Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
CdF : catastrophique, déception énorme, sifflets mérités, piètre spectacle... Les Rennais se ratent en finale, pas après
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 04/05/2014 à 09h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Il y a des défaites qui font plus mal que d'autres. Pour la troisième fois en cinq ans, le Stade Rennais a perdu une finale au Stade de France. Passés à côté de ce nouveau grand rendez-vous, les Rouge et Noir étaient dépités après la victoire guingampaise (2-0).

CdF : catastrophique, déception énorme, sifflets mérités, piètre spectacle... Les Rennais se ratent en finale, pas après
Philippe Montanier accusait le coup sur son banc en fin de match.

Même le Stade de France, qu'on attendait partagé, était en faveur de l'En Avant Guingamp samedi. Et comme leurs supporters en tribunes, les Costarmoricains en voulaient plus sur le terrain et ont logiquement remporté la finale de la Coupe de France aux dépens de Rennais incroyablement absents des débats pendant une heure (2-0). Après la rencontre, les Rouge et Noir ne comprenaient pas comment ils avaient pu passer ainsi à côté de l'événement.

«On a pris un gros coup de massue encore une fois. Il va falloir assumer, et repartir. La première mi-temps était limite catastrophique. On ne peut s'en prendre qu'à nous-mêmes... C'est la troisième fois qu'on vient, la troisième fois qu'on rentre bredouilles», lâchait le capitaine Romain Danzé au coup de sifflet final. Philippe Montanier a lui aussi du mal à encaisser cette nouvelle déception.

«Il ne s'est rien passé, c'est ça le problème»

«Je suis extrêmement déçu et déception, le mot est faible, soulignait l'entraîneur rennais après le match. On s'attend à faire un bon match, on n'a pas fait un bon match. Il y a la défaite mais aussi la manière qui n'a pas été bonne. (…) Sincèrement, c'est difficile à expliquer. On passe à côté. Cette première mi-temps nous plombe complètement. On n'est pas rentré dedans. La déception est de perdre et le sentiment de ne pas avoir joué. On passe à travers. Il va falloir qu'on récupère vite. On a des échéances importantes. Notre métier est fait d'énormes déceptions. Il faut féliciter Guingamp qui a fait un bon match même si en première période on les a bien aidés.»

Très déçus du spectacle proposé par leur équipe, les supporters rennais n'ont pas hésité à siffler les leurs samedi soir. Des sifflets mérités pour Benoît Costil. «Le constat est terrible. Guingamp mérite amplement sa victoire. Ils en voulaient plus que nous. On n'a pas le droit de ne pas en vouloir sur un match comme ça. Perdre, je veux bien, mais au moins avec orgueil et fierté, en se battant. C'est tellement dommage de faire autant d'efforts pour parvenir en finale et ne pas la jouer... Il ne s'est rien passé, c'est ça le problème, pestait de son côté le portier rennais. Ils avaient tous les duels, tous les ballons, on n'a rien réussi. On mérite les sifflets de nos supporters.»

«Une question de volonté et on n'en avait pas»

Jean-Armel Kana-Biyik se montrait lui fataliste après ce nouveau raté. «On ne peut que s'excuser auprès des supporters après ce piètre spectacle. On est passés à côté, il faut croire qu'on n'est pas faits pour ce genre de rendez-vous. Ce n'est pas un problème de coaches, de dirigeants ou je ne sais quoi. C'est juste une question de volonté et on n'en avait pas.» La Route de Lorient pourrait se montrer sans pitié pour ses joueurs le week-end prochain lors de la réception de Sochaux en championnat.

Qu'avez-vous pensé de la prestation des Rennais en finale ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique Commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB