Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Deux de moins pour la L1 !
Par Yann Buxeda - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 01/03/2005 à 23h30
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Que de surprises pour cette première partie des huitièmes de finale de Coupe de France ! Ainsi, la L1 passait à la trappe hier soir, puisque Lyon chutait aux tirs aux buts face à Clermont (1-1, 4 tab 3), tandis que Nice se faisait atomiser par le rival nîmois (4-0). De quoi donner des idées aux outsiders de ce soir !

Une date maudite pour Le Guen !

Il y a huit ans jour pour jour, le PSG, dans lequel figurait un certain Paul Le Guen, se faisait sortir de la Coupe de France par un petit club de Nationale 2. En ce 1 mars 1997, Paul Le Guen fêtait son anniversaire de la pire des manières, puisque le club de Clermont Foot s'offrait le grand PSG en huitièmes de finale de la Coupe de France. Ce douloureux souvenir, le technicien de l'Olympique Lyonnais n'avait pas envie de le faire perdurer… Et les Gones comptaient bien lui offrir cette qualification tant espérée pour son anniversaire ! Après un début de partie équilibré, c'était pourtant Clermont qui se procurait la première occasion, mais la reprise de demi-volée de Rodriguez passait tout près du montant droit de Grégory Coupet. S'en suivait une première période très animée où Clermontois et Lyonnais se procuraient successivement des occasions de buts, mais sans trouver la faille.

Et en seconde période, l'OL semblait revenue avec l'idée de reprendre le jeu à son compte. Mais c'était sans compter sur la volonté des joueurs de Clermont, qui ouvraient finalement le score sur un coup franc de Rodriguez qui traversait le mur avant de filer dans les mailles rhodaniennes (55'). Mais à l'instar du Werder en Ligue des Champions la semaine dernière, l'OL se ruait à l'attaque, faisant pourtant preuve d'une inefficacité inhabituelle. Tour à tour, les Cris (75', 81'), Nilmar (75') et autres Juninho (83') butaient sur le portier, Bouchard, ou sur la défense auvergnate. Et, alors que l'arbitre était sur le point de siffler la fin du match, au terme des quatre minutes de temps additionnel, Sylvain Wiltord reprenait un ballon sur corner, et fusillait Bouchard au second poteau, offrant trente minutes de spectacles en plus à des spectateurs clermontois médusés. Durant les prolongations, ni l'une ni l'autre des équipes ne parvenait à faire la différence, et l'affaire devait finalement se régler aux tirs aux buts. Et à ce petit jeu, les Clermontois s'imposaient finalement, Wiltord le sauveur se transformant en bourreau de l'OL, l'ancien Gunner rencontrant les mains de l'héroïque portier adverse lors du cinquième et ultime penalty.

Zéro pointé pour la Ligue 1

Autre choc déséquilibré en apparence, celui qui opposait Nîmes, club de National, à Nice, pensionnaire de l'élite. Un derby du Sud-est, en somme, qui promettait un beau spectacle. Et bien du spectacle, il y en aura eu ! Désolant d'un côté, et magnifique de l'autre. Car ce soir au stade des Costières, il n'y aura eu qu'une équipe. En effet, les Crocodiles nîmois n'ont pas laissé la moindre chance à d'apathiques Niçois. Après vingt minutes de domination, les sixièmes du championnat de National ouvraient la marque, grâce à une frappe en force de Coulibaly. Et alors que l'on pensait que ce but allait décrisper les Niçois, il les abattait totalement, puisque seul le gardiende la formation de Gernot Rohr, Damien Grégorini, oeuvrait véritablement pour repousser l'inéluctable. Jusqu'à la 33e minute, où les Crocos doublaient la mise par Verschave, qui fusillait le portier azuréen à bout portant suite à un coup franc de Jarjat.

En seconde période, les Niçois tentaient de réagir, mais se heurtaient au dispositif tactique mis en place par Didier Olle-Nicole et respecté à la lettre par ses joueurs. Et la maîtrise de Nîmes se concrétisait une nouvelle fois à la 65e minute, puisque c'était au tour d'Enza de s'offrir un but, trompant Grégorini du gauche après s'être joué facilement de José Cobos. Et l'oeuvre se voyait parachevée quelques minutes plus tard, puisque Verschave s'offrait le doublé –et son cinquième but dans cette compétition-, reprenant de la tête un corner de Benhamou (72'). Et, avant même le dernier quart d'heure du match, les supporters niçois quittaient le stade, laissant les Nîmois à leur joie. Les Crocos croquaient finalement les Aiglons, et le public laissait éclater sa joie après trois minutes de temps additionnel festives comme jamais du côté des Arènes…

Quevilly, la fin d'une épopée

Enfin, le dernier match de cette soirée opposait les Sangliers sedannais à l'US Quevilly. Et bien les Ardennais n'auront pas tremblé face à de fiers Canaris quevillais. En terre ardennaise, au stade Louis Dugauguez, les pensionnaires de CFA ont clairement bousculé les candidats à la montée au sein de l'élite. Profitant du temps exécrable qui a nivelé l'écart entre les deux équipes, ils ont su se montrer dangereux, faisant au moins jeu égal avec leurs hôtes. Mais les hommes de Serge Romano, harangués à la mi-temps après une prestation médiocre, ont su revenir dans la partie et plier le match. A la 52e minute, Sabin trouvait la faille dans la défense quevillaise, et ouvrait le score pour les Sangliers. Mais les Jaunes et Noirs, malgré de bonnes tentatives, subissaient la loi du professionnalisme, Mokake doublant la mise à la 74e minute. Quevilly quittait donc la Coupe de France, après avoir fait chuter des clubs comme Rouen (National), Le Havre (Ligue 2), ou encore Guingamp (Ligue 2).

Les résultats d'hier

Clermont Foot (L2) 1 – 1 (4 tab 3) Lyon (L1)
Rodriguez (54') – Wiltord (90'+4)

Nîmes (Nat) 4 – 0 Nice (L1)
Coulibaly (19'), Verschave (35', 72'), Enza-Yamissi (66')

Sedan (L2) 2 – 0 Quevilly (CFA)
Sabin (52'), Mokake (75')

Au programme ce soir

Rennes (L1) – Monaco (L1)
Lille (L1) – Grenoble (L2)
Boulogne-sur-Mer (CFA) – Nantes (L1) reporté
Albi (CFA) – Sochaux (L1)
Auxerre (L1) – Paris-SG (L1)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la CAN 2019 ?

Algérie
Cameroun
Cote d'Ivoire
RD Congo
Egypte
Ghana
Mali
Maroc
Nigeria
Sénégal
Tunisie
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB