s'assure un petit matelas dans la course à la qualification pour la Ligue des Champions avant de se déplacer à Marseille dans une semaine. Toulouse reste à deux points de la zone rouge avant de recevoir Lille.

La note du match : 7/10

Monaco s'est montré cruellement réaliste pour l'emporter face à une équipe toulousaine qui a joué ce match à fond mais n'a pas eu la même réussite que le club de la Principauté. Le troisième but de l'ASM a mis fin aux espoirs du TFC en seconde période et Germain a participé à la fête en marquant un quatrième but pour les Monégasques.

Les buts :

- Sur un corner joué à deux avec Carrasco, Silva est servi sur le côté droit de la surface et n'est pas attaqué. La frappe tendue du Monégasque est déviée par Kana-Biyik dans ses propres filets (1-0, 9e).

- Sur un contre, Trejo remonte le terrain et temporise à l'entrée de la surface avant de lancer Braithwaite qui glisse le ballon sous Subasic d'un tir du droit (1-1, 28e).

- A la lutte avec Trejo dans la surface, Martial s'écroule et Monsieur Rainville désigne le point de penalty. Martial ouvre son pied droit et bat Ahamada, parti du bon côté (2-1, 45e+1).

- Raggi combine avec Kondogbia sur le côté droit et centre au premier poteau pour Moutinho qui bat Ahamada d'une tête décroisée (3-1, 56e).

- Moutinho lance Germain dans l'intervalle et l'attaquant monégasque s'en va battre Ahamada d'un tir du droit à ras de terre (4-1, 90e3).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Joao Moutinho (7/10)

Le milieu de terrain portugais a eu un peu de mal à entrer dans son match mais il a ensuite élevé son niveau de jeu pour délivrer des caviars à ses coéquipiers. Buteur sur le troisième but de l'ASM, il délivre une passe décisive à Germain en fin de match.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : battu par Braithwaite, le gardien monégasque a réalisé plusieurs très bonnes interventions dans cette rencontre.

Andrea Raggi (6) : rigoureux défensivement dans son couloir, il n'a pas été trop inquiété et délivre une passe décisive pour Moutinho en seconde période. Averti à la 44e pour contestation.

Ricardo Carvalho (5,5) : le défenseur portugais a réalisé un match propre. Sobre dans ses interventions et précieux dans la relance.

Aymen Abdennour (6) : solide dans les duels, l'ancien Toulousain a fait parler sa puissance physique.

Layvin Kurzawa (5,5) : disponible sur son côté gauche, il n'a pas hésité à monter pour apporter du surnombre dans le couloir. Une grosse activité.

Fabinho (4) : titularisé au milieu de terrain, l'habituel latéral droit a réalisé une prestation assez décevante. De nombreux ballons et duels perdus en première période notamment.

Geoffrey Kondogbia (5,5) : sans Toulalan à ses côtés, l'international français a moins osé offensivement et il n'a pas eu son rayonnement habituel malgré une bonne frappe en début de match détournée par Ahamada. Averti à la 43e pour contestation. Remplacé à la 88e par Tiemoué Bakayoko (non noté).

Bernardo Silva (6,5) : il a rapidement donné l'avantage à l'ASM en ouvrant le score sur une frappe tendue. Ensuite, le milieu portugais a joué avec beaucoup de justesse en faisant parler sa qualité technique et sa vivacité pour faire des dégâts.

Joao Moutinho (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Yannick Ferreira Carrasco (4,5) : il a tenté de faire la différence par sa technique et ses accélérations, mais il est tombé face à un bon Ninkov. Peu en réussite dans ce match. Remplacé à la 66e par Nabil Dirar (non noté), rapidement expulsé après une altercation avec Kana-Biyik.

Anthony Martial (5,5) : il a longtemps eu du mal à se défaire du marquage des défenseurs toulousains mais il permet à son équipe de reprendre l'avantage en obtenant un penalty et en le transformant. Remplacé à la 89e par Valère Germain (non noté) qui a marqué dans les arrêts de jeu.

TOULOUSE :

Ali Ahamada (4) : s'il ne peut rien sur les deux premiers buts monégasques, il n'est pas décisif ensuite face à Moutinho et Germain. Une belle parade en début de match sur un tir de Kondogbia.

Pavle Ninkov (6) : très actif dans son couloir droit, le latéral toulousain a bien défendu et s'est régulièrement projeté vers l'avant pour apporter des solutions sur son côté.

Jean-Armel Kana-Biyik (2) : pas vraiment rassurant dans ses interventions, il trompe Ahamada sur le premier but de l'ASM puis se fait exclure en fin de match. Un match à oublier.

Steeve Yago (4) : il a réalisé un match plutôt sérieux en première période, mais il est absent sur les deux buts monégasques en seconde période.

William Matheus (4) : en difficulté face à Bernardo Silva durant cette rencontre. Un apport offensif limité.

Jean-Daniel Akpa Akpro (5) : une grosse activité dans l'entrejeu et à la récupération mais il lâche le marquage sur Moutinho lors du troisième but de l'ASM.

Yann Bodiger (5) : il n'a pas ménagé ses efforts pour récupérer de nombreux ballons.

Pantxi Sirieix (5) : à l'image d'Akpa Akpro il a souvent bien coulissé pour combler les espaces en première période. Moins en vue après la pause.

Oscar Trejo (5,5) : omniprésent au milieu de terrain en première période, il a récupéré de nombreux ballons et était dans tous les bons coups. Il délivre une passe décisive à Braithwaite. Malheureusement, il provoque le penalty avant la pause. Remplacé à la 79e par Dragos Grigore (non noté).

Martin Braithwaite (6) : l'attaquant danois a livré une bonne partie. Techniquement très inspiré, il a posé des problèmes à la défense monégasque et marque en première période. Remplacé à la 81e par Adrien Regattin (non noté).

Wissam Ben Yedder (5,5) : très disponible, l'attaquant toulousain a plusieurs fois semé la panique dans la défense toulousaine par ses dribbles et sa vivacité. Remplacé à la 81e par Aleksandar Pesic (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Moutinho fête son but

La joie de Martial

Ahamada s'incline à quatre reprises

Braithwaite avait redonné espoir au TFC

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 - 35e journée
AS Monaco 4-1 Toulouse FC (2-1)
Stade Louis-II
Arbitre : Nicolas Rainville
Buts : Silva (9e), Martial (45e+1), Moutinho (56e), Germain, (90e+3) pour Monaco - Braithwaite (28e) pour Toulouse.
Avertissements : Kondogbia (43e), Raggi (44e) pour Monaco.
Expulsions : Dirar (79e) pour Monaco - Kana-Biyik (79e) pour Toulouse.

Monaco : Subasic - Raggi, Carvalho, Abdennour, Kurzawa - Fabinho, Kondogbia (Bakayoko, 88e) - Silva, Moutinho, Carrasco (Dirar, 66e) - Martial (Germain, 89e). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Toulouse : Ahamada - Ninkov, Kana-Biyik, Yago, Matheus - Akpa Akpro, Bodiger, Sirieix - Trejo (Grigore, 79e)  - Braithwaite (Regattin, 81e), Ben Yedder (Pesic, 81e). Entraîneur : Dominique Arribagé.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB