Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal remporte un trophée face aux fantomatiques Citizens - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 3-0 Manchester City )
Par Maxime Deloffre - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 10/08/2014 à 17h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Arsenal a remporté le 13e Community Shield de son histoire, le cinquième de l'ère Wenger, face à Manchester City (3-0). Les Citizens ont abordé cette rencontre comme un match amical, animés de simples sursauts sporadiques dans le second acte.

Arsenal remporte un trophée face aux fantomatiques Citizens - Débrief et NOTES des joueurs (Arsenal 3-0 Manchester City )
Debuchy et Arsenal ont survolé la rencontre.

Arsenal démarre la saison 2014-15 comme il avait fini la précédente. Par une victoire et un trophée. Les hommes d'Arsène Wenger ont rapidement et de manière durable pris la mesure de leur adversaire pour remporter le Community Shield (3-0). Un score sans appel, comme la démonstration offerte sur le terrain face aux Citizens apathiques.

Arsenal en démonstration

Même privées de nombreux internationaux, les deux formations alignées étaient de haut rang. Malheureusement pour Manuel Pellegrini, ses hommes ont disputé cette rencontre comme un match amical. C'est bien Arsenal qui prenait la possession du jeu et acculait ses adversaires dans la surface. Une domination convertie en but par Cazorla, opportuniste (21e, 1-0).

Le sursaut d'orgueil mancunien n'arrivait toujours pas, et Ramsey les punissait avant le repos (42e, 2-0), il fallait dans la foulée un raté de Sanchez sur son face-à-face pour que le score en reste là à la pause.

Manchester dépose les armes

Au retour des vestiaires, le réveil tant attendu des Citizens finissait par avoir lieu. Peu de temps. Après 10 minutes engagées, les coéquipiers de Yaya Touré montraient de nouveaux signes de fébrilité et Giroud se chargeait de tuer tout suspense d'une frappe splendide aux 25 mètres (61e, 3-0). Manchester City n'a montré que de fébriles réactions, trop sporadiques et trop inconstantes pour réellement inquiéter Arsenal, malgré plusieurs vagues offensives en toute fin de rencontre. Mais le match était déjà plié.

La note du match : 5,5/10

De nombreux internationaux manquaient à l'appel pour cette rencontre, mais les deux équipes ont toutefois aligné des onze de départ impressionnants. Toutes les conditions étaient réunies pour un beau spectacle, dommage que les Citizens aient pris l'occasion de glaner un trophée pour un match amical. Les Gunners en ont profité pour imposer leur jeu malgré un réveil des Mancuniens après le repos, et signer une nette victoire. Wenger pouvait serrer les poings, ses hommes ont livré une prestation remarquable.

Les buts

- Cazorla prend possession du ballon à l'entrée de la surface et tente sa chance du gauche à ras-de-terre. Sa frappe croisée échappe à Caballero (21e, 1-0).

- Sanogo décale parfaitement Ramsey dans la surface qui crochète Natastasic avant de piquer le ballon entre le genou le main de Caballero (42e, 2-0).

- Giroud contrôle le ballon de l'extérieur du pied gauche et arme sa frappe aux 25 mètres qui lobe Caballero (61e, 3-0).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Calum Chambers (7) :

Dix-neuf ans seulement, mais l'ancien joueur de Southampton a livré une performance de haut rang. Il a parfaitement contenu les offensives adverses et s'est parfaitement entendu avec Koscielny. Excellent notamment dans ses tacles défensifs. Après la sortie du Français, il a été omniprésent en défense.

ARSENAL :

Wojciech Szczesny (6) : toujours vigilant, il a repoussé plusieurs tentatives mancuniennes et a imposé sa loi lors de ses sorties aériennes. Il repousse parfaitement des poings une tentative puissante de Jovetic.

Mathieu Debuchy (6) : prompt à déborder, costaud dans les duels, le Français, acclamé par Wembley, a déjà fait oublier Sagna parti chez l'adversaire du jour. Il se sacrifie notamment en début de rencontre en contrant une frappe de Nasri mais l'une de ses passes en retrait pour Chambers a terminé dans les pieds d'un Mancunien. Des débuts prometteurs, malgré quelques fautes d'inattention.

Laurent Koscielny (6) : très alerte en défense centrale, il a récupéré plusieurs ballons importants et sauvé Szczesny à plusieurs reprises. Remplacé à la 46e minute par Nacho Monreal (5,5) qui a été moins en vue que son coéquipier, mais a tout de même tenu son rôle avec sérieux.

Calum Chambers (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Kieran Gibbs (6) : très appliqué dans le couloir gauche, il a parfaitement rempli les consignes de son entraîneur. Une rigueur défensive alliée à une vivacité en attaque, il a souvent apporté le surnombre.

Mikel Arteta (6,5) : parfait dans l'orientation du jeu, il a distillé de nombreux ballons à ses coéquipiers. Un jeu simple, avec peu de touches de balle, il n'a pas cherché à trop en faire. Une bonne prestation en capitaine exemplaire, en toute simplicité. Et ça fonctionne.

Jack Wilshere (6) : positionné en meneur de jeu, il a eu beaucoup d'influence en début de rencontre avant d'être muselé par Yaya Touré. Mais il a énormément combiné avec ses coéquipiers. Remplacé à la 68e minute par Mathieu Flamini (non noté).

Aaron Ramsey (6) : moins influent que Wilshere ou Arteta, malgré son but, il a touché moins de ballons et par conséquent moins participé aux phases offensives. Mais il a pris plus d'ampleur après la sortie de Wilshere. Remplacé à la 86e minute par Joel Campbell (non noté).

Alexis Sanchez (5,5) : très actif sur le couloir droit, il apporte la vivacité qui manquait à Arsenal. Mais il a souvent peiné à se mettre en position de frappe et manque un face-à-face en toute fin de premier acte. Remplacé à la 46e minute par Alex Oxlade-Chamberlain (5,5) qui s'est mis au diapason de son équipe sans se montrer aussi influent.

Yaya Sanogo (5) : le jeune français a poussé son compatriote Giroud, trop juste, sur le banc. Mais l'ancien Auxerrois n'a toujours pas marqué en match officiel. A l'aise dans le jeu aérien, il a eu plus de mal à poser le jeu et servir ses ailiers mais il sert parfaitement Ramsey pour le deuxième but. Remplacé à la 46e minute par Olivier Giroud (6). Jugé trop juste pour débuter le match, il inscrit un but splendide d'une frappe aux 25 mètres.

Santi Cazorla (6,5) : premier buteur de la rencontre, il a longtemps dicté le rythme des siens grâce à ses dribbles et sa combativité. Remplacé à la 70e minute par Tomas Rosicky (non noté).

MANCHESTER CITY :

Willy Caballero (3) : trop court sur le premier but, il n'a quasiment pas réalisé d'arrêts et se laisse surprendre sur une frappe de Giroud. Annoncé comme un sérieux concurrent de Joe Hart, le gardien anglais n'a pas trop de souci à se faire, au vu de cette rencontre.

Gaël Clichy (4) : titularisé sur le couloir droit de la défense, le gaucher a parfois eu du mal à remporter ses duels et bloquer le chemin au but. Il se laisse feinter par Cazorla sur l'ouverture du score.

Dedryck Boyata (4,5) : trop fébrile en défense, souvent avec un temps de retard pour espérer intercepter des ballons, il aurait pu sauver l'honneur en fin de rencontre sur corner. En vain. Le défenseur belge risque de rester sur le banc encore plusieurs mois.

Aleksandar Natastasic (4,5) : dans le même registre que Boyata, il n'a pas réussi à repousser le trio offensif des Gunners. Encore à court physiquement, il faudra redoubler d'efforts pour être prêt la semaine prochaine en Premier League.

Aleksandar Kolarov (4) : fréquemment pris de vitesse par Sanchez, il couvre le Chilien en toute fin de première période, heureusement sans conséquences. Mais le Serbe n'a pas su museler Sanchez. Remplacé à la 76e minute par Micah Richards (non noté).

Jesus Navas (5,5) : trop discret en première période, il a haussé son niveau de jeu après le repos pour perturber la défense adverse par ses dribbles et ses centres filant devant Szczesny. Mais peu aidé par ses coéquipiers, il a été trop inconstant. Remplacé à la 85e minute par Scott Sinclair (non noté).

Samir Nasri (3,5) : l'ancien Gunner n'était pas à la fête. Ses récentes déclarations sur son ancienne écurie lui ont valu des sifflets à chaque touche de balle. Il manque le cadre face au but en fin de première période et n'a que trop peu accéléré le jeu. Il ne jouera plus en Bleu, et même en bleu ciel ses performances sont décevantes. Remplacé à la 46e minute par David Silva (5) qui a apporté plus de combativité et de rythme au milieu de terrain, mais sans réveiller suffisamment ses coéquipiers.

Yaya Touré (6) : un début de rencontre difficile vite éclipsé par son activité dans l'entrejeu. Toujours aussi précieux à Manchester, il a usé de sa vitesse, son physique et son technique pour ratisser des ballons et orienter le jeu. Mais Pellegrini, visiblement peu intéressé par la rencontre, décide de le préserver. Remplacé à la 60e minute par Bruno Zuculini (non noté).

Fernando (4) : à l'image de son équipe, il a reculé en début de rencontre, évoluant même dans sa surface quand Arsenal tenait le ballon. Beaucoup de fautes, peu de passes judicieuses, il n'a pas marqué des points aux yeux de Pellegrini.

Edin Dzeko (4) : transparent dans ce match, il a été beaucoup moins influent que Jovetic en attaque. Remplacé à la 60e minute par James Milner (non noté).

Stevan Jovetic (5,5) : beaucoup plus disponible que Dzeko, il a pris sa chance à plusieurs reprises, sans succès. Il tente un retourné acrobatique compliqué, n'ayant que peu de ballons à négocier, mal servi par ses coéquipiers ?

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Community Shield
Arsenal 3–0 Manchester City (2-0)
Wembley (Londres)
Arbitre : M. Michael Oliver (Angleterre)
Buts : Cazorla (21e), Ramsey (42e), Giroud (61e) pour Arsenal.
Avertissements : Fernando (51e) pour Manchester City.

Arsenal : Szczesny - Debuchy, Koscielny (Monreal, 46e, Chambers, Gibbs – Arteta (cap.), Wilshere, Ramsey (Campbell, 86e) – Sanchez (Oxlade-Chamberlain, 46e), Sanogo (Giroud, 46e), Cazorla (Rosicky, 70e). Entraîneur: Arsène Wenger.

Manchester City : Caballero - Clichy, Boyata, Natastasic, Kolarov (Richards, 76e) – Navas (Sinclair, 85e), Nasri (Silva, 46e), Touré (cap.) (Zuculini, 60e), Fernando – Dzeko (Milner, 60e), Jovetic. Entraîneur: Manuel Pellegrini.

Les Gunners exultent et enfoncent Manchester City



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB