Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un succès signé Enner Valencia ! - Débrief et NOTES des joueurs (Honduras 1-2 Equateur)
Par Ludovic Petrognani - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 21/06/2014 à 02h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Equateur ne s'est pas laissé surprendre par le Honduras ce vendredi à Curitiba (1-2). Malgré l'ouverture du score hondurienne, El Tri a réagi grâce à son buteur E. Valencia et croit toujours aux huitièmes de finale de la Coupe du monde, pour lesquels la France a pratiquement décroché son billet.

Un succès signé Enner Valencia ! - Débrief et NOTES des joueurs (Honduras 1-2 Equateur)
Montero prend le meilleur sur le défenseur hondurien

L'Equateur entend jouer sa carte à fond dans cette Coupe du monde en visant une qualification pour les 8es de finale. Après sa défaite en toute fin de match contre la Suisse (2-1), la victoire était donc obligatoire face au Honduras (1-2) ce vendredi à Curitiba. Un résultat qui ne qualifie pas encore officiellement la France malgré sa large victoire un peu plus tôt face à la Nati (2-5) !

E. Valencia répond à Costly

Face à la grosse pression équatorienne, le Honduras ne touchait pas le ballon en début du match et Bernardez nous offrait même un cafouillage mémorable dans sa surface. Après ce coup de chaud, Paredes chargeait Costly dans le dos à l'image de Palacios sur Pogba mais le buteur hondurien n'obtenait pas de penalty. L'Equateur pouvait s'estimer heureux mais E. Valencia n'en profitait pas avec sa petite balle piquée qui fuyait la lucarne.

Un avertissement sans frais pour le Honduras qui, après une tête manquée de Bernardez, ouvrait la marque par Costly d'une frappe limpide (1-0, 31e). Une joie de courte durée puisque E. Valencia égalisait dans la foulée en reprenant un centre à bout portant (1-1, 34e) ! Alors que les Equatoriens poussaient sans arriver à prendre l'avantage, Dominguez sauvait son équipe sur une mine de Bernardez avant que Bengtson ne se voit logiquement refuser un but marqué de la main en étant hors-jeu !

E. Valencia s'offre un doublé

La rencontre reprenait avec une légère domination équatorienne entre deux équipes s'observant sans vraiment prendre de risque. Après un nouveau penalty oublié cette fois-ci pour une faute sur Caicedo, Bengston frappait depuis la droite de la surface et obligeait Dominguez à se détendre. Alors que le Honduras faisait plus que se défendre dans ce match, E. Valencia s'offrait un doublé en plaçant une superbe tête à bout portant sur un coup franc d'Ayovi (1-2, 65e). Un but copie conforme à celui inscrit contre la Suisse et qui suffit au bonheur de l'Equateur qui jouera donc sa qualification mercredi face aux Bleus...

La note du match : 6/10

On a assisté à un match ouvert, complètement décousu. Peu de constructions, peu de qualités techniques mais pas mal de rebondissements finalement. Une rencontre étrange mais pas désagréable à regarder.

Les buts

- Servi idéalement à l'entrée de la surface après une grosse erreur de Guagua, Costly ne se pose pas de question et allume Dominguez qui ne peut que s'incliner (1-0, 31e).

- Paredes déchire totalement une frappe que tout le monde voit sortir sauf E. Valencia qui surgit au deuxième poteau pour battre Valladares (1-1, 34e).

- Sur un coup franc à l'entrée de la surface, Enner Valencia s'offre un doublé en plaçant une superbe tête à bout portant (1-2, 65e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Enner Valencia (7/10)

Malgré un gros raté sur une frappe enroulée fuyant la lucarne, le buteur équatorien égalise et donne la victoire à son équipe d'une tête sur corner similaire à son but contre la Suisse. Ses 6e et 7e réalisations sur ses 6 dernières sélections. Au-delà de ça, sa faculté à déséquilibrer l'adversaire et sa force de pénétration ont beaucoup perturbé la défense hondurienne. Averti à la 73e pour avoir dégagé le ballon après le coup de sifflet de l'arbitre... Carton idiot.

HONDURAS :

Noel Valladares (5) : on ne peut pas dire qu'il ait fait un mauvais match, d'autant plus qu'il est battu deux fois à bout portant...

Bryan Beckeles (5,5) : inexistant offensivement hormis sur son long dégagement amenant l'ouverture du score, il n'a en revanche pas eu de difficulté à contenir Montero.

Victor Bernardez (5) : intéressant offensivement avec une belle tête et une mine détournée en corner, il a eu énormément de mal à repousser les ballons chauds. Averti dès la 7e pour avoir balayé E. Valencia à l'entrée de la surface.

Maynor Figueroa (5) : au marquage de Caicedo, le défenseur central de Hull City s'est montré âpre dans les duels. Trop âpre car son tacle sur l'attaquant équatorien aurait dû être sanctionné d'un penalty à l'heure de jeu.

Emilio Izaguirre (4) : le latéral gauche du Celtic Glasgow a souffert dans l'ensemble et rarement franchi la ligne médiane, déployant beaucoup d'énergie à défendre. Remplacé à la 46e par Juan Carlos Garcia (4), qui n'a pas fait mieux.

Oscar Boniek Garcia (4) : un bel enchaînement contrôle poitrine - demi-volée en début de match, mais il n'a pas pesé sur la défense équatorienne et a eu des difficultés à contenir les montées d' Ayovi. Remplacé à la 82e par Osman Chavez (non noté).

Jorge Claros (4,5) : préféré à Najar, il n'a pas vraiment existé dans l'entrejeu et n'a pas remporté ses duels.

Luis Garrido (3,5) : replacé dans l'axe en raison de la suspension de son capitaine Wilson Palacios, il a surtout montré beaucoup de vice à l'image du joueur de Stoke City... Remplacé à la 71e par Rony Martinez (non noté).

Roger Espinoza (4,5) : le milieu gauche de Wigan s'est surtout contenté de défendre, ce qu'il n'est pas vraiment arrivé à faire face à Paredes.

Jerry Bengtson (4) : malgré quelques centres intéressants et une frappe vicieuse, l'attaquant hondurien s'est montré décevant face à la défense équatorienne. Averti à la 45e+3 pour une faute de main sur son but logiquement refusé.

Carlo Costly (6) : il a davantage inquiété l'arrière garde équatorienne. Après qu'il aurait dû obtenir un penalty au quart d'heure de jeu pour une faute similaire à celle de Palacios sur Pogba, il ouvre le score d'une frappe limpide (31e), le premier but du Honduras en Coupe du monde depuis 1982.

EQUATEUR :

Alexander Dominguez (6) : attentif sur une mine de Bernardez en fin de première période puis sur les quelques tirs cadrés en deuxième.

Juan Paredes (5) : il n'a pas fait dans la dentelle avec un jeu rugueux souvent à la limite.

Jorge Guagua (3) : il n'a pas vraiment brillé dans l'axe avec notamment cette grosse erreur sur l'ouverture du score hondurienne.

Frickson Erazo (5) : le défenseur central de Flamengo a réalisé un match moyen.

Walter Ayovi (6) : excellent tireur de coups francs, le latéral gauche a notamment délivré une nouvelle passe décisive sur le deuxième but. Défensivement, il s'en est bien sorti face à Boniek Garcia.

Antonio Valencia (4) : assez discrète, la vedette équatorienne de Manchester United ne s'est pas mis en évidence dans cette rencontre. Averti à la 57e pour un fauchage sur Garcia.

Cristian Noboa (5) : bien entré dans la rencontre, le milieu du Dynamo Moscou a progressivement baissé en intensité.

Oswaldo Minda (4) : préféré à Gruezo, il a bien débuté la rencontre mais n'est pas arrivé à confirmer sur la durée. Remplacé à la 83e par Gruezo (non noté).

Jefferson Montero (4,5) : rapide et technique, il a beaucoup moins crée le danger que contre la Suisse. Averti à la 81e pour une faute sur Costly. Remplacé à la 90e+2 par Achilier (non noté).

Felipe Caicedo (5) : passé notamment par Manchester City, l'éternel espoir équatorien d'Al-Jazira a surtout fourni beaucoup d'efforts défensivement. Il aurait dû obtenir un penalty pour une faute de Figueroa à l'heure de jeu. Remplacé à la 82e par Edison Mendez (non noté).

Enner Valencia (7) : lire commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe E sur Maxifoot en cliquant ici.

Les supporters de l'Equateur avaient de quoi faire peur

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe E (2e journée)
Honduras - Equateur : 1-2 (1-1)
Stade : Arena de Baixada (Curitiba)
Arbitre : M. Williams (Australie)
Buts : Costly (31e) - E. Valencia (34e, 65e)
Avertissements : Bernardez (7e), Bengtson (45e+3) - A. Valencia (57e), E. Valencia (73e), Montero (81e)

Honduras : Valladares - Beckeles, Bernardez, Figueroa, Izaguirre (Garcia, 46e) - Boniek Garcia (Chavez, 82e), Garrido (Martinez, 71e), Claros, Espinoza - Bengtson, Costly. Sélectionneur : Luis Fernando Suarez.

Equateur : Dominguez - Paredes, Guagua, Erazo, Ayovi - A. Valencia, Noboa, Minda (Gruezo, 83e), Montero (Achilier, 90e+2) - Caicedo (Mendez, 82e), E. Valencia. Sélectionneur : Reinaldo Rueda.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB