Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Verts ne peuvent plus se cacher ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-0 ASM)
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 01/03/2014 à 18h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Très belle opération de l'AS Saint-Etienne, qui s'impose à Geoffroy-Guichard face à l'AS Monaco (2-0) ce samedi, à l'occasion de la 27e journée de Ligue 1. Une victoire logique pour des Verts nettement dominateurs pendant 90 minutes.

Les Verts ne peuvent plus se cacher ! - Débrief et NOTES des joueurs (ASSE 2-0 ASM)
Lemoine a ouvert le score pour l'ASSE (1-0, 17e)

L'AS Monaco n'est plus invaincue en 2014 puisque le club de la Principauté s'est logiquement incliné sur la pelouse de l'AS Saint-Etienne (2-0), ce samedi à l'occasion de la 27e journée de Ligue 1. Dépassée durant presque 90 minutes, l'ASM n'a pas montré grand-chose dans un stade Geoffroy-Guichard convaincu par la prestation de son équipe, qui réalise un très bon résultat et s'impose plus que jamais comme un candidat au podium après avoir récemment caché ses ambitions.

Le bijou de Lemoine

Bien mieux entrés dans cette rencontre, les Stéphanois ont rapidement étouffé des Monégasques incapables de développer leur jeu à cause du pressing exercé par les hommes de Christophe Galtier. Et assez logiquement, les Verts ouvraient le score sur une frappe superbe de Lemoine aux 25 mètres (1-0, 17e). Les débats s'équilibraient ensuite et il fallait attendre les dernières minutes de la première période pour voir l'ASM inquiéter Ruffier avec notamment un sauvetage de Lemoine sur sa ligne (39e). Omniprésent, le milieu stéphanois obligeait ensuite Subasic à s'illustrer avant la pause sur une frappe du gauche (41e).

Hamouma fait exploser la défense monégasque

Mécontent de la première mi-temps de son équipe, Ranieri faisait sortir Moutinho et Martial à la pause. Des modifications suivies d'une bonne entame des Monégasques, mais Germain (47e) puis Rodriguez (48e) butaient sur Ruffier. La pression monégasque retombait cependant très rapidement et l'ASSE creusait l'écart sur un contre avec un but d'Hamouma bien aidé par Subasic (2-0, 66e). Le club forézien préservait ensuite sereinement son avantage au tableau d'affichage pour remporter trois points qui lui permettent de grimper sur le podium.

La note du match : 6,5/10

Un match très rythmé et plaisant. Saint-Etienne a très bien entamé sa rencontre pour logiquement ouvrir le score avant de préserver son avantage et d'assommer les Monégasques sur un contre. L'ASM a été très décevante et les changements de Ranieri n'y ont rien changé.

Les buts :

- Sur un corner repoussé par la défense monégasque, Lemoine reprend d'une demi-volée du droit aux 25 mètres et trouve la lucarne gauche de Subasic, qui ne peut qu'effleurer le ballon (1-0, 17e).

- Servi au milieu de terrain, Hamouma accélère et se débarrasse de quatre Monégasques, en plaçant notamment un petit pont sur Toulalan, avant d'armer une frappe du gauche aux 25 mètres. Le tir est en plein sur Subasic mais le portier de l'ASM commet une faute de main et laisse filer le ballon dans son but (2-0, 66e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Fabien Lemoine (8/10)

Omniprésent, le milieu stéphanois a réalisé un gros match. Auteur de l'ouverture du score, il réalise ensuite un sauvetage sur sa ligne et il n'est pas loin de s'offrir un doublé avant la pause. Ensuite très présent à la récupération et précieux par sa qualité de passes. Remplacé à la 90e+1 par Kurt Zouma (non noté).

SAINT-ETIENNE :

Stéphane Ruffier (6,5) : il a su répondre présent sur ses rares interventions avec notamment une grosse sortie face à James Rodriguez en début de seconde période.

François Clerc (6) : rigoureux dans son couloir droit, il a réalisé plusieurs montées intéressantes pour apporter du soutien offensivement. Plus concentré sur son travail défensif en seconde période.

Moustapha Bayal (6) : le roc stéphanois rend une bonne copie. Il s'est régulièrement imposé dans les duels et il s'est autorisé plusieurs montées intéressantes en fin de rencontre.

Loïc Perrin (7) : il a nettement dominé Germain grâce notamment à son sens du placement. Précieux pour les Verts, il se fait tout de même une petite frayeur en première période sur une mauvaise passe avant de se rattraper dans la foulée.

Benoît Trémoulinas (6,5) : solide défensivement, il a aussi souvent pris son couloir pour adresser de nombreux centres dangereux. Une très belle prestation.

Fabien Lemoine (8) : lire ci-dessus.

Jérémy Clément (6) : très précieux à la récupération et par sa qualité de passes.

Josuha Guilavogui (6) : pour sa première titularisation depuis son retour à l'ASSE, le milieu stéphanois a pesé dans l'entrejeu avec une grosse présence dans le pressing. Remplacé à la 86e par Renaud Cohade (non noté).

Romain Hamouma (6,5) : il a d'abord eu du mal à faire la différence face à Kurzawa, mais il a ensuite posé de gros problèmes sur les contres stéphanois et marque un but sur une belle chevauchée en seconde période.

Brandao (6) : précieux par son jeu dos au but. Il n'a pas eu beaucoup d'occasions à se mettre sous la dent, mais il a pesé sur la défense adverse pendant 90 minutes.

Franck Tabanou (5) : l'élément offensif stéphanois le moins en vue dans cette rencontre. Il a beaucoup donné dans le travail défensif après l'ouverture du score.

MONACO :

Danijel Subasic (3) : un manque de sérénité marqué par un ballon mal capté en début de match avant de se trouer sur le but d'Hamouma.

Fabinho (4) : discret offensivement, il a en plus eu du mal à contenir les montées de Trémoulinas.

Ricardo Carvalho (4) : en difficulté dans les duels face à Brandao et pris de vitesse sur les accélérations d'Hamouma.

Nicolas Isimat-Mirin (5,5) : il a livré un match sérieux en montrant une belle solidité dans les duels. Pas loin d'égaliser sans un sauvetage de Perrin en première période.

Layvin Kurzawa (5) : toujours très offensif, il est apparu très en jambes en première période. Il a moins pesé après la pause et il a perdu beaucoup de ballons.

Joao Moutinho (3) : transparent en première période, il n'a pas du tout pesé dans l'entrejeu. Remplacé dès la pause par Nabil Dirar (4), qui n'a pas su faire la différence.

Jérémy Toulalan (6) : il a été le seul milieu monégasque à apporter quelque chose en début de match en colmatant les brèches et en récupérant de nombreux ballons.

Geoffrey Kondogbia (5,5) : il n'a pas ménagé ses efforts au milieu de terrain et il a pu faire apprécier sa justesse technique.

James Rodriguez (4) : discret en début de match, il a ensuite tenté de faire la différence mais sans réussite. Un match décevant. Il perd son duel face à Ruffier en seconde période.

Valère Germain (4) : il s'est bien battu mais il a été dominé dans les duels par Perrin. Remplacé à la 81e par Dimitar Berbatov (non noté).

Anthony Martial (3) : préféré à Rivière, il a eu énormément de mal à s'imposer face à la défense stéphanoise. Il n'a jamais fait la différence. Remplacé à la pause par Lucas Ocampos (4) qui n'a pas apporté grand-chose de plus.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Ligue 1 - 27e journée
AS Saint-Etienne 2-0 AS Monaco (1-0)
Stade Geoffroy-Guichard
Arbitre : Clément Turpin
Buts : Lemoine (17e), Hamouma (68e) pour Saint-Etienne.
Avertissements : Clerc (22e), Trémoulinas (68e) pour Saint-Etienne - Toulalan (88e) pour Monaco.

Saint-Etienne : Ruffier - Clerc, Bayal, Perrin, Trémoulinas - Lemoine (Zouma, 90e+1), Clément, Guilavogui (Cohade, 86e) - Hamouma, Brandao, Tabanou. Entraîneur : Christophe Galtier.

Monaco : Subasic - Fabinho, Carvalho, Isimat-Mirin, Kurzawa - Moutinho (Dirar, 46e), Toulalan, Kondogbia - J. Rodriguez - Germain (Berbatov, 81e), Martial (Ocampos, 46e). Entraîneur : Claudio Ranieri.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB