Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

ENORME MONACO ! - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-3 Monaco)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 25/02/2015 à 22h47
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Monaco a réussi un coup incroyable en s'imposant 3-1 sur le terrain d'Arsenal ce mercredi à l'occasion des 8es de finale aller de la Ligue des Champions. Les hommes de Leonardo Jardim ont été énormes à l'Emirates, où on n'a entendu que les supporters monégasques !

ENORME MONACO ! - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 1-3 Monaco)
Kondogbia a été héroïque, comme toute l'ASM !

Ils l'ont fait ! Alors qu'ils partaient largement outsiders, les Monégasques ont réussi l'incroyable - et le mot n'est pas assez fort encore - exploit de s'imposer 3-1 sur le terrain d'Arsenal à l'occasion de ces 8es de finale aller de la Ligue des Champions.

Après un début de match pied au plancher des Gunners, Welbeck n'était d'ailleurs pas loin d'accrocher le cadre dès la 2e minute, les Monégasques, bien que largement diminués (Toulalan, Raggi, Carvalho, Bakayoko absents, Kurzawa et Ferreira Carrasco sur le banc parce que diminués), s'enhardissaient au fil des minutes et contrariaient les hommes d'Arsène Wenger dans leurs plans. A tel point que le technicien français s'agaçait sérieusement devant son banc et sermonnait de plus en plus fort ses troupes.

«On est chez nous» chantaient les supporters monégasques

Auteur d'une grosse première période, Kondogbia, inspiré, allait même ouvrir le score avant le repos d'une frappe lointaine déviée par Mertesacker (0-1, 38e). Leonardo Jardim exultait au bord du terrain, «on est chez nous» chantaient alors les supporters monégasques venus en nombre à l'Emirates. Au retour des vestiaires, Arsenal affichait un bel esprit de révolte et Giroud manquait de peu l'égalisation sur deux grosses occasions.

Giroud a multiplié les ratés

Mais c'est au contraire l'ASM qui en plantait un deuxième en contre ! Après un énorme travail de Fabinho, Martial servait parfaitement Berbatov, qui crucifiait Ospina (0-2, 53e). E-NOR-ME ! Les supporters monégasques devenaient hystériques en tribunes. Arsenal repartait alors à l'attaque, et après un arrêt de Subasic sur une grosse frappe d'Alexis Sanchez, Giroud manquait incroyablement le cadre. Wenger n'en revenait pas.

En feu, Moutinho était ensuite à deux doigts d'inscrire un but fantastique, après un sauvetage d'Ospina devant Martial. Avant un coup de chance incroyable : alors qu'il avait le but grand ouvert, Welbeck frappait sur... Walcott, au sol. En fin de rencontre, l'ASM gérait parfaitement son avantage... jusqu'à cette frappe enroulée magnifique d'Oxlade-Chamberlain dans la lucarne de Subasic (1-2, 91e). Mais dans le temps additionnel, Ferreira Carrasco punissait les Gunners en trompant à son tour Ospina avec l'aide du poteau (1-3, 94e) ! Un résultat extraordinaire avant le retour à Louis II le 17 mars. MERCI MONACO !

La note du match : 8,5/10

On a assisté à un très bon match de football à l'Emirates entre deux équipes aux styles différents. Et l'ASM ne pouvait pas nous faire plus plaisir avec ce résultat. Quelle performance des Monégasques !

Les buts

- Servi par Moutinho aux 25 mètres, Kondogbia tente sa chance. Sa frappe puissante du gauche déviée par Mertesacker laisse Ospina sur les fesses (0-1, 38e).

- Devant sa défense, Fabinho s'arrache pour récupérer un ballon puis lancer Martial sur le côté gauche. L'ancien Lyonnais sert alors parfaitement Berbatov, qui crucifie Ospina (0-2, 53e).

- Sur un ballon mal renvoyé par la défense monégasque, Oxalde-Chamberlain, aux 20 mètres, enroule parfaitement sa frappe dans la lucarne de Subasic (1-2, 91e).

- En contre, Ferreira Carrasco s'échappe sur le côté droit avant d'aller tromper Ospina d'une frappe croisée à ras de terre avec l'aide du poteau (1-3, 94e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Geoffrey Kondogbia (9/10)

L'international tricolore a été absolument énorme au milieu de terrain. Grâce à une superbe lecture du jeu, il a brisé de nombreuses offensives adverses. Efficace à la récupération, propre à la relance, et buteur avec un peu de réussite. Héroïque, comme la plupart de ses partenaires.

ARSENAL :

David Ospina (4) : s'il sort bien dans les pieds de Martial en deuxième période, l'ancien Niçois doit tout de même s'incliner à trois reprises ce soir. Dur.

Hector Bellerin (3) : à la peine sur son côté droit, Martial lui a posé de gros soucis en deuxième période.

Per Mertesacker (2) : l'Allemand a vécu une soirée cauchemardesque derrière. Malheureux sur le premier but de Kondogbia en déviant la frappe, il défend ensuite à l'envers sur celui de Berbatov. A la rue.

Laurent Koscielny (4) : l'international tricolore n'a guère été plus rassurant que son partenaire en charnière centrale. Des relances approximatives en prime.

Kieran Gibbs (4,5) : trop haut en deuxième période, il se fait piéger par Ferreira Carrasco sur le troisième but monégasque. Il a néanmoins tenté d'apporter un plus offensivement sur son côté, sans grand succès.

Francis Coquelin (4,5) : il n'a pas été vraiment à son avantage au milieu de terrain. Il passe même tout près de l'exclusion en deuxième période. Remplacé à la 68e minute par Alex Oxlade-Chamberlain (non noté), qui pense relancer Arsenal en logeant le ballon dans la lucarne de Subasic.

Santiago Cazorla (6) : l'international espagnol a été plutôt bon dans l'entrejeu. A l'origine de plusieurs mouvements dangereux de son équipe. Remplacé à la 81e minute par Tomas Rosicky (non noté), qui n'a pas eu le temps de s'illustrer ce soir.

Alexis Sanchez (6) : l'un des rares à tirer son épingle du jeu ce soir côté Arsenal. Il a plusieurs fois semé le trouble dans la défense monégasque.

Mesut Özil (3) : l'international allemand a été transparent ce soir. Très décevant, il n'a jamais su prendre le meilleur sur la défense monégasque.

Dany Welbeck (4) : dangereux d'entrée, il a joué sur courant alternatif ensuite. Il pense marquer en deuxième période mais tire sur son coéquipier Walcott.

Olivier Giroud (3) : l'attaquant français a trois occasions de marquer en deuxième période, dont une très franche, mais il ne trouve pas le cadre. Une soirée ratée. Remplacé à la 60e minute par Theo Walcott (non noté), qui prive malgré lui Welbeck d'un but en déviant involontairement une frappe qui prenait le chemin des filets.

MONACO :

Danijel Subasic (7) : impuissant sur la frappe d'Oxlade-Chamberlain, le portier de l'ASM a été rassurant le reste du temps. Vigilant sur quelques ballons dans le dos de la défense monégasque.

Almamy Touré (6,5) : si on ne l'a jamais vu prendre son couloir, le jeune défenseur monégasque a en revanche été bon défensivement sur son côté droit. Il a su répondre présent. Chapeau.

Wallace (7,5) : le Brésilien a été très solide en charnière centrale. Il a gagné de nombreux duels même s'il termine très fatigué.

Aymen Abdennour (8) : enragé, il a défendu comme un lion du début à la fin. Quelle débauche d'énergie pour gagner un nombre incroyable de duels ! Ce n'est pas après ce match, surtout face à cet adversaire, que Tottenham va arrêter de le suivre...

Elderson Echiejile (5) : le remplaçant de Kurzawa a souffert sur son côté gauche. Pas loin de se faire punir par Welbeck dès la 2e minute sur une défense approximative. Pas toujours rassurant, mais il n'a jamais lâché le morceau.

Fabinho (8,5) : positionné devant la défense au milieu de terrain, le Brésilien a été énorme. Il s'est arraché du début à la fin comme sur le but de Berbatov, sur lequel il récupère un ballon avant de le transmettre parfaitement à Martial. Héroïque.

Joao Moutinho (8) : moribond en Ligue 1, le Portugais se sublime en revanche en Ligue des Champions. Il a lui aussi été énorme à l'Emirates ce soir. En deuxième période, il est même tout proche d'inscrire un but splendide.

Geoffrey Kondogbia (9) : lire le commentaire ci-dessus.

Nabil Dirar (6,5) : sans doute l'attaquant monégasque le moins en vue mais alors que d'efforts pour défendre ! Le capitaine monégasque du jour n'a rien lâché. Remplacé à la 82e minute par Layvin Kurzawa (non noté), qui a fait du bien à l'ASM défensivement.

Dimitar Berbatov (7,5) : les sifflets de l'Emirates lui ont peut-être donné un surplus de motivation. Très bon dans son rôle de pivot devant, il a surtout inscrit ce deuxième but si important pour l'ASM. Remplacé à la 75e minute par Yannick Ferreira Carrasco (non noté), auteur d'une très bonne entrée et surtout de ce but à la 94e minute qui permet à Monaco de s'imposer 3-1.

Anthony Martial (7) : d'abord brouillon en première période, il en revanche été déterminant sur son côté après le repos en faisant de grosses différences balle au pied. Passeur décisif pour Berbatov. Remplacé à la 84e minute par Bernardo Silva (non noté), qui a fait du bien durant ses quelques minutes passées sur le terrain.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Ligue des Champions sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions / 8e de finale aller
Arsenal 1-3 Monaco (0-1)
Emirates Stadium
Arbitre : M. Deniz Aytekin (Allemagne)
Buts : Oxlade-Chamberlain (91e) pour Arsenal ; Kondogbia (38e), Berbatov (53e), Ferreira Carrasco (94e) pour Monaco
Avertissements : Coquelin (42e), Bellerin (74e), Özil (87e) pour Arsenal ; Echiejile (45e), Moutinho (92e) pour Monaco

Arsenal : Ospina - Bellerin, Mertesacker (cap.), Koscielny, Gibbs - Coquelin (Oxlade-Chamberlain, 68e), Cazorla (Rosicky, 81e) - Alexis Sanchez, Özil, Welbeck - Giroud (Walcott, 60e). Entraîneur : Arsène Wenger.

Monaco : Subasic - Touré, Wallace, Abdennour, Echiejile - Moutinho, Fabinho, Kondogbia - Dirar (cap.) (Kurzawa, 82e), Berbatov (Ferreira Carrasco, 75e), Martial (Bernardo Silva, 84e). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Kondogbia ouvre le score pour Monaco

La joie de Kondogbia

Subasic savoure l'ouverture du score de Kondogbia

Les Gunners accusent déjà le coup

Berbatov double la mise pour l'ASM

La joie de Berbatov

Oxlade-Chamberlain réduit l'écart pour Arsenal...

... avant un dernier but de Ferreira Carrasco

Les supporters monégasques ont donné de la voix à l'Emirates







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB