Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Colombie sait gagner sans Falcao... - Débrief et NOTES des joueurs (Colombie 3-0 Grèce)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 14/06/2014 à 19h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Colombie a réussi son entrée en lice dans la Coupe du monde en battant (3-0) la Grèce samedi, lors de la première journée du Groupe C. Privés de Falcao forfait sur blessure, les Cafeteros ont profité de buts d'Armero, Gutierrez et Rodriguez pour engranger logiquement leurs trois premiers points...

La Colombie sait gagner sans Falcao... - Débrief et NOTES des joueurs (Colombie 3-0 Grèce)
Les Colombiens exultent après le but d'Armero

Dans un groupe assez homogène avec la Côte d'Ivoire et le Japon, la Colombie a déjà pris une option sur la qualification en dominant la Grèce (3-0) samedi pour son premier match de Coupe du monde. Une victoire logique qui lui permet de ce positionner idéalement, malgré l'absence sur blessure de sa star Radamel Falcao...

La Colombie presse et frappe d'entrée

Les nombreux supporters colombiens présents au stade ont mis une grosse ambiance dès le coup d'envoi (et ce jusqu'à la fin) et n'ont pas eu à attendre longtemps avant de s'enflammer. A la conclusion d'une belle action emmenée par James Rodriguez et Cuadrado, Armero mettait la Grèce au supplice (5e, 1-0). Alors que la chaleur écrasait la pelouse, les Sud-américains pressants et très remuants posaient de gros problèmes à la défense adverse grâce de bonnes combinaisons collectives et à un jeu de passes rapide.

Face à eux, les Grecs d'abord bousculés prenaient peu à peu la possession du ballon, montaient d'un cran sur le terrain et devenaient de plus en plus dangereux autour de la demi-heure de jeu, mais se montraient trop lents dans les transmissions et imprécis dans le dernier geste. Le score était logique à la pause, d'autant que les Colombiens ont eu de nouvelles situations favorables durant les dernières minutes, même si Ospina a lui aussi dû s'employer sur une belle frappe de Koné (45e).

Gutierrez et Rodriguez font oublier Falcao...

Après un premier acte rythmé et assez plaisant malgré un déficit technique notamment côté hellénique, le début de la seconde période a été équilibré. Les Grecs ne parvenaient pas à hausser leur niveau et Gutierrez (le remplaçant désigné de Falcao forfait sur blessure) en profitait sur corner (58e, 2-0). Gekas aurait pu relancer le match dans la foulée mais sa tête trouvait la barre (63e).

Globalement solides défensivement et rapides offensivement, les Cafeteros ont su gérer la dernière demi-heure pour empocher trois points mérités. Rodriguez a scellé le score en marquant à la dernière minute (90e+3, 3-0). Prochain rendez-vous pour les deux équipes, jeudi face à la Côte d'Ivoire pour la Colombie, vendredi contre le Japon pour la Grèce.

La note du match : 6/10

Un bon match de Coupe du monde dans un stade coloré et animé, avec une opposition de style entre des Colombiens misant sur la vitesse et la technique et des Grecs à réaction mais somme toute décevants. Une rencontre jouée dans un bon esprit avec trois buts au final, même si les occasions de s'enflammer n'ont pas été aussi nombreuses que le score le laisse penser.

L'homme du match : James Rodriguez (7,5/10)

Le Monégasque n'a pas été brillant du début à la fin du match. Assez peu servi en première mi-temps, il a manqué une grosse occasion peu avant le repos et a parfois été brouillon. Mais il a malgré cela éclaboussé la partie de son talent puisqu'il est impliqué sur les trois buts, avec une superbe ouverture et une feinte judicieuse sur le premier, et un corner tiré sur le deuxième avant de sceller lui-même le score !

Les buts

- La Colombie combine bien en ce début de match. Lancé côté droit par Rodriguez, Cuadrado crochète Holebas et centre en retrait à ras de terre. Rodriguez laisse passer le ballon pour la reprise croisée d'Armero. Manolas freine le cuir qui termine dans le petit filet (5e, 1-0).

- Sur un corner enroulé au premier poteau par Rodriguez, Aguilar jaillit devant Samaras pour prolonger du pied. Libre de tout marquage au second, Gutierrez catapulte sans difficulté le ballon au fond des filets (58e, 2-0).

- La Colombie lance la dernière offensive du match. Cuadrado s'enfonce aux abords de la surface et après un une-deux avec un coéquipier, le ballon revient sur Rodriguez qui ajuste le gardien avec un tir à ras de terre (90e+3, 3-0).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

COLOMBIE :

L'homme du match : James Rodriguez (7,5/10)

Le Monégasque n'a pas été brillant du début à la fin du match. Assez peu servi en première mi-temps, il a manqué une grosse occasion peu avant le repos et a parfois été brouillon. Mais il a malgré cela éclaboussé la partie de son talent puisqu'il est impliqué sur les trois buts, avec une superbe ouverture et une feinte judicieuse sur le premier, et un corner tiré sur le deuxième avant de sceller lui-même le score !

David Ospina (6) : assez peu sollicité dans l'ensemble, il a réussi un match propre avec notamment une superbe envolée à la 45e.

Juan Zuniga (5) : bien entré dans le match, il a ensuite quelque peu disparu mais a tenu son couloir défensivement.

Cristian Zapata (6) : il a parfaitement tenu son rang en défense centrale, laissant peu d'espaces aux attaquants grecs.

Mario Yepes (6,5) : un match maîtrisé en charnière où il a remporté ses duels avec autorité.

Pablo Armero (7) : il a su dépasser sa fonction pour ouvrir le score plein axe et a souvent mis le feu dans son couloir gauche. Remplacé à la 74e par Santiago Arias (non noté).

Carlos Sanchez (6,5) : l'ancien Valenciennois a été précieux dans l'entrejeu avec un gros abatage pour bloquer l'avancée grecque. Averti à la 26e pour un tacle irrégulier sur Samaras.

Abel Aguilar (7) : comme Sanchez, le Toulousain est peu monté, mais il est passeur décisif sur le deuxième but, il a soigné sa relance et a été précieux défensivement. Un match plein et propre techniquement. Remplacé à la 68e par Alexander Mejia (non noté).

Juan Guillermo Cuadrado (7) : le joueur de la Fiorentina a rapidement donné le tournis à Holebas. Passeur décisif sur le premier but, puis sur le troisième, il a été un poison constant, malgré une baisse de régime en début de seconde période.

James Rodriguez (7,5) : lire ci-dessus.

Victor Ibarbo (5,5) : technique et puissant, il a pesé sur l'aile gauche en début de match avec des déboulés balle au pied, mais il s'est rapidement éteint.

Téofilo Gutierrez (6) : remplaçant désigné de Falcao, l'attaquant de River Plate a réussi son examen de passage avec un but de renard des surfaces. Très remuant, il a fourni beaucoup d'efforts mais les ballons lui sont peu souvent arrivés. Remplacé à la 76e par Jackson Martinez (non noté).

GRECE :

Orestis Karnezis (4) : il ne peut malheureusement pas grand chose sur les trois buts. Un match difficile pour lui.

Vasileios Torosidis (6) : une belle tête de peu à côté en première mi-temps et de bons centres ont souvent amené le danger mais n'ont pas trouvé preneur. Parfois en difficulté en défense, il mérite une bonne note.

Sokratis Papastathopoulos (5) : il a réussi quelques interventions importantes mais a eu du mal à guider ses coéquipiers de la défense et a parfois manqué de sérénité. Averti à la 52e pour un tacle par derrière sur Ibarbo.

Konstantinos Manolas (6) : malheureux sur le premier but, il a en revanche réussi plusieurs interventions précieuses.

Jose Holebas (3) : dépassé sur l'ouverture du score, il est aussi impliqué sur le deuxième but colombien. Les Colombiens sont souvent passés de son côté.

Panagiotis Koné (5,5) : une belle frappe enroulée à la 45e pour la meilleure occasion de la Grèce. Il a été l'un des joueurs les plus en vue de son équipe. Remplacé à la 78e par Giorgios Karagounis (non noté).

Ioannis Maniatis (4) : il a réussi à hausser son niveau après un début de partie très compliqué, mais son rendement reste décevant.

Kostas Katsouranis (4) : comme Maniatis, il a souffert dans l'entrejeu et n'a pas réussi à accélérer le jeu ni à trouver des décalages.

Dimitrios Salpingidis (3,5) : il n'a pas pesé sur les débats, bien pris par la défense adverse. Averti à la 57e pour un croc en jambe sur Armero. Remplacé à la 57e par Ioannis Fetfatzidis (non noté) qui n'a guère fait mieux.

Georgios Samaras (5,5) : aligné aux côtés de Gekas, il a été une sorte "d'attaquant libéro" , se baladant un peu partout sur le terrain. Intéressant, mais il n'a pas eu de réussite. Auteur d'une belle simulation dans la surface à la 47e, il a eu l'honnêteté d'indiquer à l'arbitre qu'il avait abusé... Dépassé sur le deuxième but.

Theofanis Gekas (5) : préféré à Mitroglou, il a amené du mouvement et fait des appels entre les défenseurs. Sa tête sur la barre a été l'un des tournants du match. Remplacé à la 64e par Konstantinos Mitroglou (non noté) qui ne s'est pas illustré.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe du monde en cliquant ici.

Gutierrez tout sourire après le deuxième but

La Colombie s'offre un pas de danse après sa belle victoire

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe C, 1ère journée
Colombie - Grèce : 3-0 (1-0)
Stade Mineirão (Belo Horizonte)
Arbitre : Mark Geiger (Etats-Unis)
Buts : Armero (5e), Gutierrez (58e), Rodriguez (90e+3)
Avertissements : Sanchez (26e) - Papastathopoulos (52e), Salpingidis (57e)

Colombie : Ospina - Zuniga, Yepes (cap.), Zapata, Armero (Arias, 74e) - Sanchez, Aguilar (Mejia, 68e) - Cuadrado, James Rodriguez, Ibarbo - Gutierrez (J. Martinez, 76e). Entraîneur : José Pekerman.

Grèce : Karnezis - Torosidis, Papastathopoulos, Manolas, Holebas - P. Koné (Karagounis, 78e), Maniatis, Katsouranis (cap.), Salpingidis (Fetfatzidis, 57e) - Gekas (Mitroglou, 64e), Samaras. Entraîneur : Fernando Santos.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB