Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Ribéry n'a pas la classe mondiale, Rami voit rouge, Juninho tacle Benzema...
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 28/09/2013 à 08h52
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Ribéry loin de Messi et Ronaldo, Rami se met Valence à dos, Benzema doit faire des efforts, Lair fusille A. Diarra, Fanni ne craint personne, les larmes de Sakho, ... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Ribéry n'a pas la classe mondiale, Rami voit rouge, Juninho tacle Benzema...
F. Ribéry ne mérite pas le Ballon d'Or selon G. Houllier

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Gérard Houllier - «Ribéry est un très bon joueur, mais ce n'est pas un joueur de classe mondiale qui te fait gagner l'équipe comme Messi ou Cristiano Ronaldo. Quand il n'est pas là, le Bayern joue bien aussi et gagne aussi.» (France Football, 24/09/2013)

Avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, Franck Ribéry fait figure de sérieux prétendant au prochain Ballon d'Or. Mais pour Gérard Houllier, pas question de jouer la solidarité entre compatriotes : le milieu de terrain du Bayern Munich est loin du niveau du Portugais et de l'Argentin.

2. Adil Rami - «Djukic m'a dit que tous les entraîneurs voulaient un Rami dans leur équipe, mais il ne fait rien pour me le prouver. Nous avons perdu beaucoup de joueurs, comme toujours, mais nous avons perdu une chose très importante : des piliers, des joueurs qui parlent dans le vestiaire. Maintenant il y a beaucoup d'hypocrites. C'est pour ça que ça ne se passe pas bien entre moi et Djukic.» (Cadena Ser, 25/09/2013)

Pour forcer leurs dirigeants à les laisser partir, certains joueurs font la grève de l'entraînement. Adil Rami a choisi une autre option : dézinguer à tout va. Son entraîneur, ses coéquipiers, personne n'est épargné. Résultat, l'ancien Lillois a été écarté par le FC Valence.

3. Juninho - «J'ai la sensation que chez Karim, le foot n'est plus la priorité dans sa vie. Il doit faire des efforts. Pour jouer au plus haut niveau le talent n'est pas la seule chose dont tu as besoin. Karim doit accepter que le foot, c'est son métier. Il doit faire beaucoup d'efforts pour bouger un peu plus sur le terrain.» (RMC, 26/09/2013)

En panne avec l'équipe de France, en dents de scie avec le Real Madrid, l'attaquant Karim Benzema traverse une période difficile. Son ancien coéquipier à Lyon, Juninho estime que l'international français ne travaille pas assez.

4. Patrice Lair - «En France, on manque de techniciens et de gens qui éliminent au milieu. On a vraiment un problème de formation. Des milieux comme Alou Diarra, je leur fous un coup de fusil ! Il joue tout le temps sur le côté, il est tranquille, il ne perdra pas un ballon. Même à 70 ans, tu me mets au milieu, je sais faire des passes latérales ou en retrait.» (Le Libéro Lyon, 22/09/2013)

L'entraîneur de l'équipe féminine de l'Olympique Lyonnais, Patrice Lair, n'est pas vraiment un fan d'Alou Diarra...

5. Rod Fanni - «Sortir un numéro 1 au poste de latéral droit actuellement, c'est compliqué. Lorsque je regarde tous les joueurs qui sont à ce poste, je n'envie rien à qui que ce soit. Je ne vois pas pourquoi je ne croirais pas en mes chances.» (Surface, 26/09/2013)

Rod Fanni n'a plus joué avec l'équipe de France depuis trois ans. Mais le défenseur marseillais ne perd pas espoir d'être rappelé par Didier Deschamps.

6. Mamadou Sakho - «C'est une page qui se tourne. J'ai tout donné pour le club. C'est ma ville. Je suis chez moi. Je souhaite le meilleur pour ce club et ses supporters exceptionnels. J'ai juste une phrase : l'histoire n'est pas finie.» (22/09/2013)

Parti à Liverpool cet été, le défenseur central Mamadou Sakho était sur la pelouse du Parc des Princes dimanche dernier pour dire au revoir aux supporters. Très ému, l'international français a laissé entendre que «l'histoire n'est pas finie» ...

7. Mickaël Youn - «On a vu plus de jeu avec Laurent Blanc en quelques semaines qu'en un an et demi avec Ancelotti. C'est bien d'avoir un Parc des Princes sans violence mais je pense que ça serait bien que Jean-Claude Blanc fasse quelque chose au niveau de l'ambiance. Ça serait bien d'instaurer un dialogue avec les Ultras pacifistes.» (France 3, 23/09/2013)

Supporter du PSG, le comédien Mickaël Youn apprécie le jeu déployé par les Parisiens cette saison mais regrette l'ambiance trop feutrée selon lui, qui règne au Parc des Princes depuis les mesures prises par l'ancien président Robin Leproux.

8. Joey Barton - «Je déteste voir des problèmes à Sunderland. Ils sont mon 5.231e club préféré. Ainsi que la 7.230.182e ville où je préfère passer mes vacances.» (Twitter, 24/09/2013)

Rentré en Angleterre cet été, le milieu de terrain des QPR Joey Barton s'est gentiment moqué de Sunderland, actuelle lanterne rouge de Premier League et qui a décidé de se séparer de son entraîneur Paolo Di Canio.

9. Frédéric Thiriez - «Je suis très frappé par le conservatisme dans le football, à l'inverse d'autres sports. Il faut s'adapter au monde moderne. Il faut une Ligue 1 à 18 clubs et une Ligue 2 à 20 clubs. Des barrages rajouteraient beaucoup de suspense et de passion.» (BeIN Sport, 27/09/2013)

Frédéric Thiriez a établi un plan nommé «projet Delta» dans lequel il développe plusieurs souhaits : notamment réduire la Ligue 1 à 18 clubs et instaurer des barrages entre les deux derniers de L1 et les deux premiers de L2... Des réformes qui n'emballent pas vraiment les petits clubs de l'élite et ceux de L2.

10. Andre Villas-Boas - «(Avec Mourinho), nous avons eu une formidable relation professionnelle et personnelle, maintenant c'est terminé. Je ne pense qu'il y ait besoin d'explications. Notre relation est cassée.» (L'Equipe, 27/09/2013)

Fils spirituel de José Mourinho, Andre Villas-Boas a pris ses distances avec son mentor. Décidément, le Special One semble avoir de moins en moins d'amis ces dernières années...

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB