Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco : fantastique, suicide, art, régal, étonnement, félicitations... Retour sur une soirée grandiose

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 26/02/2015 à 09h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Monaco a sorti une performance collective incroyable pour s'imposer 3-1 à l'Emirates mercredi lors des 8es de finale aller de la Ligue des Champions. Si les Monégasques ont été géants, les Gunners d'Arsenal ont failli défensivement. Retour sur une soirée européenne qui restera inoubliable.

Monaco : fantastique, suicide, art, régal, étonnement, félicitations... Retour sur une soirée grandiose
Ferreira Carrasco et les Monégasques ont été énormes.

Meilleure défense de la phase de poules de la Ligue des Champions avec un seul but encaissé en six rencontres, on savait l'AS Monaco capable de tenir le choc à l'Emirates Stadium mercredi. Mais de là à ce qu'elle s'impose, en plus sur le score incroyable de 3-1, et tout ça en sortant une performance collective extraordinaire, personne n'osait l'imaginer. Pas même les supporters du club de la Principauté présents en nombre, comme c'est souvent le cas à l'extérieur, dans l'enceinte londonienne.

A croire qu'impossible n'est pas monégasque. Surtout sur la scène européenne. Souvenez-vous de la campagne de Ligue des Champions 2003-04 de l'ASM. Comme la victoire 8-3 face à La Corogne, le retour incroyable contre le Real Madrid en quart de finale ou l'élimination de Chelsea en demi-finale, ce succès 3-1 à l'Emirates restera inoubliable. «Je suis très fier de la victoire, on a vécu un moment fantastique. Je suis très heureux pour les joueurs, l'entraîneur, les supporters venus très nombreux, le président, le prince. C'est la preuve que le projet a toujours de l'avenir, qu'il est toujours ambitieux» , lâchera le vice-président monégasque Vadim Vasilyev, sur un nuage, au coup de sifflet final.

«Personne ne pensait ce résultat possible et on l'a fait»

«On a des joueurs énormes. On a fait un très bon match au milieu. Ce n'est pas facile de gagner à Arsenal, c'est un des meilleurs clubs du monde, dans le top 10. On a joué un match fantastique» , ajoutait de son côté le défenseur Aymen Abdennour. Tellement fantastique que les Monégasques se sont impressionnés eux-mêmes. «Tout le monde est étonné, personne ne croyait qu'on ferait un résultat pareil. On cherchait le match nul, a avoué le capitaine du jour Nabil Dirar. Mais après le but de Kondgobia, on y a cru.» A l'inverse, Leonardo Jardim avait tout prévu.

«Personne ne pensait que ce résultat était possible et on l'a fait. Il reste pourtant du boulot pour le second match. On n'a toujours rien gagné. On a juste pris l'avantage. Le football, c'est aussi de l'art. Il faut savoir comment attaquer, comment défendre. Mon équipe est très équilibrée. Arsenal nous a donné des espaces et on a été capables d'en profiter» , relevait le technicien portugais, peut-être le moins surpris par la victoire de son équipe. Même si en face, un homme ne l'a pas été non plus : Arsène Wenger. Le manager des Gunners avait conscience du potentiel de Monaco même s'il estime que sa défense a bien aidé les Asémistes.

«Quel match de l'AS Monaco ! Un régal !»

"On a été dans un jour très, très moyen. Félicitations à Monaco, ils ont été plus forts que nous, notamment physiquement. Il y a eu beaucoup d'éléments qui ont fait que c'est une soirée cauchemardesque. On a été suicidaires défensivement. On a été extrêmement faibles derrière. C'est quasiment un écart insurmontable mais ce n'est pas fini, on va tout donner. Je n'ai pas été surpris par Monaco, on sous-estime la densité physique de cette équipe" , faisait savoir le technicien français après la rencontre. «On a tout essayé, mais Monaco est vraiment très performant en contre. Rien ne laissait prévoir un tel résultat, malheureusement» , analysait de son coté Per Mertesacker qui, lui, n'aura impressionné personne en revanche. Et surtout pas Rolland Courbis.

«Quand on voit Mertesacker sur le terrain, si on me dit que c'était la meilleure solution de l'effectif d'Arsenal, je n'arrive pas à m'y faire. C'est le capitaine ? On pourrait même le mettre général, ça ne changerait rien» , ironisait ainsi l'entraîneur de Montpellier. La performance de Monaco à l'Emirates n'est en tout cas pas passée inaperçue en Europe. Même Karim Benzema s'est régalé devant sa télé. «Quel match de l'AS Monaco ! Un régal ! Merci» , a posté l'avant-centre du Real Madrid sur son compte Twitter.

Même Radamel Falcao, prêté à Manchester United l'été dernier, a tenu lui aussi à saluer la performance de ses anciens partenaires. «Félicitations Monaco pour le magnifique résultat ce soir» , a publié le Colombien également sur Twitter. Bref, des soirées comme on en redemande.

Qu'avez-vous pensé de la prestation de l'ASM à l'Emirates ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Avec déjà 8 points d'avance sur Chelsea et Leicester, et 9 points d'avance sur Man. City, Liverpool sera t-il champion de Premier League cette saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB