Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Reds défient le grand Milan
Par Patrick Audouard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/05/2005 à 20h24
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Milan AC et Liverpool disputent ce soir, à Istanbul, pour leur première confrontation européenne, la finale de la Ligue des Champions. Dans ce choc entre deux gloires du football européen, les Italiens partent favoris, mais les hommes de Benitez n'ont pas l'intention de faire de la figuration. Les Rossoneri déraperont-ils sur la pente Red ?

Les Reds défient le grand Milan

Les enjeux : sauver la saison avec le titre suprême

15 coupes d'Europe, dont 10 Ligues des Champions, 35 titres de champion, 11 coupes nationales. N'en jetez plus. Voilà ce que pèsent les deux finalistes de la Ligue des Champions quand ils sont côte à côte sur la balance. Et pourtant, les deux monstres sacrés que sont le Milan AC et Liverpool ne partent pas, en théorie, sur un pied d'égalité. Car si le premier est toujours considéré comme un grand d'Europe, lauréat du trophée en 2003, en revanche le second fait figure de surprise du chef lors de cette édition 2005. En effet, personne n'attendait les hommes de Rafaël Benitez à ce niveau de la compétition, surtout lorsque l'on considère les adversaires qu'ils ont eu à affronter. Eliminer l'Olympiakos, La Corogne et le Bayer Leverkusen n'a rien d'extraordinaire, même si la performance est à noter. En revanche, s'offrir successivement les dépouilles de la Juventus de Turin (en quarts) et de Chelsea (en demi-finales) constitue un exploit retentissant qui devrait inciter les Milanais à une méfiance maximale. D'autant plus que les Reds ne voudront pas connaître une deuxième saison blanche d'affilée. Et rêvent tous d'accrocher un trophée qui aurait une telle valeur symbolique pour les supporters, 20 ans après le drame du Heysel. Rafaël Benitez en est conscient, et a bien l'intention de dompter son prestigieux adversaire. «Nous essaierons de bien jouer, de produire un bon football et si nous pouvons marquer tôt, ce sera bon pour nous, mais ce que nous voulons c'est avoir un but de plus qu'eux à la fin du match. Nous avons les joueurs et le style pour bien faire. Nous chercherons les points faibles du Milan» , a-t-il prévenu. Avec un joueur de la classe de Steven Gerrard, tout semble en effet possible pour Liverpool.

Le Milan AC partira néanmoins favori, en raison d'un effectif plus complet, impressionnant dans tous les secteurs de jeu. Avec Shevchenko (6 buts depuis le début de la compétition), Kakà, Crespo ou encore Tomasson, les Rossoneri disposent d'une force de frappe impressionnante. L'entrejeu n'est pas mal non plus, avec des joueurs du calibre de Seedorf, Pirlo et Gattuso. Et que dire de la défense milanaise, impériale dans cette C1 (6 buts encaissés en 12 rencontres), articulée autour de Stam, Nesta et Maldini. Bref, rien que du lourd dans cette équipe, qui a fait mordre la poussière à Manchester United, à l'Inter de Milan et au PSV Eindhoven (de justesse) après un premier tour assez tranquille. Et pourtant, Milan ne sera pas champion d'Italie cette saison, devancé par la Juve. Comme pour les Reds, le spectre d'une saison sans le moindre titre flotte donc au-dessus des hommes de Carlo Ancelotti. Ceux-ci feront donc tout pour finir le travail face à une équipe qui leur semble inférieure. Il n'y a qu'à lire les propos de l'entraîneur transalpin pour s'en assurer. «Je crois que nous sommes prêts. Gagner est certes le plus important, mais la manière va aussi compter. Le Milan a besoin de bien jouer pour gagner, pas de calculer, et nous voulons bien jouer. Nous savons de quoi Liverpool est capable. Mais je n'ai aucun doute sur mon équipe en ce moment, elle va être performante. Nous voulons vraiment cette Coupe» , a-t-il déclaré à l'AFP.

L'option tactique : L'incertitude Seedorf

Côté milanais, la première mauvaise nouvelle concerne Massimo Ambrosini, milieu habituellement remplaçant, mais décisif en demi-finale face au PSV Eindhoven. Le joueur italien sera en effet absent de la finale en raison d'une blessure à la cuisse. Plus grave, l'éventuelle absence de Clarence Seedorf, qu'Ancelotti pourrait laisser sur le banc en raison d'une douleur à la cheville. Si le Néerlandais devait renoncer à être titulaire, le Portugais Rui Costa serait bien placé pour le remplacer devant le Brésilien Serginho. Le FrançaisVikash Dhorasoo ne devrait pas jouer lors de cette finale. Tous les autres titulaires habituels seront sans doute sur le pont, oraganisés dans un probable 4-4-2. L'excellent Dida sera un rempart bien difficile à franchir dans la cage milanaise. Sa défense, probablement composée de Cafu, Nesta, Stam et Maldini, le sera tout autant. Au milieu de terrain, si Seedorf est incertain, pas de doute en revanche pour l'inusable Gattuso, le métronome Pirlo et le créateur Kakà. En attaque, l'Argentin Crespo pourrait être associé au Ballon d'Or 2004, Andrei Shevchenko. A moins qu'Inzaghi ne vienne jouer les troubles-fête.

Les Reds, eux, seront privés, outre Morientes et Pellegrino (non-qualifiés), du jeune attaquant français Florent Sinama-Pongolle, blessé au genou. Le secteur défensif ne devrait pas réserver de surprise. Dudek, le gardien polonais des Reds, si brillant quand il est dans un bon jour, sera le dernier obstacle à franchir pour les attaquants milanais. Sa défense sera la même que celle qui a écoeuré Drogba et les siens en demi-finales. L'inamovible axe central Hyypia-Carragher sera entouré dans les couloirs par Finnan à droite et par Traoré à gauche. Devant la défense, les Reds enregistrent le retour de Xabi Alonso, qui officiera sans doute aux côtés de Hamann, l'Allemand à la frappe de mule. Dans les couloirs, on devrait retrouver l'ancien Monégasque Riise à gauche, et l'Espagnol Luis Garcia, buteur décisif face à Chelsea, à droite. Steven Gerrard serait positionné devant tout ce beau monde, dans un rôle qu'il a rempli à la perfection face aux Blues. Cette organisation de jeu ne laisse ainsi la place qu'à un seul attaquant, qui devrait être le Tchèque Milan Baros. Djibril Cissé, même fort de son doublé inscrit ce week-end en championnat, devrait donc débuter sur le banc, à moins que Benitez ne table sur sa vitesse pour prendre Stam et Nesta, bien moins rapides, en défaut. Mais le Français, qui revient d'une grave blessure, n'est pas encore à 100 %. En tout cas, ce devrait être l'un ou l'autre, sauf grosse surprise, l'entraîneur ibérique préférant sans nul doute s'appuyer sur un système dans lequel les joueurs ont leurs automatismes.

Les équipes probables

Milan AC : Dida – Cafu, Stam, Nesta, Maldini – Gattuso, Pirlo, Seedorf (ou Rui Costa), Kakà – Shevchenko, Crespo (ou Inzaghi)

Liverpool : Dudek – Finnan, Hyypia, Carragher, Traoré – Xabi Alonso, Hamann, Riise, Luis Garcia, Gerrard – Baros (ou Cissé)

Qui de Milan ou de Liverpool remportera le choc des titans ? Les Rossoneri partent favoris, mais les Reds ont pris l'habitude de prendre le contre-pied des pronostics. Voilà qui promet une finale passionnante. C'est du moins tout le mal que l'on peut souhaiter au public d'Istanbul, heureux futur témoin de la première confrontation entre les deux clubs dans l'histoire de la Coupe d'Europe. Une première que l'on espère explosive !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB