Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
PSG : Rummenigge se lâche encore sur ce Paris version Qatar
Par Julien Demets - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 29/10/2012 à 21h50
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

"Nouveau riche" du football européen, le PSG attire parfois l'hostilité des dirigeants adverses. C'est le cas du directeur exécutif du Bayern Munich Karl-Heinz Rummenigge, qui s'en est (encore) pris au club parisien.

PSG : Rummenigge se lâche encore sur ce Paris version Qatar
Karl-Heinz Rummenigge n'aime pas le PSG et le fait savoir.

On a beau chercher dans les statistiques, impossible de trouver trace d'une défaite du Bayern Munich face au PSG dans les années 1980. Comment expliquer alors la rancoeur de l'ancien attaquant bavarois Karl-Heinz Rummenigge à l'égard du club de la capitale ?

Des clubs devenus des "jouets"

Le 11 septembre dernier, déjà, l'ancien Ballon d'or (en 1980 et 1981) avait déclaré que les dépenses parisiennes le rendaient «malade» et que le club de la capitale menait une politique de recrutement «absurde» . Le dirigeant a remis ça hier dimanche dans un entretien accordé à l'hebdomadaire allemand Welt am Sonntag.

Se fondant sur des rumeurs selon lesquelles le PSG allait atteindre un déficit record, Rummenigge a dénoncé ces «investisseurs qui veulent se faire connaître» et transforment un club de football en leur «jouet» . Le dirigeant bavarois a pris le Bayern en exemple, arguant que celui-ci «avait d'abord gagné l'argent dépensé pour acheter Javi Martinez» , recruté cet été à l'Athletic Bilbao pour 40 millions d'euros.

Un procès d'intention ?

Rummenigge n'est pas le plus mal placé pour donner des conseils de gestion : le Bayern est l'un des rares clubs bénéficiaires en Europe. À quelques mois de la mise en place du fair-play financier, qui entrera en vigueur la saison prochaine, Paris aura sans doute besoin, lui, d'une petite rallonge de son propriétaire qatari ou d'un gros contrat de sponsoring pour rester dans les clous.

Pour autant, il serait injuste de faire un procès d'intention aux dirigeants parisiens. Contrairement au Cheikh Abdullah Bin Nasser Al-Thani, qui s'est rapidement lassé de son joujou Malaga, eux ont assuré plusieurs fois vouloir s'inscrire au PSG sur la durée. Pour l'instant, leurs engagements sont tenus. Jusqu'à quand, l'avenir le dira.

Et vous, que vous inspirent les propos de Karl-Heinz Rummenigge ? Les dépenses des investisseurs qataris du PSG vous choquent-elles ? N'hésitez pas à en débattre dans la rubrique "Commentaires" ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB