Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2014

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Transferts, Mise en ligne: le 24/12/2014 à 18h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La phase aller du championnat terminée, l'heure est aux premiers bilans. Le temps est venu de juger les recrues estivales des clubs français. Avant l'ouverture du mercato hivernal, Maxifoot vous propose son classement des meilleurs transferts de l'été 2014.

Le TOP 10 des meilleurs transferts de l'été 2014
Le Rennais Mexer est l'une des révélations de la saison.

Après les matchs aller du championnat, la rédaction de Maxifoot s'est réunie pour faire un premier bilan du dernier mercato estival et vous propose son classement des meilleures recrues de l'été 2014. Ce classement a été réalisé en fonction de deux critères principaux : le talent et la performance individuelle du joueur, ainsi que son apport au collectif à hauteur de 70%, et l'investissement financier (montant du transfert et salaire) du club pour recruter le joueur à hauteur de 30%.

Pour ce classement des meilleures opérations, l'attente suscitée autour du joueur en question est également entrée en ligne de compte. A noter que cette liste n'a de valeur qu'au jour d'aujourd'hui. A l'issue de la saison, d'autres joueurs en disparaîtront peut-être et d'autres mériteront très certainement d'y figurer. Découvrez le top des transferts de l'été 2014. Pour voir ou revoir le top 10 des pires transferts du dernier mercato estival, cliquez ici.

1. Edson Mexer (26 ans, du CD Nacional à Rennes, 2,2 millions)

En quête d'un nouveau défenseur central, le Stade Rennais mise l'été dernier sur un inconnu : Edson Mexer, joueur du CD Nacional au Portugal. Le Mozambicain, recruté pour un peu plus de 2 millions d'euros, s'impose rapidement au côté de Sylvain Armand au sein de la charnière du club breton. Joueur de champ le plus utilisé par Philippe Montanier derrière le capitaine Romain Danzé, Mexer impressionne très vite sous ses nouvelles couleurs. Serein, sobre et appliqué en plus d'être dur sur l'homme, le Mozambicain sait aussi marquer des buts : 3 depuis le début de la saison. Devenu rapidement l'un des meilleurs défenseurs de notre championnat, Rennes devrait réaliser une belle plus-value dans quelques saisons.

2. Christophe Jallet (31 ans, du Paris SG à Lyon, 1,5 million)

Le flop Miguel Lopes n'est plus qu'un mauvais souvenir pour les supporters lyonnais. Après avoir misé sur le Portugais, sans succès, la saison dernière, le club rhodanien décide de faire confiance au Parisien Christophe Jallet pour l'exercice 2014-15. Bien lui en a pris. L'ancien Lorientais s'est immédiatement imposé comme un joueur indispensable aux yeux d'Hubert Fournier et n'a pas de concurrence sur son flanc droit. Redevenu l'un des meilleurs latéraux de notre championnat après une fin d'aventure compliquée au PSG, Jallet a même retrouvé l'équipe de France en octobre dernier.

3. Gelson Fernandes (28 ans, de Fribourg à Rennes, 1,6 million)

Après une première expérience mitigée en France lors de la saison 2009-10 du côté de Saint-Etienne, Gelson Fernandes a retrouvé la Ligue 1 l'été dernier à Rennes, qui a déboursé 1,6 million d'euros pour l'arracher au club allemand de Fribourg. Grand voyageur (il est aussi passé par Sion, Manchester City, le Chievo Vérone, l'Udinese, Leicester et le Sporting Portugal), le milieu de terrain suisse n'a pas eu besoin de temps d'adaptation en Bretagne pour immédiatement gagner sa place et devenir un rouage essentiel de l'équipe. Avec lui, les Rouge et Noir réussissent notamment une incroyable série de 7 victoires et 2 nuls en 9 matchs en octobre et novembre. Mais touché aux ischio-jambiers début décembre, Gelson Fernandes fait depuis défaut aux Rennais, qui restent sur 3 défaites de suite en championnat. Un simple hasard ? Pas vraiment, non...

4. Sylvain Marveaux (28 ans, de Newcastle à Guingamp, prêt)

L'été dernier, Guingamp a eu le nez creux en se faisait prêter Sylvain Marveaux par Newcastle. Le milieu de terrain offensif, qui avait montré de grosses qualités à Rennes avant d'aller se perdre chez les Magpies (2011-2014), est très vite devenu l'un des tout meilleurs joueurs de l'En Avant. Touché aux ischio-jambiers fin novembre lors de la défaite 2-1 face à la Fiorentina ( «c'est dommage, il faisait encore un très grand match», indiquera son entraîneur Jocelyn Gourvennec après la rencontre), Marveaux n'a pas participé à la belle série des Bretons, qui restent sur 5 victoires consécutives et 1 nul, mais il ne pourra être qu'un plus pour Guingamp lors de son retour sur les terrains en 2015.

5. Walid Mesloub (29 ans, du Havre à Lorient, fin de contrat)

En fin de contrat au Havre, Walid Mesloub découvre la Ligue 1 l'été dernier du côté de Lorient, à 29 ans. Alors qu'à cet âge-là, il est souvent compliqué de s'y imposer, lui s'est rapidement affirmé comme l'un des maillons forts des Merlus pour ses premiers pas parmi l'élite. A l'aise techniquement, disposant d'un gros volume de jeu, le milieu de terrain algérien réussit des prestations remarquées au poste de milieu relayeur avec le FCL, dont il a contribué à fluidifier le jeu depuis novembre. «Au Havre, il était au-dessus du lot, j'ai toujours eu l'intime conviction qu'il pourrait franchir le palier, qu'il aurait son mot à dire dans un effectif de Ligue 1», indiquait récemment Benjamin Genton, l'un des adjoints de Sylvain Ripoll. Bien vu.

6. Guillaume Gillet (30 ans, d'Anderlecht à Bastia, prêt)

Si la première moitié de saison a été très compliquée pour le SC Bastia, avec un changement d'entraîneur, des problèmes extra-sportifs et surtout une 19e place au classement à la trêve, ce n'est pas de la faute de Guillaume Gillet. Prêté avec option d'achat par Anderlecht l'été dernier, le milieu de terrain belge s'est vite imposé en Corse. Fait assez rare pour être signalé, l'ancien capitaine des Mauves a d'ailleurs été titularisé à chacun des matchs du Sporting cette saison, en championnat comme en coupe. C'est dire l'importance prise par Gillet à Bastia. Infatigable travailleur au milieu de terrain, capable de remonter proprement les ballons et doté aussi d'une belle qualité de frappe, le Belge sera un atout précieux pour le SCB dans la course au maintien.

7. Bernardo Silva (20 ans, du Benfica Lisbonne à Monaco, prêt)

Alors que Radamel Falcao et James Rodriguez quittaient le navire l'été dernier, l'AS Monaco activait ses réseaux pour se faire prêter Bernardo Silva, inconnu en France mais présenté comme un grand espoir au Portugal. Peu utilisé en début de saison, le milieu de terrain a su petit à petit faire son trou au sein de la formation dirigée par son compatriote Leonardo Jardim pour finalement gagner ses galons de titulaire dans l'entrejeu où il a profité de la blessure de Geoffrey Kondogbia et du recul de Jérémy Toulalan en défense centrale. Titulaire lors de 4 des 6 derniers succès de l'ASM, Silva a même offert la victoire au club de la Principauté contre l'OM en championnat le 14 décembre dernier (1-0). De pensionnaire de la réserve du Benfica à huitième de finaliste de la Ligue des Champions, le Portugais a vite franchi les paliers. Des promesses à confirmer après la trêve.

8. Benjamin Moukandjo (26 ans, de Nancy à Reims, libre)

En fin de contrat à Nancy, Benjamin Moukandjo a quitté l'anonymat de la Ligue 2 durant l'intersaison pour revenir sous les projecteurs de la Ligue 1 du côté de Reims. L'attaquant camerounais ne doit pas regretter son choix. Même s'il ne s'est pas encore imposé comme un titulaire indiscutable aux yeux de son entraîneur Jean-Luc Vasseur, l'ancien Monégasque fait régulièrement parler de lui avec le club champenois, étonnant 9e du classement à la trêve, avec déjà 6 buts inscrits en 16 apparitions en championnat. Moukando est de loin le meilleur buteur de la formation rémoise depuis le début de la saison.

9. Nicolas Pallois (27 ans, de Niort à Bordeaux, 0,5 million)

S'il a terminé l'année sur une très mauvaise note avec une prestation ratée contre Lyon et une exclusion peu après l'heure de jeu, il ne faut pas oublier ce que Nicolas Pallois a fait auparavant. Débarqué sur la pointe des pieds à Bordeaux au cours de l'été en provenance de Niort pour la modique somme de 500.000 euros, le défenseur central a vite prouvé qu'il avait le niveau pour évoluer en Ligue 1 après une première expérience ratée du côté de Valenciennes lors de la saison 2010-11. «Pour moi, c'est une belle découverte, c'est un vrai défenseur», confiait à son sujet Cédric Carrasso fin octobre. Titulaire à 17 reprises en championnat cette saison, Pallois a vite gagné la confiance de son entraîneur Willy Sagnol. A lui de faire oublier l'accroc lyonnais en 2015.

10. Carlos Eduardo (25 ans, du FC Porto à Nice, prêt)

«Même si c'est rare de faire un quintuplé, cela ne m'étonne pas car il a tout pour évoluer au plus haut niveau. Même s'il a 25 ans, c'est encore un jeune joueur. S'il est régulier, il peut s'ouvrir des portes extraordinaires.» Après le quintuplé retentissant de son joueur prêté par le FC Porto à Guingamp le 26 octobre dernier, Claude Puel ne tarissait pas d'éloges au sujet de Carlos Eduardo. Encore irrégulier, le Brésilien possède néanmoins de grosses qualités. A lui de les exploiter davantage après la trêve pour permettre aux Aiglons de jouer autre chose que le maintien.

Ils auraient pu aussi intégrer la liste :

D'autres joueurs transférés l'été dernier ont aussi fait parler d'eux, et en bien, durant la première moitié de saison. On pense notamment à Kévin Théophile-Catherine. Prêté par Cardiff pour jouer les doublures de François Clerc, l'ancien Rennais a su profiter de la blessure de celui-ci pour s'imposer sur le côté droit de la défense stéphanoise. Il n'est pas étranger à la solidité défensive des Verts, lesquels possèdent la meilleure défense du championnat à mi-parcours. Recruté pour 2 millions d'euros à Bastia, Wahbi Khazri, auteur de 5 buts et 2 passes décisives en 18 matchs de L1, justifie la confiance placée en lui par les Girondins même s'il donne aussi l'impression de pouvoir faire encore beaucoup mieux. En 2015 ? A Nantes, le défenseur central Kian Hansen, qui s'était engagé en janvier dernier avant de terminer la saison en prêt à Esbjerg, s'est imposé chez les Canaris... au milieu de terrain.

Que pensez-vous de ce classement ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique «commentaires» ci-dessous. Retrouvez le top 10 des pires transferts de l'été 2014 en cliquant ici.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens Mercato / Transferts

Ligue 1 - les fiches CLUB


Sondage Maxifoot
Avez-vous envie de voir José Mourinho entraîner en Ligue 1 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu Transferts / Mercato


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2018-19
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2018-19
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB