Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Rennes sort de sa boîte, Merlus grillés…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 22/10/2012 à 22h29
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Rennes sort de sa boîte, une petite coupe pour Gameiro et fiers comme des coqs sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Merlus grillés, Evian en eaux troubles et désespoirs tricolores. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Rennes sort de sa boîte, Merlus grillés…
Ca marche fort pour Makoun et Rennes à l'heure actuelle.

Les valeurs en hausse

Rennes sort de sa boîte

Et de quatre ! Sans Yann M'Vila et Chris Mavinga, envoyés en réserve après une virée en boîte malvenue, le Stade Rennais a signé une quatrième victoire consécutive toutes compétitions confondues en dominant le champion de France Montpellier ce week-end (2-1). Après un début de saison raté, marqué par quatre défaites en cinq rencontres, le club breton est sorti de sa boîte. Les Rennais sont de retour dans la première partie de tableau.

Une petite coupe pour Gameiro

Titulaire pour la deuxième fois de la saison seulement ce week-end, Kevin Gameiro a de nouveau prouvé à Carlo Ancelotti qu'il pouvait compter sur lui. Malgré une performance assez neutre dans l'ensemble, l'ancien Lorientais a su trouver le chemin des filets en deuxième période pour offrir la victoire au Paris Saint-Germain face à Reims (1-0). Une courte victoire, mais une précieuse victoire pour le club de la capitale, capable donc de s'appuyer sur d'autres joueurs que Zlatan Ibrahimovic, décevant samedi, pour prendre les trois points.

Fiers comme des coqs

N'oublions pas non plus dans le baromètre cette semaine de saluer la performance de l'équipe de France mardi dernier en Espagne. Alors qu'ils restaient sur 32 victoires consécutives à domicile, les hommes de Vicente Del Bosque ont été tenus en échec par les Bleus à Madrid (1-1). Alors qu'on leur prédisait le pire, les Tricolores ont su déjouer les pronostics et reconquérir le coeur des Français le temps d'une rencontre. Les Bleus peuvent être fiers comme des coqs après leur prestation à Vicente Calderon.

A part ça ? En dominant son plus sérieux rival, Naples (2-0), la Juventus Turin a frappé un gros coup en Serie A ce week-end. La Vieille Dame compte désormais trois points d'avance sur le Napoli en tête du classement, et a marqué encore un peu plus les esprits de l'autre côté des Alpes.

Les valeurs en baisse

Merlus grillés

Après l'Olympique de Marseille, c'est le FC Lorient qui a connu sa première défaite de la saison en championnat sur la pelouse de Valenciennes. Opposés à des Nordistes impressionnants, les Merlus ont été mangés tout cru au Stade du Hainaut. Corrigés 6-1, les Bretons ne sont pas près d'oublier ce revers qualifié de «catastrophique» par Christian Gourcuff, qui devra trouver les mots pour permettre à ses joueurs de retrouver la pêche lors de leurs prochaines sorties.

Evian en eaux troubles

Le FC Lorient n'est pas la seule équipe à avoir pris l'eau ce week-end. Evian Thonon Gaillard aussi. Déjà en grande difficulté depuis le début de la saison, le club haut-savoyard a subi une déculottée à domicile samedi. C'est Toulouse qui a marché sur l'eau à Annecy, s'imposant 4-0. Une défaite qui laisse les Evianais, 17es avec un seul point d'avance sur le premier relégable, Sochaux, dans les eaux troubles du classement.

Désespoirs tricolores

Victorieux 1-0 à l'aller, l'équipe de France Espoirs ne disputera pas le prochain Euro. La faute à une lourde défaite au retour en Norvège (3-5). Une grosse déception. Mais une grosse colère aussi de l'ensemble du football français, après avoir appris qu'entre les deux rencontres, cinq joueurs de la sélection, Yann M'Vila, Chris Mavinga, Wissam Ben Yedder, Antoine Griezmann et Mbaye Niang, avaient fait le mur pour une virée dans une boîte de nuit parisienne… Une tâche de plus sur l'image du football français.

A part ça ? Battu chez la lanterne rouge du championnat, Troyes (1-0), l'Olympique de Marseille n'est plus leader du championnat. Le club phocéen, qui n'a pris qu'un point lors de ses trois dernières sorties, connaît un sérieux passage à vide après un début de saison parfait.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB