Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Toujours en panne, les Bleus filent vers les barrages... - Débrief et NOTES des joueurs (Géorgie 0-0 France)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 06/09/2013 à 22h39
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La France n'a pas réussi à s'imposer en Géorgie (0-0), vendredi soir en éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Une nouvelle contre-performance qui annihile les derniers espoirs de terminer en tête du groupe et pose de nouveau la question de l'efficacité offensive des Bleus...

Toujours en panne, les Bleus filent vers les barrages... - Débrief et NOTES des joueurs (Géorgie 0-0 France)
Valbuena, Sissoko et Benzema n'ont pas trouvé la faille

Les Bleus n'ont toujours pas marqué (5 matchs d'affilée sans but !) et ont désormais abandonné l'idée de terminer à la première place du Groupe I, l'Espagne ayant de son côté battu la Finlande (0-2). La faute à un match nul en Géorgie (0-0) qui relègue les Bleus à trois longueurs de la Roja, à deux matchs de la ligne d'arrivée.

La France a pourtant montré de l'envie et de la combativité, mais se révèle toujours aussi inefficace, un mal désormais récurent et inquiétant en vue des barrages, seul moyen pour les troupes de Didier Deschamps de se qualifier pour la Coupe du monde au Brésil...

Les Bleus se heurtent à un mur

Les Bleus ont rapidement pris le jeu à leur compte et investi le camp adverse, face à des Géorgiens repliés et procédant en contre. Avec un jeu penchant à gauche sous l'impulsion d'un Ribéry très impliqué, et après plusieurs tentatives contrées ou hors cadre, l'arbitre ne voyait pas une main géorgienne dans la surface (21e)...

Guilavogui manquait ensuite sa tête face au but sur corner (24e). Puis Benzema trouvait le gardien sur sa route (29e). Dans un match assez rythmé mais cadenassé avec un attaque - défense quasi constant, les Tricolores ne parvenaient pas à forcer le verrou malgré l'association Benzema - Giroud au front...

La Géorgie s'enhardit, la France toujours inefficace

Après la pause, les Bleus passaient près de la correctionnelle quand Okriashvili trouvait le poteau après un premier tir repoussé par Lloris (48e) ! Les Français faisaient preuve de passivité défensivement et les Géorgiens prenaient confiance. Pendant vingt minutes, les hommes de Deschamps se montraient très brouillons, attentistes et les débats s'équilibraient. Heureusement, les Bleus ont su rectifier le tir pour reprendre l'ascendant dans le jeu, mais se montraient toujours aussi imprécis à la finition.

Les coéquipiers d'Abidal ont pourtant multiplié les situations dans la surface durant les 25 dernières minutes, mais Giroud, Valbuena, Ribéry et Koscielny ont tour à tour échoué. Dans les dernières secondes, Loria sortait deux parades de classe face à Giroud puis Sagna (90e+1)... Prochain rendez-vous pour la France, mardi en Biélorussie.

L'homme du match : Giorgi Loria (7,5/10)

Si les Bleus n'ont pas toujours été inspirés dans le dernier geste, le gardien géorgien a fait le reste avec une bonne poignée de parades, dont deux aussi difficiles qu'inspirées dans le temps additionnel qui ont fini d'écoeurer les Français.

La note du match : 6/10

Si la majeure partie de la rencontre s'est résumée en un attaque - défense entre des Bleus à l'offensive et des Géorgiens repliés, ces derniers ont aussi su saisir leur chance en seconde période. Les buts manquent à l'appel, mais ce match a toutefois été rythmé avec des occasions et un suspense préservé jusqu'au bout.

Les NOTES des Bleus :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

Hugo Lloris (6) : vigilant à la 27e sur le premier tir cadré des Géorgiens, il est sauvé par son poteau à la 48e après avoir repoussé le premier tir d'Okriashvili.

Bacary Sagna (5) : plus souvent dans les trente mètres adverses que dans son camp, ses centres n'ont pas trouvé preneur. Il a parfois été en difficulté défensivement sur les rares incursions adverses de son côté.

Laurent Koscielny (6) : en retard à la 48e, il a par ailleurs réalisé un match solide dans l'axe et a apporté son jeu de tête, malheureusement imprécis, sur les coups de pied arrêtés offensifs.

Eric Abidal (5,5) : lui aussi dépassé à la 48e, il s'est du reste plutôt montré à son avantage avec des interventions propres et plusieurs ballons repoussés dans les airs. Il a soigné sa relance.

Patrice Evra (4) : on ne peut pas lui reprocher d'être resté campé sur ses bases. Il est souvent monté dans le camp adverse pour soutenir les offensives, mais a manqué de précision dans ses passes. Défensivement, ce n'est pas ça non plus... Les Géorgiens sont souvent passés de son côté, comme à la 48e (action du poteau). Il a aussi été dribblé comme un junior à la 55e.

Moussa Sissoko (6) : il n'a pas ménagé ses efforts. Une grosse présence dans l'entrejeu, avec un bel abattage défensif et une projection vers l'avant pour distribuer le ballon aux joueurs offensifs.

Josuha Guilavogui (5,5) : il s'est révélé utile à la récupération, moins à la relance. Remplacé à la 79e par Samir Nasri (non noté) auteur d'une bonne rentrée.

Mathieu Valbuena (6) : oscillant entre l'axe et le côté droit, il a multiplié les efforts. Pas assez précis sur les coups de pied arrêtés, il a distribué de nombreux centres, dont celui pour Giroud à la 91e qui aurait pu être décisif.

Franck Ribéry (6) : très en vue en première mi-temps, il a perturbé la défense adverse par ses dribbles et ses déboulés sur l'aile gauche. Plus discret après la pause, malgré une frappe puissante repoussée par le gardien.

Olivier Giroud (5) : il a souvent joué en pivot pendant une heure et n'a pas pu se mettre en position de frappe... jusqu'à la sortie de Benzema. Après cela, il a eu les occasions mais a manqué la balle de match à la 91e.

Karim Benzema (3,5) : un peu de bon et beaucoup de moins bon. Une bonne frappe sans contrôle à la 29e, mais une tête manquée à la 61e, peu de présence dans la surface et une liaison jamais établie avec Giroud. Remplacé à la 62e par André-Pierre Gignac (non noté) qui n'a pas pu inquiéter le gardien.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de la France ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats et classements en cliquant ici.


Coupe du monde / Eliminatoires, 9e journée (Groupe I)
Géorgie - France : 0-0 (0-0)
Stade : Boris Paichadze (Tbilissi)
Arbitre : Firat Aydinus (Turquie)
Avertissement : Okriachvili (37e)

Géorgie : Loria - Lobjanidze, Khubatia, Amisulachvili, Grigalava - Kashia, Ananidze (Targamadze, 70e), Kankava - Kobakhidze (Grigalashvili, 60e), Gelashvili (Dvalishvili, 78e), Okriashvili. Sélectionneur : Temuri Ketsbaia.

France : Lloris - Sagna, Koscielny, Abidal, Evra - Valbuena, Sissoko, Guilavogui (Nasri, 78e), Ribéry - Giroud, Benzema (Gignac, 62e). Sélectionneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB