Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Ronaldinho va-t-il avoir le Ballon d'or ?
Par Julien Demets - Le Debat Du Jeudi, Mise en ligne: le 23/11/2005 à 18h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

C'est lundi prochain, le 28 novembre, que sera annoncé le nom du Ballon d'or 2005. Pour deux lecteurs sur trois, cela ne fait aucun doute : c'est le Brésilien Ronaldinho qui succédera à l'Ukrainien Andreï Shevchenko. Lampard, Gerrard et surtout Thierry Henry conservent toutefois de fervents admirateurs.

L'art de briller au bon moment… C'est à dix jours de la remise de la plus prestigieuse distinction individuelle que Ronaldinho a signé son plus grand exploit de l'année : inscrire deux buts au Real Madrid sur la pelouse du stade Santiago Bernabeu. Une prestation d'anthologie qui conclut une année 2005 riche en buts spectaculaires, passes millimétrées et autres gestes techniques dont lui seul a le secret. Suffisant pour faire oublier une deuxième saison barcelonaise un peu moins flamboyante que la première ? Suffisant pour concurrencer l'extraordinaire Franck Lampard (Chelsea), l'éternel outsider Thierry Henry ou Steven Gerrard, le héros de Liverpool ? Bref, Ronnie va-t-il avoir le Ballon d'or ? Vos réponses.

OUI (66%) : Ronaldinho est au-dessus du lot.

Pour deux tiers d'entre vous, l'ancien Parisien doit déjà être rangé dans la même catégorie que Pelé, Maradona, Puskas ou Eusebio. Outre son incroyable facilité technique, son humilité et sa faculté à jouer en équipe, et non en soliste, justifient qu'il reçoive le Ballon d'or. Le dernier Classico a marqué vos esprits.

«Ronnie est de loin le meilleur joueur de foot du moment. Il l'a prouvé à chacune de ses sorties : en championnat d'Espagne, en Ligue des Champions, en passant par la Coupe des confédérations. Ne pas lui attribuer ce trophée serait tout simplement scandaleux.» (David depuis Lomé-Togo)

«Ronnie n'est pas loin de devenir une légende comme Pelé ou Zidane.» (Alljo)

«Il dribble, il feinte, il court, il peut se replacer ou pas selon les ordres du coach (qu'il écoute)… C'est le joueur dont rêve toute équipe de football. Ses dribbles sont incompréhensibles pour les défenseurs… Le joueur parfait, tout simplement.» (Onioni)

«Une maîtrise du ballon hors-norme.» (Doud)

«Parce qu'il est le seul joueur de nos jours à considérer le football comme un jeu, et aussi le seul à donner du plaisir aux supporters par des coups de génie, il doit avoir le Ballon d'or.» (Jemweb)

«Autant l'année dernière, l'issue du vote pour le Ballon d'or était incertaine, autant cette année tout désigne le Brésilien. Déjà auréolé du titre FIFpro (les joueurs) mais aussi du titre de meilleur joueur FIFA (les sélectionneurs), il ne manque plus à Ronnie que la reconnaissance journalistique, c'est-à-dire le Ballon d'or France Football. Sa personnalité joyeuse en fait un joueur a part.» (Sam)

«Maldini, Lampard ou Gerrard sont de supers joueurs mais Ronnie, c'est plus qu'un joueur : c'est un artiste. Le plus impressionnant, c'est son efficacité tout en prenant du plaisir sur le terrain !» (Megedu)

«Il arrive à ses meilleures années, il gagnera les trois prochains Ballons d'or facilement. Quel joueur est capable de traverser la moitié d'un terrain face aux stars du Real de Madrid ? Je n'aimerais pas être chargé de son marquage...» (Caribou bleu)

«Sa facilité a éliminer son vis-à-vis est déconcertante. Technique, vitesse et vista, ce joueur est phénoménal ! Pour ne rien gâcher, il fait aussi briller ses partenaires avec un altruisme digne des plus grands ! A l'heure où le football devient de plus en plus une bataille tactique, où l'important est de ne pas perdre, récompenser Ronnie, c'est récompenser à la fois la simplicité d'un grand joueur de foot, une équipe de Barcelone spectaculaire.» (Xav)

«Il mériterait depuis longtemps un Ballon d'or.» (Jleuzin)

«Par rapport à Lampard, Ronnie peut débloquer un match à lui tout seul comme il l'a fait souvent depuis qu'il est à Barcelone. Steven Gerrard a réalisé le plus beau match de sa vie lors de la finale de C1, mais ne s'est pas beaucoup montré en championnat l'année passé et Liverpool ne réalise pas un bon début de saison.» (Drixxxe)

«Depuis son départ du PSG il a beaucoup progressé : fini le temps où il n'était qu'un joueur de gala présent de temps en temps, il est devenu un joueur complet : buteur, passeur, créateur…» (Rhum)

«Le génie brésilien réalise en match des gestes uniques qui n'appartiennent qu'à lui. Il a même emprunté la fameuse "passe aveugle" au basket ! Alors oui, sans le moindre doute, il est bien le meilleur joueur du monde.» (Ronal21dinho)

«Il est un grand passeur et, surtout, il aime le beau jeu : toujours souriant, il se fâche rarement sur le terrain. C'est ça, l'image du football de demain.» (Tchaouse depuis Libreville-Gabon)

«Le manque de régularité que certains lui reprochaient ne peut plus être invoqué. Il corrige de la même manière la défense du Real et celles d'équipes plus modestes. Physiquement, il possède la capacité de scotcher sur place n'importe quel joueur grâce à une accélération et une conduite de balle impressionnantes. Le terrain du camp Nou est aujourd'hui le laboratoire d'idées de Ronaldinho. Il garde malgré tout une humilité défiant l'entendement. 2006 sera une nouvelle année Ronnie, après 2005, pour laquelle il mérite tant un ballon en or. Après tout, il en donne tellement souvent…» (Zayrome)

NON (20%) : le Brésilien Ronnie est avant tout une figure médiatique.

Certains lecteurs de Maxifoot pointent du doigt les rares faiblesses de l'ancien joueur du PSG. Pour les autres, il bénéficie d'une traitement médiatique avantageux, et profite de la fascination que le Brésil exerce depuis Pelé sur les amateurs de «futebol» .

«Non, non et mille fois non ! Il faut arrêter de fantasmer sur deux actions pas si extraordinaires, quand on voit la passivité de la défense madrilène. Cette campagne que vous orchestrez contribuera sans doute à dénigrer davantage ce trophée. Ronaldinho, bien qu'étant un joueur exceptionnel, ne mérite pas mieux que Lampard, Gerrad, ou Samuel Eto'o. Je pense que Samuel Eto'o a raison quand il dit qu'un joueur ayant joué en France a un certain avantage sur les autres.» (Gfrecon)

«A écouter les médias, c'est comme si Ronaldinho avait déjà gagné… Mais au vu de l'ensemble de sa carrière, je trouve scandaleux que Paolo Maldini n'ait jamais eu ce Ballon d'or ! Bien sûr, ce n'est qu'un défenseur, et les journaliste ne voient pas tous les postes de la même manière. C'est lamentable !» (Tancrede)

«Ronnie est un joueur très talentueux mais le redoutable Eto'o aussi. Actuellement, c'est l'étoile des Africains.» (Jack)

«Les Brésiliens sont montés en épingle. Que fait Robinho dans la sélection pour le Ballon d'or ? C'est le prix du transfert qui détermine s'il doit en faire partie ou non ? Et Roberto Carlos, qu'a-t-il fait d'exceptionnel ? Ronaldinho est un très bon joueur, mais il bénéficie de cette admiration pour le Brésil. Un bon Brésilien sera toujours plus aimé qu'un excellent joueur d'ailleurs.» (Miku)

«Ronaldinho reste assez irrégulier sur l'ensemble de la saison, en témoigne sa baisse de forme de l'hiver dernier. La Champion's League joue un rôle important dans l'attribution du trophée et Barcelone a été éliminé en huitièmes. Il n'est pas le seul joueur de classe mondiale à Barcelone (Deco, Eto'o ou Xavi le sont aussi), contrairement à Steven Gerrard, qui surclasse tous ses coéquipiers (à l'exception peut-être de Carragher). Gerrard a pour avantage d'être aussi un leader, un meneur d'homme, ce qui n'est pas le cas de Ronaldinho. Le fait que Ronaldinho soit brésilien peut jouer en sa faveur, grâce a la renommée du football auriverde et à la vista technique qui lui est associée (en 1999, alors que Beckham partait favori, le Ballon d'or lui avait été soufflé par Rivaldo, déjà un Brésilien).» (Aurelien)

MITIGE (13%) : Thierry Henry mérite le Ballon d'or autant que Ronaldinho

Loin de mettre en cause le niveau de Ronaldinho, une minorité des lecteurs de Maxifoot lui préfère simplement l'attaquant d'Arsenal, toujours placé, jamais gagnant…

«On parle beaucoup de Ronnie, surtout après son exploit face aux Madrilènes. Mais quand on regarde la régularité affichée par Thierry Henry ces dernières années, on constate qu'il mérite amplement la récompense de France Foot.» (Sow Mamadou Saïdou depuis Conakry-Guinée)

«Ronaldinho a certes effectué une saison pleine, mais à 25 ans, il n'a pas encore montré l'ensemble de ses capacités. Je pense que Gerrard, au sommet de son art avec son club l'an passé, mériterait ce trophée en qualité de meilleur passeur d'Europe. Il ne faudrait pas non plus négliger Thierry Henry, qui ne sera peut-être jamais aussi fort qu'en ce moment, et Paolo Maldini, dont le Ballon d'Or récompenserait davantage la carrière exemplaire que la saison passée.» (Gix)

«Thierry Henry mérite ce fameux Ballon d'or.» (Pate)

«A part Pelé et Maradona, je ne vois pas qui pourrait devancer Ronaldinho dans le course aux superlatifs. Aucun joueur ne peut lui contester le Ballon d'or de cette année, sauf le génie Thierry Henry.» (Nsengiv)

Le capitaine de la semaine : Thomas

Tel un statisticien, Thomas analyse les chances du Brésilien de décrocher son premier Ballon d'or. Son constat est sans appel.

«A mon avis, en cette année privée de grande compétition internationale, trois raisonnements sont possibles pour élire le Ballon d'or. Il peut récompenser :
- le meilleur joueur de l'équipe ayant remporté la Ligue des Champions, si ce joueur est réellement d'une trempe suffisante. A l'instar de Deco l'an dernier, Gerrard ne me semble pas suffisamment fort individuellement, malgré sa grande classe.
- un joueur pour l'ensemble de oeuvre (comme Shevshenko) : cela pourrait entraîner l'élection de Henry, mais celui-ci semble moins apprécié internationalement que ne l'était l'Ukrainien.
- un joueur indiscutablement plus fort que les autres. Il me semble que cette année, c'est cette logique qui prévaudra tant Ronaldino paraît "supérieur" depuis un voire deux ans. A mon sens, seul Lampard pourrait rivaliser, mais Ronnie est plus spectaculaire, plus fort individuellement, et surtout plus fort dans les grands matches (Real-Barça, Chelsea-Barça, Brésil-Angleterre). Enfin, ce joueur semble mener durablement le Barça à la victoire, ce qui en fait pour moi l'archi-favori du ballon d'Or 2005, malgré son assez bref parcours en C1.
»

Que vous écriviez de France, de toute l'Afrique ou de l'île de la Réunion, vous avez en majorité été séduits par Ronaldinho. Aussi brillant sur les pelouses que discret en dehors, le Brésilien rend leur amour du football à ceux qui ne voyaient plus en ce sport que tactique, calcul et personnalités froides. Plus que cinq jour avant de connaître le nouveau Ballon d'or. Selon les premières indiscrétions, votre pronostic serait le bon…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB