Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°7
Par Marc Lepannetier - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 20/11/2003 à 00h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les faits marquants de l'actualité du ballon rond : cette semaine, côté valeurs en hausse, L'OM à la une, Madrid au révélateur, et Anelka superstar. Pour les valeurs en baisse, Pauvre Richard, Le dilemme lyonnais, et L'inquiétude bordelaise. 

Les valeurs en hausse

L'OM à la Une

En temps normal, l'OM fait déjà parler de lui, mais depuis le début de saison avouez qu'il est difficile d'occulter le sujet. Un recrutement haut de gamme, puis, après le tonitruant 5-0 contre un faible Le Mans et une première place au classement, voilà que les Phocéens vont se frotter aux galactiques du Real Madrid dans l'antre de Bernabeu. Si ce résultat est "bon pour la confiance" selon Alain Perrin, il n'empêche qu'il regrette déjà l'absence possible de Drogba - victime d'une entorse. Elle serait un lourd handicap pour ce soir, sa présence physique et son jeu de tête étant à même de contrarier l'arrière garde madrilène. Toutefois, le doublé de Mido contre les Sarthois est révélateur des possibilités offertes à Perrin et nul doute que l'attrait de jouer contre le Real a réveillé ses instincts de buteurs. En attendant, le choix des hommes et de la tactique sera déterminant. Mais au-delà, les Marseillais pourront-ils faire abstraction de la renommée du Real et de la fascination qu'il suscite auprès d'eux ? De cette réponse, dépendra certainement l'issue du match. Même si Perrin est déjà convaincu d'une chose :"

Nous ne sommes pas une équipe de L 2 face à Madrid." Maxifoot en est également persuadé.

Madrid au révélateur

Le Real Madrid ne s'est guère plus posé de questions que l'OM ce week-end. Une victoire impressionnante et gargantuesque, 7-2 contre Valladolid. Voilà qui a de quoi dégoûter les Marseillais ! A moins que la magie madrilène ne soit qu'illusion ? Il y a certes une attaque de rêve, peut-être la meilleure de l'histoire du football, mais qu'en est-il de ce milieu de terrain orphelin de Makelele alors que Helguera et Cambiasso, blessé depuis ce match, seront absents ? Sans parler de la défense dépourvue de son grognard Hierro et qui repose sur des jeunes inexpérimentés, formés au club, tels Pavon, Ruben ou Bravo. Le match contre l'OM mettra certains points en évidence. Quels seront-ils ? Que l'attaque sera toujours plus forte que la défense et que le Real reste intouchable ? Ou alors, que le non recrutement de joueurs défensifs est une erreur impardonnable pour un club d'une telle envergure ? A l'instar de quelques journalistes madrilènes qui s'interrogent, l'un d'eux affirmant même :"Si c'était un autre club, on dirait que la préparation de la saison par la direction a été lamentable. Qu'on a voulu mettre des dorures aux robinets avant de poser les fondations". Les Marseillais vont pouvoir constater et tester, de visu, si la plomberie est défectueuse car ce match sera sûrement, tout comme pour l'OM, le révélateur de Madrid. A Maxifoot on a déjà hâte de savoir.

Anelka superstar

Nicolas Anelka a inscrit dimanche un coup du chapeau lors de la victoire contre Aston Villa (4-1) pour la 5e journée du Championnat d'Angleterre : deux penalties et un tir de plus de vingt mètres à ras de terre. Kevin Keegan, son entraîneur à Manchester City, déjà dithyrambique à son sujet la saison passée, a remis le couvert :"il peut être le meilleur attaquant du monde. Les gens oublient que Nicolas n'a que 24 ans, explique-t-il admiratif. Il est capable de gestes que je n'avais encore jamais vus durant toute ma carrière. Ses changemenst de rythme sont exceptionnels et il est encore loin d'avoir montré tout son potentiel". Avec cinq buts en cinq journées, Anelka occupe la 1re place du classement des buteurs, à égalité avec Owen,  Shearer et Sheringham, et sa cote est au sommet en Angleterre. Depuis le début de la saison, il se dit vraiment heureux et a renoué le contact avec les journalistes français. Toutefois, son fiel déversé envers Santini le condamne, pour l'instant, à un bannissement des Bleus. Maxifoot regrette seulement que l'on ne puisse constater de nos yeux les dires de Keegan.

Les valeurs en baisse

Le dilemme lyonnais

Deux points en trois matches, dont deux à domicile, sept points de retard sur l'OM : le bilan de l'OL en championnat, à l'orée de son entrée en Champions League, n'est pas fameux. Des recrues qui doivent s'acclimater avec, notamment, la venue tardive d'Elber : des circonstances atténuantes, mais tout de même... Le Guen a décidé de faire tourner son effectif en vue du match contre Anderlecht mais il en a sûrement payé les frais contre l'AJA. Comme à chaque saison, les Lyonnais peuvent se dire qu'ils reviendront sur la fin pour, encore une fois, coiffer tout le monde sur le poteau. Cependant, cette année l'OM et Monaco sont devant... Et facilement. L'envie irrépréssible des Gones de réussir en Ligue des Champions va-t-elle leur faire oublier leurs obligations du week-end ? Cela en prend la tournure et interpelle Carrière "Ca ne va pas avec les ambitions qu'on a." PourDeflandre :"il ne faut pas croire que tous les ans, on va rattraper les points perdus. Mais je ne suis pas inquiet, je connais le groupe et je sais qu'on va réagir." A ménager sa monture on peut certes aller loin, encore faut-il être à l'heure pour le départ... Il ne faudrait pas que les Lyonnais soient les lièvres de notre championnat.

Pauvre Richard 

Richard Dutruel se faisait une joie de rejouer dans le championnat français après sept saisons passées en Liga - sous les couleurs du Celta Vigo où il s'est révélé, sous celles du Barça où il n'a pas joué, ou presque, et enfin sous celles d'Alavès où il fut fortement contesté et parfois remplacé - hélas ! les retrouvailles ne sont pas idylliques. Car après un parcours qui inclinait à la prudence le concernant, force est de constater que les signaux étaient bien alarmants. De fait, on reste interloqué par les deux nouvelles bévues du portier strasbourgeois contre Ajaccio : une sortie inutile et à contretemps puis un mauvais dégagement au pied qui sont directement responsables des deux buts encaissés par les Alsaciens. Déjà fautif lors du but de la victoire lensoise à la Meinau, le pauvre Richard aura bien du mal à se remettre de ces nouveaux errements. Les supporters strasbourgeois le lui ont déjà fait entendre. Charge désormais à Kombouaré de décider s'il doit le remplacer par Vincent Fernandez :"bien sûr, je m'interroge et je ne peux pas dire lequel jouera samedi contre Sochaux." Maxifoot a pourtant son idée sur la question... 

La panique bordelaise

Suffisance, après une victoire sur Auxerre suivie d'un nul à Nantes, ou inexpérience ? Toujours est-il que les Bordelais sont complètement passés à travers contre Sochaux. Une deuxième défaite à domicile en trois matches. Un bilan indigne des ambitions girondines, toutefois mesurées par Elie Baup depuis l'ouverture de la saison :"je l'ai déjà dit et je le répète : mon équipe me fait penser à celle d'Auxerre d'il y a trois ans, quand Guy Roux avait lancé tous ses jeunes. Ils se sont battus toute la saison pour le maintien avant de jouer les premiers rôles." Discours de circonstance ou réalisme ? Quoi qu'il en soit, les supporters bordelais, non contents de la perte de Pauleta ne s'attendaient sûrement pas à un tel exposé de leur entraîneur. "L'ensemble du groupe panique lorsque les événements sont contraires", poursuit Baup.Et la treizième place au classement n'est guère encourageante...

Merci, et à la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB