Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La Vieille Dame a les reins solides - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-0 Juve)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 22/04/2015 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après son succès de l'aller, la Juventus Turin a géré tranquillement son avance en Principauté ce mercredi (0-0). Incapable d'enflammer ce quart de finale retour de Ligue des Champions en dépit de bonnes intentions, l'AS Monaco échoue donc aux portes des demi-finales.

La Vieille Dame a les reins solides - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 0-0 Juve)
Marchisio a bien oeuvré au milieu pour éteindre les Monégasques.

On savait que ce serait dur, ça l'a été. La Juventus Turin n'avait pas l'intention de se livrer sur le Rocher ce soir, elle ne l'a jamais fait, et Monaco s'est cassé les dents sur sa solide défense (0-0), quittant ainsi la Ligue des Champions avec un goût amer dans la bouche.

Les Monégasques, battus 1-0 à l'aller, débutaient pourtant ce quart de finale retour remplis de bonnes intentions. Poussé par un Louis II plein comme un oeuf, Kondogbia faisait frissonner d'entrée Buffon sur une volée lointaine. Au quart d'heure de jeu, le portier turinois tremblait encore quand Barzagli était à deux doigts de marquer contre son camp. Par la suite, la Vieille Dame, forte de son avance, menait tranquillement sa barque, solide sur ses bases et sortant timidement, sans chercher évidemment à se découvrir. Pas vraiment la meilleure façon d'enflammer ce match, même si juste avant le repos, Tevez se montrait dangereux sur une frappe des 20 mètres.

Pirlo tutoie le poteau

A la pause, Leonardo Jardim décidait de sortir Toulalan, touché à la cuisse semble-t-il, pour faire entrer Berbatov. D'entrée de deuxième période, un raté de Buffon n'était pas loin de profiter à Abdennour. Le portier bianconero était en revanche ensuite impeccable devant Berbatov. En fin de rencontre, le rythme retombait, les Turinois parvenant à endormir des Monégasques toujours pas en mesure d'emballer ce quart de finale retour. En toute fin de match, Pirlo envoyait un drôle de coup franc sur le poteau de Subasic. Pas de quoi consoler une formation de l'ASM éliminée avec un désagréable sentiment d'impuissance.

Si elle n'impressionne pas autant que le Bayern Munich ou le FC Barcelone, cette Vieille Dame aux reins solides pourrait bien ne pas se contenter d'une place dans le dernier carré de la compétition cette saison.

La note du match : 4/10

En dépit d'une vraie volonté de bien faire du côté monégasque, on n'a pas vraiment eu l'occasion de vibrer à Louis II ce soir. Après son succès acquis à l'aller, la Juve n'avait pour sa part aucune envie d'enflammer cette rencontre.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Leonardo Bonucci (7/10)

L'international italien a été rayonnant au sein de sa défense centrale, multipliant les interventions décisives d'une grande propreté. Toujours bien placé pour glisser son pied et annihiler ainsi les offensives monégasques.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : s'il est surpris par le coup franc de Pirlo qui échoue sur son poteau en fin de rencontre, le Croate a été, comme d'habitude, rassurant et vigilant dans ses buts.

Fabinho (4) : prestation trop neutre du brésilien dans son couloir droit. Pour désarçonner cette solide formation italienne, il aurait fallu qu'il propose davantage sur son côté.

Andrea Raggi (6) : match solide du défenseur central italien. Quelques approximations parfois mais aussi et surtout bon nombre d'interventions bien senties.

Aymen Abdennour (6,5) : il avait deux sérieux clients face à lui avec Morata et Tevez, pas les plus faciles à prendre au marquage, mais l'ancien Toulousain s'en est très bien tiré. Plusieurs interventions décisives derrière et toujours très propres.

Layvin Kurzawa (4) : comme Fabinho, on aurait aimé le voir - il aurait fallu le voir - plus virevoltant sur son côté pour bousculer la défense turinoise. Il a fini très fatigué.

Jérémy Toulalan (6) : face au milieu de terrain fourni de la Juve, il s'est démené comme un beau diable, récupérant pas mal de ballons. Mais visiblement touché à la cuisse, il est remplacé à la pause par Dimitar Berbatov (4), privé de bons ballons à négocier et donc inoffensif.

Geoffrey Kondogbia (6,5) : s'il a baissé de pied après le repos, l'ancien Lensois avait crevé l'écran durant la première demi-heure, expédiant notamment une volée lointaine de peu à côté. Il n'aura pas démérité ce soir, loin de là.

Bernardo Silva (6) : comme à son habitude, il a beaucoup donné au milieu de terrain. A l'aise techniquement, il est à deux doigts de pousser Barzagli à marquer contre son camp en première période. Dommage.

Joao Moutinho (3) : c'est dans ce genre de matchs qu'on veut voir les grands joueurs briller. Ce soir, le petit milieu de terrain portugais a été transparent. Il n'a eu aucune influence sur le jeu de l'AS Monaco.

Yannick Ferreira Carrasco (4) : prestation décevante du jeune international belge. Il a tenté de secouer la défense turinoise sur son côté mais sans succès. Un déchet trop important en prime dans ses centres ou sur ses coups de pied arrêtés. Remplacé à la 87e minute par Matheus Carvalho (non noté).

Anthony Martial (4) : quelques accélérations qui pouvaient initier le danger mais il a été bien pris par la défense centrale de la Juve. Inoffensif à l'arrivée. Remplacé à la 76e minute par Valère Germain (non noté), qui n'a pas eu l'occasion de s'illustrer.

JUVENTUS TURIN :

Gianluigi Buffon (5) : une sortie ratée en début de seconde période qui aurait pu coûter cher à son équipe. Mais impeccable le reste du temps, comme sur cette sortie rapide devant Berbatov.

Andrea Barzagli (6) : heureux en première période quand il est à deux doigts de marquer contre son camp, il a bien fait son travail par ailleurs. Solide.

Leonardo Bonucci (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Giorgio Chiellini (6) : averti avant même la minute de jeu après une grosse faute de main, on s'attendait à ce qu'il vive une soirée compliquée. Il n'a rien été. Très solide.

Stephan Lichtsteiner (5) : sérieux dans son couloir droit, il aura été discret en revanche offensivement, se contentant de faire son travail.

Patrice Evra (5) : même constat pour le Français de l'autre côté, il n'a pas cherché à se livrer. Remplacé à la 90e minute par Simone Padoin (non noté).

Claudio Marchisio (6) : un bon travail au milieu de terrain. Efficace à la récupération, l'international italien a remonté pas mal de ballons.

Andrea Pirlo (6) : pas le plus grand match du maestro italien, mais un match utile encore une fois. Toujours précieux devant sa défense, il est à deux doigts d'offrir la victoire à la Juve sur coup franc en fin de rencontre, mais sa tentative échoue sur le poteau.

Arturo Vidal (6) : il a bien travaillé au milieu de terrain. Pas en vue offensivement, mais une grosse présence pour empêcher les Monégasques de repartir tranquillement de derrière. Remplacé à la 77e minute par Roberto Pereyra (non noté), qui a apporté un peu de dynamisme à la Vieille Dame.

Carlos Tevez (5) : l'Apache a eu peu de ballons véritablement intéressants à se mettre sous la dent. Mais sur l'un d'entre eux, il est à deux doigts d'envoyer une frappe des 20 mètres au fond des filets de Subasic en fin de première période.

Alvaro Morata (5) : pas dangereux mais beaucoup d'appels et de gros efforts pour conserver le ballon et permettre à son équipe de remonter le terrain. Précieux. Remplacé à la 69e minute par Fernando Llorente (non noté), qui a secoué un peu la défense monégasque en fin de rencontre.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Ligue des Champions sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions / Quart de finale retour (A l'aller, Juventus Turin 1-0 Monaco)
Monaco 0-0 Juventus Turin (0-0)
Stade Louis II (Monaco)
Arbitre : M. William Collum (Ecosse)
Avertissements : Silva (50e), Kondogbia (76e) pour Monaco ; Chiellini (1re), Tevez (86e) pour la Juventus

Monaco : Subasic - Fabinho, Raggi, Abdennour, Kurzawa - Toulalan (cap.) (Berbatov, 46e), Kondogbia - Silva, Moutinho, Ferreira Carrasco (Matheus Carvalho, 87e) - Martial. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Juventus Turin : Buffon (cap.) - Barzagli, Bonucci, Chiellini - Lichtsteiner, Marchisio, Pirlo, Vidal (Pereyra, 77e), Evra (Padoin, 90e) - Tevez, Morata (Llorente, 69e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.

La main grossière de Chiellini en tout début de match

La frappe de Tevez passe de peu à côté avant le repos

Moutinho n'a pas su prendre le jeu monégasque à son compte







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB