Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco a du boulot - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-1 Lille)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 30/08/2014 à 18h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Sans Falcao, sur le départ et absent de la feuille de match, Monaco a attendu la dernière demi-heure pour se réveiller et finalement prendre un point face à Lille (1-1). Leonardo Jardim a du pain sur la planche pour amener les Monégasques à élever leur niveau de jeu.

Monaco a du boulot - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 1-1 Lille)
Nolan Roux a ouvert le score pour le LOSC.

Sans Falcao, absent surprise de la feuille de match en raison d'un départ imminent, l'AS Monaco, encore une fois très décevante, n'a pu faire mieux que match nul face au LOSC (1-1).

Malgré leur débauche d'énergie à Porto mardi, les Lillois ouvraient le score en début de match par Roux, d'une belle volée écrasée (0-1, 18e). Le but aurait toutefois pu être refusé, Lopes, en position de hors-jeu, tentant de dévier le ballon devant Subasic. Falcao, lui, s'en moquait en tribunes, plus occupé par son téléphone et son futur club.

Ferreira-Carrasco, le seul à apporter le danger

Les Monégasques, peu convaincants, peinaient à emballer cette rencontre. Et plus les minutes défilaient et moins les hommes de Leonardo Jardim montraient quelque chose... Il fallait attendre la 39e minute pour voir Ferreira-Carrasco se présentait seul face à Enyeama, mais le Monégasque manquait le cadre. Louis II pouvait continuer à roupiller.

Les Girard père et fils renvoyés en tribunes

Au retour des vestiaires, l'ASM appuyait un peu sur l'accélérateur. Et servi sur un plateau par Ferreira-Carrasco, Berbatov remettait les deux équipes à égalité (1-1, 61e). Falcao avait rangé son portable pour applaudir. Le banc lillois, pour une raison inexpliquée, dégoupillait alors et les Girard père et fils étaient invités à aller prendre place en tribunes. Un bel esprit de famille qui amusait le prince Albert. Parce que sur le terrain, il n'y avait toujours pas de quoi s'enthousiasmer. Leonardo Jardim a du pain sur la planche : pour l'heure, son AS Monaco n'a clairement pas le niveau d'une équipe qui ambitionne de jouer les premiers rôles en championnat.

La note du match : 4/10

Il a fallu attendre l'heure de jeu pour voir cette rencontre s'emballer quelque peu. Auparavant, on a eu droit à 60 minutes soporifiques, les Lillois se contentant d'attendre des Monégasques endormis.

Les buts

- Sur un centre en retrait de Mendes, Roux reprend d'une volée écrasée croisée parfaite (0-1, 18e). Le but aurait toutefois pu être refusé, Lopes, en position de hors-jeu, tentant de dévier le ballon devant Subasic...

- Lancé par Fabinho, Ferreira-Carrasco déboule côté droit et sert parfaitement Berbatov, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond (1-1, 61e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jérémy Toulalan (6,5/10)

Gros match du capitaine monégasque. Des efforts à répétition pour gratter des ballons et relancer proprement. En première période, quand son équipe ne montrait rien, il est même allé jusqu'à tenter de déborder pour centrer.

MONACO :

Danijel Subasic (5) : gêné par Lopes, le portier monégasque doit s'incliner sur la reprise de Roux. Peu de travail à effectuer ensuite.

Fabinho (5) : décevant en première période, il a montré du mieux après le repos. Il a combiné plusieurs fois efficacement avec Ferreira-Carrasco. Remplacé à la 77e minute par Nabil Dirar (non noté).

Andrea Raggi (4) : l'Italien, en plus de ne pas réussir à s'imposer dans les duels, s'est montré bien trop nerveux, passant surtout son temps à s'accrocher avec Roux et Mendes. Logiquement averti.

Ricardo Carvalho (5) : peu embêté par les attaquants lillois, le Portugais n'a pas trop eu à s'employer cet après-midi.

Layvin Kurzawa (5) : prestation mitigée du latéral gauche monégasque. De l'allant offensivement mais peu de réussite dans ses centres. Une tête qui ne passe pas loin dans le temps additionnel.

Joao Moutinho (4) : le Portugais a encore rendu une copie décevante au milieu de terrain. Une belle roulette en première période et c'est à peu près tout. Il ne pèse pas sur le jeu de son équipe.

Jérémy Toulalan (6,5) : lire au-dessus.

Geoffrey Kondogbia (5) : l'un des meilleurs Monégasques en début de rencontre. Mais il est vite rentré dans le rang, perdant même quelques ballons faciles. Remplacé à la 88e minute par Lucas Ocampos (non noté).

Yannick Ferreira-Carrasco (6) : après un début de match très timide, il est monté en puissance. Il a causé du souci à Souaré en deuxième période, durant laquelle il offre un caviar à Berbatov sur le but.

Valère Germain (4) : il a bougé devant, mais a semblé un peu perdu. Dans l'axe, sur le côté gauche, au milieu, il ne savait pas trop où se placer. Leonardo Jardim a préféré le remplacer à la pause par Anthony Martial (4), qu'on n'a pas vu se montrer dangereux.

Dimitar Berbatov (5,5) : jamais servi dans de bonnes conditions, le Bulgare s'est souvent agacé. Jusqu'à ce service parfait de Ferreira-Carrasco qu'il convertit en but.

LILLE :

Vincent Enyeama (5) : le portier lillois ne peut pas grand-chose sur le but de Berbatov. Très peu sollicité le reste du temps.

Sébastien Corchia (5,5) : intéressant en première période avec pas mal de montées offensives, il s'est montré plus discret après le repos quand les Monégasques sont montés en puissance.

Simon Kjaer (4,5) : après une première période très correcte, il est apparu davantage en difficulté après le repos face à Berbatov. Il oublie d'ailleurs le Bulgare sur le but monégasque.

David Rozehnal (5) : l'ancien Parisien n'a pas eu à s'employer cet après-midi, les attaquants monégasques peinant à approcher de la cage d'Enyeama.

Pape Souaré (5) : quelques retours importants, mais en grosse difficulté quand même en deuxième période. Le but monégasque vient notamment de son côté. Ferreira-Carrasco l'aura pas mal embêté. A sa décharge, il s'est souvent retrouvé en infériorité numérique.

Rio Mavuba (6) : très précieux devant sa défense, il a fait du bien à son équipe, notamment quand celle-ci s'est retrouvée en difficulté à l'heure de jeu.

Idrissa Gueye (5) : intéressant en première période, il a baissé de pied après le repos, ayant moins d'impact à la récupération.

Jonathan Delaplace (6) : belle prestation du milieu de terrain lillois, qui n'a pas ménagé ses efforts dans l'entrejeu. Des ballons importants récupérés.

Marco Lopes (5,5) : le joueur prêté par Manchester City s'est montré remuant à Louis II. A l'origine du but de Roux, il aurait toutefois pu le faire annuler pour une position de hors-jeu. Des efforts pour défendre en prime. Remplacé à la 78e minute par Florent Balmont (non noté).

Ryan Mendes (5,5) : une bonne première période récompensée par une passe décisive pour Roux. Eteint après le repos. Remplacé à la 67e minute par Ronny Rodelin (non noté), qui ne s'est pas mis en évidence.

Nolan Roux (5,5) : intéressant devant, il marque d'une belle volée écrasée sur sa première occasion. Il a fait parler de lui ensuite surtout pour ses efforts défensifs.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 4e journée
Monaco 1-1 Lille (1-1)
Stade Louis II (Monaco)
Arbitre : M. Saïd Ennjimi
Buts : Berbatov (61e) pour Monaco ; Roux (18e) pour Lille
Avertissements : Raggi (60e) pour Monaco ; Enyeama (41e), Roux (43e), Souaré (54e) pour Lille

Monaco : Subasic - Fabinho (Dirar, 77e), Raggi, Carvalho, Kurzawa - Moutinho, Toulalan (cap.), Kondogbia (Ocampos, 88e) - Germain (Martial, 46e), Berbatov, Ferreira-Carrasco. Entraîneur : Leonardo Jardim.

Lille : Enyeama - Corchia, Kjaer, Rozehnal, Souaré - Gueye, Mavuba (cap.), Delaplace - Lopes (Balmont, 78e) - Roux, Mendes (Rodelin, 67e). Entraîneur : René Girard.

Falcao a suivi le match des tribunes avec son agent Jorge Mendes (à gauche)

Rarement bien servi, Berbatov a souvent affiché son mécontentement



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB