Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le PSG donne la fessée - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-0 ASSE)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 31/08/2014 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Miné par une énorme boulette de Ruffier en début de match, Saint-Etienne n'a pas pesé lourd au Parc des Princes. Le PSG n'en demandait pas tant pour étriller les Verts (5-0). Avec au passage un triplé d'Ibrahimovic.

Le PSG donne la fessée - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-0 ASSE)
Zlatan Ibrahimovic a torpillé Bayal Sall et les Verts.

Même en jouant longtemps au petit trot, le Paris Saint-Germain ne s'est pas gêné pour infliger une véritable correction à des Stéphanois bien trop tendres (5-0).

Gênés par le 3-5-2 des Verts, les Parisiens éprouvaient pourtant de grosses difficultés à s'approcher des cages de Ruffier. Après 20 minutes de jeu, on n'avait toujours pas vu le trio Lucas-Ibrahimovic-Cavani s'illustrer. C'est une boulette monstrueuse de Ruffier (à voir ici) qui allait permettre aux champions de France d'ouvrir le score.

«Merci Ruffier, merci !»

Sur une passe en retrait de Clément, le portier stéphanois manquait complètement son contrôle et le ballon franchissait la ligne (1-0, 24e). Incroyable... Grand seigneur, Ibrahimovic avait un geste de sympathie pour l'ancien Monégasque. "Merci Ruffier", chambrait lui le Parc. En fin de première période, profitant d'un corner bêtement concédé par David Luiz, pas vraiment rassurant derrière, Erding pensait égaliser mais l'ancien Parisien butait sur un Sirigu vigilant.

«Ils sont où les Stéphanois ?»

Mais c'est Ibrahimovic, d'un coup de tête terrible, qui allait au contraire doubler la mise pour le PSG (2-0, 41e). Le Suédois pouvait laisser éclater sa rage de vaincre. Au retour des vestiaires, c'est Monnet-Paquet qui jouait au Père Noël. Ibrahimovic profitait d'une passe en retrait manquée de l'ancien Lorientais pour doubler la mise (3-0, 62e).

Dans la foulée, d'une belle frappe enroulée, Cavani se réveillait enfin (4-0, 63e). «Ils sont où les Stéphanois ?», demandaient les supporters parisiens. Aux fraises. Lancé dans le dos de la défense, Ibra ne laissait pas passer l'occasion de signer le triplé (5-0, 72e). L'ancien Milanais pouvait céder sa place, sous les ovations du Parc. Avec ce probant 5-0, la saison des hommes de Laurent Blanc est lancée.

La note du match : 7/10

On n'a sans doute pas assisté au match de la saison au Parc, les Parisiens jouant de longues minutes au petit trot. Mais 5 buts à l'arrivée, une frappe superbe de Cavani, on ne va pas faire la fine bouche.

Les buts

- Sur une passe en retrait de Clément, Ruffier veut s'emmener le ballon mais se rate complètement. Le cuir franchit la ligne malgré le retour en catastrophe du portier stéphanois (1-0, 24e). Terrible pour les Verts.

- Sur un centre de Maxwell, Ibrahimovic place une tête surpuissante qui laisse Ruffier sans réaction (2-0, 41e).

- Sur une passe en retrait mal ajustée de Monnet-Paquet, Ibrahimovic anticipe le coup et dribble Ruffier avant de marquer dans le but vide (3-0, 62e).

- Servi par Maxwell, Cavani tente sa chance des 25 mètres. Sa frappe enroulée termine dans le petit filet d'un Ruffier encore une fois sans réaction (4-0, 63e).

- Lancé dans le dos de Pogba et Bayal Sall, Ibrahimovic ajuste sans difficulté Ruffier (5-0, 72e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Zlatan Ibrahimovic (8/10)

De retour à la compétition plus vite que prévu après sa blessure à l'abdomen, Zlatan Ibrahimovic n'est pas revenu pour faire de la figuration. Auteur de 3 des 5 buts de son équipe, le Suédois va bien, merci. Remplacé à la 73e minute par Blaise Matuidi (non noté).

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (6,5) : malgré le score fleuve, le portier parisien s'est distingué en réussissant deux bonnes parades au cours de cette rencontre.

Gregory Van der Wiel (5) : le Néerlandais a rendu une copie assez moyenne. Il a tenté de prendre son couloir mais n'a pas toujours effectué les bons choix balle au pied.

Marquinhos (6,5) : bon match du jeune défenseur brésilien. Appliqué d'un bout à l'autre de la partie, il sort notamment un ballon chaud d'un geste acrobatique en deuxième période.

David Luiz (4) : malgré une équipe stéphanoise peu dangereuse, le Brésilien a commis plusieurs approximations. Sur l'une d'elles, il concède bêtement un corner qui aurait pu se terminer par un but d'Erding. Pas vraiment rassurant. Remplacé à la 73e minute par Jean-Christophe Bahebeck (non noté).

Maxwell (7) : belle prestation du latéral gauche parisien. Sérieux défensivement, et impliqué devant avec deux passes décisives pour Ibrahimovic et Cavani.

Thiago Motta (5,5) : l'ancien joueur de l'Inter Milan n'a pas forcé son talent au milieu de terrain. Il s'est contenté de donner des ballons propres aux partenaires à proximité de lui.

Marco Verratti (6,5) : l'Italien a réussi son match. Batailleur, il a encore gratté de nombreux ballons dans l'entrejeu.

Javier Pastore (6,5) : préféré à Matuidi par Blanc, il a plusieurs fois semé la zizanie dans la défense adverse. L'Argentin, appliqué, a réussi quelques dribbles intéressants.

Lucas (5) : prestation moyenne du Brésilien. Il n'est pas parvenu à semer le trouble au sein de la défense stéphanoise si ce n'est sur une accélération peu après l'heure du jeu. Il doit faire plus.

Zlatan Ibrahimovic (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Edinson Cavani (5,5) : longtemps décevant avec plusieurs contrôles faciles ratés notamment, l'Uruguayen se réveille en deuxième période avec une belle frappe enroulée en dehors de la surface qui fait mouche.

SAINT-ETIENNE :

Stéphane Ruffier (1) : soirée cauchemardesque pour le portier stéphanois. Un contrôle manqué et un but contre son camp qui restera dans les annales. Sans réaction ensuite sur la tête d'Ibrahimovic et la frappe de Cavani. En fin de match, il fauche le Suédois dans la surface. Mais M. Turpin se montre très clément avec lui alors que le penalty et le carton rouge s'imposaient.

Kévin Théophile-Catherine (4) : plutôt appliqué en première période, l'ancien Rennais finit par prendre l'eau lui aussi après le repos.

Moustapha Bayal Sall (3) : lui aussi a vécu une soirée compliquée au marquage d'Ibrahimovic. Souvent dépassé, il s'est en outre fait chambrer par le Suédois sur chaque but de celui-ci.

Florentin Pogba (4) : après un bon début de match, avec beaucoup de générosité dans les duels, il finit par sombrer en deuxième période. Fautif notamment sur le troisième but d'Ibrahimovic.

Franck Tabanou (4) : dans un rôle pas évident de latéral gauche dans un système en 3-5-2, l'ancien Toulousain n'a pas su tirer son épingle du jeu. Ni défensivement, ni offensivement.

Jérémy Clément (4) : le capitaine stéphanois du jour a vécu un match compliqué, courant la plupart du temps après le ballon.

Fabien Lemoine (4) : comme Clément, il a eu du mal à surnager au milieu de terrain. Remplacé à la 55e minute par Benjamin Corgnet (non noté), qui n'a pas su se mettre en évidence.

Renaud Cohade (4) : l'ancien Valenciennois a peiné dans la construction du jeu. Il a perdu quelques ballons trop facilement.

Kévin Monnet-Paquet (3) : l'ancien Lorientais a fourni des efforts sur son côté droit pour défendre. Mais une passe en retrait mal ajustée crucifie les Verts en deuxième période.

Mevlut Erding (4) : match compliqué pour le Turc, sevré de ballon devant. Malgré tout, il est proche de marquer en fin de première période mais on tombe sur un bon Sirigu. Remplacé à la 55e minute par Max-Alain Gradel (non noté), qui a tenté de sonner la révolte, vite éteinte, lors de son entrée.

Ricky van Wolfswinkel (2) : le Néerlandais a traversé la rencontre comme un fantôme. Les Stéphanois privés du ballon, on ne l'a pas vu de la soirée. Remplacé à la 74e minute par Ismaël Diomandé (non noté).

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

La boulette de Ruffier (VINE)

La boulette de Ruffier (Vine)

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 4e journée
Paris SG 5-0 Saint-Etienne (2-0)
Parc des Princes (Paris)
Arbitre : M. Clément Turpin
Buts : Ruffier (24e, csc), Ibrahimovic (41e, 62e, 72e), Cavani (63e)
Avertissement : Diomandé (88e) pour Saint-Etienne

Paris SG : Sirigu - van der Wiel, Marquinhos, David Luiz (Bahebeck, 74e), Maxwell - Verratti, Thiago Motta, Pastore - Lucas, Ibrahimovic (cap.) (Matuidi, 74e), Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

Saint-Etienne : Ruffier - Monnet-Paquet, Théophile-Catherine, Bayal Sall, Pogba, Tabanou - Lemoine (Corgnet, 55e), Clément (cap.), Cohade - Erding (Gradel, 55e), van Wolfswinkel (Diomandé, 74e). Entraîneur : Christophe Galtier.

Ruffier tente de rattraper son erreur mais c'est trop tard

Ibrahimovic vient consoler Ruffier après son erreur

Ibrahimovic est parti pour survoler la Ligue 1

Cavani laisse éclater sa joie après son but



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB