Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barça : le président se moque ouvertement de la FIFA sur l'interdiction de recruter
Par Maxime Deloffre - Actu Espagne, Mise en ligne: le 25/08/2014 à 09h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'ironie et le dédain fleurissent souvent dans les coulisses du football, mêlés à des critiques assassines mais toujours à demi-mots. Une coutume que n'a pas respectée Josep Maria Bartomeu, président du FC Barcelone, en se moquant ouvertement de la FIFA.

Barça : le président se moque ouvertement de la FIFA sur l'interdiction de recruter
Bartomeu n'a pas l'air embarrassé par la sanction imposée...

Déjà sanctionné en avril par la FIFA, le Barça avait aussitôt fait appel. Appel rejeté par l'instance internationale, mais le bâillement entre l'appel et le verdict a permis aux Blaugrana de recruter cet été, ce qui lui était interdit dans un premier temps. Et le mercato catalan a été rondement mené, en prévision des prochaines sessions de transferts…

Le Barça ne sera pas affaibli

Le grand Barça est interdit de recrutement du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2015, soit deux sessions à rester inactif. Qu'à cela ne tienne, le club a pris ses dispositions. «Nous avons agi sur ce mercato en prévision des suivants, pour que nous n'ayons pas à recruter» , a rappelé Josep Maria Bartomeu, interrogé par Canal Plus Espagne.

«Notre équipe réserve compte de nombreux joueurs talentueux. Aujourd'hui vous avez découvert Munir (buteur contre Elche), mais il y a d'autres joueurs qui postulent en équipe première», a-t-il renchéri. Une critique à peine voilée de la sanction de la FIFA…

Un semblant de mea culpa

Inculpé dans le cadre de transferts de joueurs mineurs, le club cherche toutefois à faire amende honorable. «Il y a eu des erreurs administratives, reconnaît le président, mais la sanction est démesurée. Nous espérons que le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) prendra une décision qui ne sera pas aussi sévère contre nos intérêts.»

Les Blaugrana espèrent que le TAS allègera, voire annulera, la sanction. Les dirigeants devraient facilement en trouver l'adresse, c'est ce même TAS qui a permis à Luis Suarez de disputer un match amical et de s'entraîner avec ses nouveaux coéquipiers. Ce que lui avait interdit… la FIFA, jusqu'en octobre. Bis repetita ?

Et vous, trouvez-vous la sanction démesurée pour le Barça ? Pour en débattre, rendez-vous dans l'espace «Publiez un commentaire» ci-dessous…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel doit être le trio offensif du PSG dans les grands matchs ?

Neymar - Cavani - Mbappé
Neymar - Icardi - Mbappé
Neymar - Mbappé - Di Maria
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB