Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Pays-Bas rois du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pays-Bas 2-1 Mexique)
Par Romain Rigaux - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 29/06/2014 à 20h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Eliminés à la 88e minute, les Pays-Bas ont finalement réussi à décrocher leur billet pour les quarts de finale de la Coupe du monde en s'imposant dans les derniers instants face au Mexique (2-1) ! Scénario cruel pour les Mexicains.

Les Pays-Bas rois du suspense ! - Débrief et NOTES des joueurs (Pays-Bas 2-1 Mexique)
Robben entre deux Mexicains

Les Pays-Bas sont passés à deux doigts de l'élimination ce dimanche contre le Mexique. Longtemps menés au score à l'Estadio Castelao de Fortaleza, les Néerlandais sont finalement parvenus à faire la différence en toute fin de rencontre pour s'imposer 2-1 et filer en quarts de finale ! Un match au scénario incroyable et une terrible fin de Mondial pour des Mexicains qui n'ont pas démérité.

Le Mexique domine, penalty oublié pour Robben

Pour voir du spectacle en début de match, c'est du côté du Mexique qu'il fallait regarder puisque les joueurs de Miguel Herrara se montraient bien plus entreprenants face à une formation néerlandaise soucieuse de bien défendre et développer patiemment son jeu. Du coup, pendant que les Oranje faisaient tourner le ballon sans trouver la faille, ce sont les Mexicains qui se procuraient les meilleures occasions.

Les joueurs de la Tri manquaient cependant de réussite dans le dernier geste et Cillessen repoussait un bon tir de Dos Santos juste avant la pause. De l'autre côté du terrain, Ochoa n'était jamais inquiété durant les 45 premières minutes, même si Robben aurait dû obtenir un penalty dans les arrêts de jeu pour une faute de Moreno...

Dos Santos et Ochoa s'illustrent

Un coup de génie semblait nécessaire pour débloquer cette rencontre, et il intervenait dès le retour des vestiaires avec une frappe superbe de Dos Santos aux 25 mètres (1-0, 48e). Ensuite, les Néerlandais poussaient logiquement pour revenir au score en prenant leur chance dès que l'occasion se présentait mais Ochoa sortait encore une fois le grand jeu dans ce Mondial avec un arrêt réflexe devant De Vrij et un duel remporté face à Robben.

Robben ne se fait pas avoir deux fois...

Mais alors qu'on se profilait vers une qualification mexicaine, Sneijder égalisait en toute fin de match d'une demi-volée (1-1, 88e) ! Et c'est pas fini... Les dernières minutes étaient incroyables puisque durant les arrêts de jeu, Robben obtenait cette fois-ci un penalty pour une faute de Marquez. C'est Huntelaar, entré à la place d'un Van Persie décevant, qui inscrivait le but décisif (2-1, 90e+4) pour envoyer les siens au tour suivant et affronter le vainqueur de Costa Rica - Grèce !

La note du match : 8/10

Les Pays-Bas ont été décevants en première période en affichant dès le coup d'envoi un visage beaucoup trop prudent. Menés au score, les Oranje ont ensuite logiquement poussé pour revenir et ont offert un scénario incroyable en inscrivant deux buts en toute fin de rencontre ! Les Mexicains avaient pourtant fait le nécessaire pour aller en quarts de finale, mais ils ont fini par craquer.

Les buts :

- Sur un ballon mal renvoyé par Vlaar, Dos Santos récupère le ballon aux 25 mètres et résiste à Blind pour décocher une puissante frappe du gauche qui trompe Cillessen (1-0, 48e).

- Sur un corner, Robben centre au second poteau pour Huntelaar, qui remise en retrait pour Sneijder. Le milieu décoche une demi-volée du droit sur laquelle Ochoa ne peut rien (1-1, 88e).

- Robben s'infiltre côté droit et se fait marcher sur le pied par Marquez. M. Proença désigne le point de penalty et Huntelaar prend Ochoa à contre-pied (1-1, 90e+4).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Arjen Robben (7,5/10)

L'ailier néerlandais a longtemps été le seul à essayer de faire la différence devant et il est monté en puissance au cours de la seconde période en faisant la différence sur ses contrôles et ses accélérations. Il amène l'égalisation de Sneijder, puis il provoque le penalty dans les arrêts de jeu. Décisif !

PAYS-BAS :

Jasper Cillessen (5) : battu sur la frappe de Dos Santos, il n'a pas affiché une assurance rassurante pour sa défense. Mais il a tout de même fait le boulot sur ses interventions.

Paul Verhaegh (3) : préféré à Janmaat dans le couloir droit, il n'a pas du tout apporté la même assurance et il a eu beaucoup de mal à contenir les montées de Layun. Remplacé à la 56e par Memphis Depay (non noté).

Ron Vlaar (3,5) : face à la vivacité de Peralta et de Dos Santos, le robuste défenseur néerlandais a passé une rencontre difficile. Trop souvent pris de vitesse. Moins de travail en seconde période lorsque son équipe poussait pour revenir au score.

Stefan De Vrij (5,5) : également en difficulté face à la vivacité des Mexicains, il s'est tout de même montré plus solide que Vlaar, dont il a compensé les oublis.

Daley Blind (4,5) : replacé au poste de milieu défensif après la sortie de De Jong, il n'a pas réussi à faire oublier l'engagement de pitbull néerlandais.

Georginio Wijnaldum (5) : il n'a pas pesé dans l'entrejeu en première période, mais il a apporté un peu plus d'impact avec des percées après la pause.

Nigel De Jong (non noté) : rapidement sorti sur blessure et remplacé à la 9e par Martins Indi (4,5), qui a pris la place de Blind en défense centrale et n'a pas affiché une grande sérénité sur les offensives adverses.

Dirk Kuyt (5,5) : pour sa 100e sélection, il a dû jouer à un poste inhabituel de latéral gauche dans le 3-5-2 néerlandais. S'il s'est sacrifié en empêchant les montées d'Aguilar, il n'a en revanche pas souvent fait la différence offensivement. Replacé à droite en seconde période, puis en attaque en fin de match, sa débauche d'énergie a tout de même été impressionnante.

Wesley Sneijder (4) : il a beaucoup décroché pour tenter d'organiser le jeu durant les périodes de conservation de balle. Alors certes il marque un but décisif en égalisant, mais il n'avait globalement pas apporté grand-chose pendant 88 minutes...

Robin Van Persie (3) : l'attaquant de Manchester United a été décevant. Il faut dire qu'il n'a pas eu beaucoup de bons ballons à se mettre sous la dent. Il n'a pas vraiment pesé dans ce match. Remplacé à la 76e par Klaas Jan Huntelaar (7,5), qui offre une passe décisive et marque le penalty décisif !

Arjen Robben (7,5) : lire le commentaire ci-dessus.

MEXIQUE :

Guillermo Ochoa (7) : le gardien mexicain aurait pu avoir sa statue au Mexique avec encore un arrêt incroyable pour ressortir un tir à bout portant de De Vrij. Il repousse ensuite une tentative de Robben, puis s'impose face à Huntelaar. Héroïque, il prend cependant deux buts en fin de match...

Francisco Rodriguez (5,5) : il se loupe sur une passe en retrait pour Marquez et Robben aurait dû obtenir un penalty juste derrière. Mais hormis cette erreur il s'est montré vigilant.

Rafael Marquez (6) : l'expérimenté capitaine était toujours bien placé. Indispensable par ses interventions et sa qualité de relance. Mais il provoque le penalty en fin de match. Malheureux...

Hector Moreno (5,5) : vigilant pour combler les brèches et assister Marquez, il n'a également pas hésité à monter pour apporter le surnombre. Sa faute en fin de première période sur Robben aurait dû offrir un penalty aux Pays-Bas et il se blesse sur son intervention. Remplacé à la 46e par Diego Reyes (5,5), qui s'est montré aussi solide.

Paul Aguilar (6) : moins présent offensivement, il s'est surtout contenté de bloquer son couloir. Et il l'a bien fait. Averti à la 69e pour une faute sur Depay.

Hector Herrera (7) : très en jambes, le milieu de Porto a souvent fait la différence balle au pied et il a distillé quelques caviars pour ses attaquants. En plus, il a réalisé un travail incroyable pour récupérer de nombreux ballons.

Carlos Salcido (6) : titularisé à la place de Vasquez, suspendu, il n'a pas ménagé ses efforts à la récupération et il a activement participé au pressing.

Andrés Guardado (6,5) : une très grosse activité dans l'entrejeu. Il a fluidifié le jeu et il a participé activement au pressing.

Miguel Layun (6,5) : une très bonne activité dans son couloir droit. Solide défensivement, il a en plus souvent fait la différence pour centrer ou même prendre sa chance sur des frappes.

Giovani Dos Santos (6) : il a eu du mal à faire la différence en première période, mais il marque un superbe but après la pause. Remplacé à la 61e par Javier Aquino (non noté).

Oribe Peralta (6,5) : il a pesé sur la défense adverse et il a fait mal à Vlaar sur ses accélérations et ses dribbles. Précieux dans l'animation offensive de la Tri, il s'est dépensé sans compter. Remplacé à la 75e par Javier Hernandez (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

La joie de Sneijder après son égalisation (1-1, 88e)

Huntelaar envoie les Pays-Bas en quarts de finale (2-1, 90e+4)

La tristesse des Mexicains

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde - Huitième de finale
Pays-Bas 2-1 Mexique (0-0)
Estadio Castelao de Fortaleza
Arbitre : M. Proença (POR)
Buts : Sneijder (88e), Huntelaar (90e+4) pour les Pays-Bas - Dos Santos (48e) pour le Mexique.
Avertissements : Aguilar (69e), Marquez (90e+1), Guardado (90e+4) pour le Mexique.

Pays-Bas : Cillessen - De Vrij, Vlaar, Blind - Verhaegh (Depay, 56e), Wijnaldum, De Jong (Martins Indi, 9e), Kuyt - Sneijder - Van Persie (Huntelaar, 76e), Robben. Sélectionneur : Louis van Gaal.

Mexique : Ochoa - Rodriguez, Marquez, Moreno (Reyes, 46e) - Aguilar, Herrera, Salcido, Guardado, Layun - Dos Santos (Aquino, 61e), Peralta (Hernandez, 75e). Sélectionneur : Miguel Herrera.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB