Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°16
Par David Lebleu - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 21/11/2005 à 14h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot cette semaine, le joyau de la couronne, la triplette de Raymond et Cris du coeur sont les trois valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, les Galac-tocs, les instances du football aveugles et magouilles à Footland. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Les valeurs en hausse

Le joyau de la couronne

La magie Ronnie a encore frappé. Epaulé par les Deco, Messi et Eto'o, Ronaldinho a éclaboussé de sa classe le stade Santiago Bernabeu samedi soir. Positionné sur le flanc gauche, face à Salgado, l'ex-Parisien s'est régalé. Deux buts à son actif, des ouvertures de classe mondiale, Ronnie a pesé de tout son poids dans la balance. Lors de ce classico, le Brésilien a fait preuve d'une efficacité redoutable et d'un altruisme percutant. Que dire de plus ? Si ce n'est que le Barça est royal, qu'il possède bel et bien un joyau exceptionnel et que sa couronne est bien brillante ces temps-ci. Osasuna, tenu en échec à Getafe (0-0), voit son strapontin de leader s'échapper au profit des Barcelonais. Premiers avec désormais quatre longueurs d'avance sur les Madrilènes, les hommes du Président Laporta ont de beaux jours devant eux…

La triplette de Raymond !

Cinq buts à eux trois ! Les goaleadors bleus ont encore frappé ce week-end ! Thierry Henry confirme le redressement des Gunners avec un doublé à Wigan, l'étonnant second de Premier League (2-3). Arsenal possède vingt-trois points (un match en moins) à douze longueurs de Chelsea. Djibril Cissé, auteur du deuxième but avec les Reds, enfonce un peu plus Portsmouth, l'équipe de Perrin, trois buts à zéro à Anfield. Liverpool est à la neuvième place (avec deux matches en moins). David Trezeguet pilonne la Roma de Mexès (1-4) avec deux buts en trois minutes. La Juve prend ses distances avec le Milan AC qui a perdu à la Fiorentina (3-1). Le point commun de ces trois serial buteurs ? Ils jouaient tous dans des équipes qui alignaient deux attaquants. Van Persie, Crouch et Ibrahimovic sont les heureux comparses. Et si les Bleus jouaient avec deux pointes… que Zizou soit là… ou pas ?

Cris du coeur

Vainqueurs deux buts à un des Troyens, les Lyonnais lui disent bien merci. Merci qui ? Merci Cris… évidemment ! Menés 0-1 (Nivet), les hommes de Gérard Houllier ont une nouvelle fois renversé la vapeur (c'est la septième fois cette saison !) et empoché les trois points de la victoire. Non seulement, défier Lyon, c'est d'abord se demander quelle équipe sera alignée tant l'effectif est extraordinaire en quantité et en qualité, c'est ensuite essayer de verrouiller sa propre défense des perforateurs que sont les Fred, Carew, Govou, Malouda, Wiltord, et Juninho et c'est enfin tenter de percer une ou plusieurs fois le rideau de fer olympien. Trente-neuf points en quinze journées… jamais un leader n'avait possédé autant de points d'avance (15) sur ses poursuivants (PSG et Bordeaux). Le héros du soir ? Cris "le Policier" , auteur d'un doublé. Au tour du Real Madrid de se frotter aux Lyonnais… pour laver l'affront du match aller (3-0). Bon courage aux Merengue !

A part ça ? Le Werder Brême n'en finit plus de cartonner les défenses adverses. Dernière preuve en date, six buts à un contre Wolfsburg. Trente huit buts en treize journées… quel festival offensif !

Les valeurs en baisse

Les Galac-tocs !

Nombre de fans, supporters, spectateurs et téléspectateurs sont restés cloués sur place en admirant les Blaugrana enfoncer si facilement les Merengue ! Comment pourrait-il en être autrement ? Au-delà de la magie barcelonaise, une évidence est née : le Real est en piteux état. Sans dénigrer alors la performance des hommes de Rijkaard nets vainqueurs 0-3 à Santiago Bernabeu (Eto'o et deux fois Ronaldinho), il faut souligner l'extrême faiblesse des ex-Galactiques. 90 millions d'euros dépensés par le Président Perez cet été pendant que Laporta n'en déboursait aucun… et c'est tout le système de la Maison Blanche qui s'écroule peu à peu. Ce n'est pas une nouveauté, la superposition de stars ne garantira jamais les trophées… et c'est tant mieux pour le football. Une page se tourne ? Non ! C'est plutôt un chapitre qui se termine… Vivement les prochains… avec de nouveaux acteurs ? Dès le prochain mercato ?

Les instances du football aveugles ?

Barrage Turquie-Suisse ! Match aller pour les Helvètes 2-0, match retour pour les Turcs 4-2… et Istanbul prend feu. De déclarations en provocations, d'altercations en pugilats, qu'on soit pour les uns ou pour les autres, c'est la FIFA qui ne sort pas grandie de cette histoire. Que retiendra l'histoire ? Au match aller, les supporters suisses ont sifflé l'hymne adverse, les Turcs ont reproché l'accueil indigne, le sélectionneur lui-même (Terim) et la presse interposée ont promis le feu au retour… le volcan qui sommeillait s'est alors réveillé ! Le Président Blatter promet une sanction. Encore un sujet chaud. Après la vidéo ou l'adaptation des règles, le racisme, le dopage ou encore l'opposition du G14 (organisation conjointe de la Coupe du Monde, du Championnat d'Europe ou de la Coupe d'Afrique des nations, rémunération des internationaux…), les instances du football européen et mondial ont fort à faire. Pas que des avantages à gérer ! D'un côté, elles ont montré à toute la planète Football qu'elles savaient gérer des bénéfices colossaux… de l'autre, elles ont prouvé aux yeux de tous leurs facultés à prendre des non-décisions. Sauront-elles prendre les bonnes orientations, valider les justes directions ? Il est urgent d'agir car à force de négliger certaines réflexions indispensables, c'est notre football qui pleure ! A suivre…

Magouilles à Footland !

Là où l'argent coule, les magouilles roucoulent ! Le journal L'Equipe sort la probable affaire des paris truqués sur internet… et tout le monde semble tomber des nues. «On pensait que la France était épargnée» et «je découvre qu'on pouvait parier sur le résultat des matches de notre championnat» sont les phrases les plus régulièrement citées, la Ligue et la Fédération se constituent partie civile, les joueurs et le FC Metz portent plainte. Encore une fois, la presse écrite balance des noms sans certitude et sans se soucier des conséquences (JDD). Le conditionnel est de mise dans cette affaire, c'est un fait. Mais pour quelles raisons la Ligue 1 serait épargnée quand on sait que l'Angleterre (1962, 1995), l'Italie (1980), l'Allemagne (2005) et récemment la Belgique ont été contaminés… ? Alors, laissons la justice faire sont office… et continuons progressivement à nettoyer Footland…

A part ça ? Coach Courbis a perdu 0-1 contre Sochaux ce week-end. Dix-huitième de la Ligue 1 avec douze points, l'ACA s'enfonce peu à peu. Selon ses dires, l'opération maintien est toujours d'actualité.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB