Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux passe au courage - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 1-0 Kiev)
Par Julien Demets - Actu Europa League, Mise en ligne: le 21/02/2013 à 23h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les Girondins de Bordeaux joueront les huitièmes de finale de la Ligue Europa après avoir battu le Dynamo Kiev (1-0) à Chaban-Delmas ce jeudi soir. Sans montrer grand-chose, sinon leur abnégation.

Bordeaux passe au courage - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 1-0 Kiev)
Enfin revenu de la CAN, Cheick Diabaté a qualifié son équipe.

«J'aurais aimé jouer l'Europe à fond, mais je serai obligé de faire tourner.» L'entraîneur girondin Francis Gillot avait annoncé la couleur cette semaine. Privé de plusieurs défenseurs, le technicien n'avait d'autre choix que d'aligner une défense expérimentale (Poundjé et Biyogo Poko titulaires). Mais après le nul obtenu en Ukraine à l'aller (1-1), il aurait été dommage de ne pas essayer quand même de passer ce tour...

Carrasso sauve la maison

En première mi-temps, Bordeaux a concédé les occasions les plus franches, comme cette reprise de Iarmolenko sur corner repoussée par Carrasso (27e) ou ces deux tirs successifs de Veloso et du même Iarmolenko (37e) paradés par le portier marine et blanc. Pourtant, ce sont bien les coéquipiers de Benoît Trémoulinas qui ont rejoint les vestiaires avant un but d'avance à la pause, grâce à Diabaté (1-0, 41e).

Si la première mi-temps ressemblait à un hold-up, que dire de la deuxième ? Durant la majeure partie de ce second acte, le jeu bordelais s'est résumé à de longs ballons dégagés en catastrophe. Seule la maladresse du Dynamo, dont témoigne cette tête à deux mètres de la ligne non cadrée par Haruna (67e), a permis aux hommes de Gillot de tenir le résultat. Bordeaux aura simplement eu la chance qui a manqué à l'autre club français, l'OL, éliminé par Tottenham quelques heures plus tôt au terme d'une prestation d'un tout autre niveau.

Une construction de jeu très limitée

Le résultat est là, donc, mais Bordeaux s'est-il pour autant rassuré ? La défense reste solide, on le savait déjà, ce qui accrédite la thèse de l'accident face à Lyon dimanche dernier (4-0). Mais dans la construction du jeu, quel désert ! Seule bonne nouvelle, Diabaté a marqué. Le Malien étant quasiment le seul attaquant disponible de l'effectif girondin, un petit regain de confiance ne ferait pas de mal à son équipe.

Note du match : 4/10

Entre une équipe réduite à défendre et une autre incapable de concrétiser sa domination, ce match n'a pas vraiment atteint des sommets techniques...

Le but :

- Un corner de Trémoulinas est touché par Saivet et Sertic, pour finalement parvenir, après un cafouillage, dans les pieds de Diabaté, qui n'a plus qu'à cadrer sa frappe à bout portant (1-0, 41e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Cédric Carrasso (6,5)

Qui d'autre que le portier bordelais pouvait tirer son épingle du jeu dans cette rencontre dont l'animation offensive s'est concentrée dans le camp girondin ? L'ancien Toulousain a repoussé deux occasions très nettes de Iarmolenko en première mi-temps (24e et 37e).

Cédric Carrasso (6,5) : voir ci-dessus.

André Biyogo Poko (4) : il s'est lancé dans un concours de chandelles en seconde période. Chaque touche de balle était pour lui l'occasion de balancer loin devant ou en touche. Un peu agaçant, à la longue...

Marc Planus (5) : une intervention maladroite à la 63e minute aurait pu mettre sa formation en danger. Pour le reste, rien à signaler.

Florian Marange (5,5) : toujours bien placé, il a coupé quelques trajectoires in extremis au plus fort de la domination ukrainienne, en début de seconde période.

Maxime Poundjé (6) : son envie de bien faire lui joue des tours et son jeu souffre encore d'un trop grand déchet. Mais au moins a-t-il tenté, comme sur cette percée de la 69e minute, de sortir ce match de sa torpeur. Une énergie salutaire.

Julien Faubert (5,5) : depuis son arrivée cet hiver, l'arrière droit démontre qu'il a encore des jambes. Même si, ce soir, il n'a que rarement eu l'occasion de les utiliser en phase offensive.

Grégory Sertic (5,5) : à l'image de son équipe, il a défendu avec dévouement mais n'a quasiment jamais réussi à passer en phase de relance.

Benoît Trémoulinas (6) : c'est de lui que sont venues les rares intrusions girondines dans le camp adverse. Et son corner amène le but de Diabaté. Remplacé par Nicolas Maurice-Belay (85e, non noté).

Ludovic Obraniak (4) : un match à oublier pour l'international polonais, qui a paru emprunté et perdu beaucoup de ballons bêtement. Jaroslav Plasil l'a suppléé (84e, non noté).

Cheick Diabaté (6,5) : enfin de retour de la CAN, l'international malien a inscrit l'unique but de la rencontre et multiplié les appels, seul au milieu de deux ou trois défenseurs ukrainiens que son impact physique a beaucoup gênés.

Henri Saivet (5,5) : difficile de noter un joueur condamné, sur ses rares ballons touchés, à remonter 50 mètres avec le ballon. Reste que sa technique a rendu service lorsqu'il s'est agi de conserver le résultat.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs de cette rencontre ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Ligue Europa, seizième de finale retour
Bordeaux 1-0 Dynamo Kiev (1-0)
Stade Jacques-Chaban-Delmas
Arbitre : M. Ivan Bebek (CRO)
Buts : Diabaté (41e).
Avertissements : Biyogo Poko (77e) pour Bordeaux, Kranjcar (70e) pour Kiev.

Bordeaux : Carrasso - Biyogo-Poko, Planus, Marange, Poundje - Faubert, Sertic, Trémoulinas (Maurice-Belay 84e) - Obraniak (Plasil 84e), Diabaté, Saivet.

Dynamo Kiev : Koval - Vida, Khacheridi, Mikhalik, Taïwo - Veloso, Haruna - Iarmolenko, Kranjcar (Garmash 81e), Bezus (Gusev 46e) - Mehmedi.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB