Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
PSG : une défaite, des sifflets, des sourires... Les Parisiens fêtent timidement leur titre de champion de France
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 07/05/2014 à 21h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain a été sacré champion de France pour la deuxième année consécutive mercredi. Titrés avant même de jouer contre Rennes grâce au nul de Monaco face à Guingamp, les Parisiens ont fêté leur titre avec une défaite et un peu de retenue...

PSG : une défaite, des sifflets, des sourires... Les Parisiens fêtent timidement leur titre de champion de France
Les Parisiens fêtent leur titre

Le Paris Saint-Germain a été sacré champion de France mercredi malgré une défaite face à Rennes (1-2). Les Parisiens ont profité du nul de Monaco contre Guingamp (1-1) pour conserver leur couronne. Le PSG remporte ainsi le quatrième championnat de son histoire et se place au 8e rang au palmarès des vainqueurs, à égalité avec Nice. En tête, Saint-Etienne (10) devance toujours Marseille (9) et Nantes (8).

Une fausse note qui gâche un peu la fête

«C'est le fruit du travail de toute l'année. C'est dommage de ne pas gagner ce soir. C'est la première défaite à la maison et c'est dommage. Tous les rêves ne peuvent pas être toujours très beaux» , a déclaré Salvatore Sirigu après la rencontre. A l'image des propos du gardien parisien, il n'y a pas eu de grosse euphorie chez les Parisiens. «Malheureusement, on n'a pas gagné... Ce soir on retient le titre et c'est le plus important. C'est un bon groupe qui vit bien ensemble avec de grands joueurs» , a indiqué Yohan Cabaye.

De son côté, Thiago Silva a tenu à rappeler que cette défaite n'était pas la seule fausse note de ces dernières semaines. «Nous avons fait dix mois très bien, mais le dernier mois n'était pas bon. Je suis heureux parce qu'on a atteint l'objectif en championnat. Mais j'espère qu'on fera encore mieux la saison prochaine en gagnant la Ligue des Champions aussi» , a expliqué le capitaine parisien. «C'était important de confirmer. On a fait une grande saison, c'est dommage de ne pas finir sur une bonne note. En Ligue des Champions il y avait quelque chose à faire, on a quelques regrets» , a avoué Blaise Matuidi.

Le chagrin de Lucas, la satisfaction d'Al-Khelaïfi

Non convoqué par Luiz Felipe Scolari pour la Coupe du monde au Brésil, Lucas s'est consolé avec ce titre. «C'est très important pour moi. C'est la deuxième année que je suis ici et je suis très heureux. L'année prochaine, on gagnera encore» , a déclaré le Brésilien. Celui-ci avait tout de même du mal à cacher son chagrin et c'est une raison de sa non-titularisation. «Autant j'étais heureux pour Maxwell, autant j'étais malheureux pour Lucas, a assuré Blanc. Ça m'a convaincu d'aligner Max et de ne pas faire jouer Lucas d'entrée de jeu.» Au vu de son entrée en jeu, le choix était judicieux.

Interrogé après la rencontre, le président Nasser Al-Khelaïfi a félicité l'équipe pour les objectifs atteints. «Je suis très heureux et très fier. Nous avons fait une excellente saison avec ce championnat et aussi cette Coupe de la Ligue. On a fait ce qu'on voulait. Je pense que c'est une meilleure saison que la dernière» , a assuré le patron du PSG. Il en a également profité pour confirmer la présence de Laurent Blanc la saison prochaine.

Blanc retient l'essentiel, les supporters sifflent

Un coach parisien qui n'a pas caché sa déception d'avoir perdu contre Rennes mais qui préfère retenir l'essentiel. «Ce qu'il faut retenir ce soir, c'est le titre, a-t-il indiqué. Cette équipe mérite d'être dans le livre des records.» Le soulagement d'en finir enfin avec une longue saison était le sentiment qui prédominait mercredi soir. Les supporters du Parc ont tout de même rappelé leurs exigences en sifflant leur équipe durant la rencontre. Ils n'étaient d'ailleurs pas nombreux à s'éterniser après la rencontre dans les tribunes qui se sont vidées assez rapidement...

Finalement, les Parisiens ont ensuite savouré leur titre ensemble dans un restaurant luxueux près de l'Opéra Garnier. Une fin de soirée sans trop de folie et très familiale. Certains joueurs comme Edinson Cavani et Zlatan Ibrahimovic ne se sont pas éternisés alors que Blanc a immortalisé l'évènement en prenant de nombreuses photos. Une timide célébration finalement malgré ce deuxième titre consécutif...

Les fans dans la rue

Pendant ce temps, plusieurs milliers de personnes se sont retrouvées sur les Champs-Elysées à Paris pour fêter le titre avec pétards, fumigènes et bien sur les concerts de klaxon. «Ici c'est Paris ici c'est Paris» , scandaient les supporters ! De légers débordements ont eu lieu avec une quinzaine d'arrestations. Un peu plus tôt dans la soirée, une centaine de supporters se sont réunis Place de la Bourse, à Paris, pour réclamer la «liberté pour les ultras» et critiquent «l'ambiance du Parc» . «Le Parc est mort, le Parc est mort» scandaient les manifestants.

La soirée en images

Un joli tifo pour accueillir les Parisiens au Parc

Le retour d'Ibrahimovic fêté par le PSG

La joie des Parisiens

Des Parisiens heureux comme des gamins

Matuidi avec sa fille

Thiago Silva avec son enfant

La joie de Blanc avec Cavani

Champagne pour Pastore et Cavani dans le vestiaire

Ibrahimovic a sobrement partagé sa joie avec ses fans après la rencontre

Le président de la FIFA Joseph Blatter a tenu à féliciter le PSG

Les félicitations de la ministre des Sports Najat Vallaud-Belkacem

Le PSG fête son titre sur Facebook

N'hésitez pas à réagir après le sacre du PSG dans l'espace «Publiez un commentaire» …



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB