Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°27
Par David Lebleu - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 07/02/2005 à 14h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette semaine, les irrésistibles Rossoneri, le «Régal de Madrid» et le 4-4-2 de Troussier sont les trois valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, les chasseurs du Bayern, l'Ajax qui s'étouffe et le pauvre Chelsea d'Abramovitch. Découvrez les faits marquants de l'actualité avec Maxifoot.

Le Baromètre de la Semaine - N°27

Les valeurs en hausse

Six points à 0 !

Rappelez-vous, il y a une semaine, nous recherchions une Vieille Dame… Forts de huit points d'avance sur le Milan AC, les supporters de la Juve se voyaient filer vers le titre du Champion d'Italie tant l'écart semblait insurmontable, le championnat plié. Que nenni ! En milieu de semaine dernière, les Turinois, qui restaient sur onze matches sans défaite, perdaient au Stadio delle Alpi contre la Sampdoria (0-1) pendant que les Milanais l'emportaient à Messine (1-4, doublés de Crespo et Tomasson). L'écart tombait alors à cinq points. Ce week-end, Fabio Capello et Carlo Ancelotti ont remis le couvert. Nouvelle défaite des Bianconeri, à Palerme (1-0) et nouvelle victoire des Rossoneri (2-1 à San Siro contre la Lazio, buts de Chevtchenko et Crespo). Aujourd'hui, l'écart n'est plus que de deux petits points. Renversante situation. Le football est ainsi fait. En quatre jours et deux rencontres, le Calcio s'est totalement relancé… pour notre plus grand plaisir !

Le régal de Madrid

Que quatre ! Oui, seulement quatre points séparent désormais le Real Madrid et le FC Barcelone. A l'instar du Calcio, la Liga est en train de vivre un rééquilibre des forces en présence passionnant. Depuis que Wanderlei Luxemburgo est arrivé à Bernabeu, les Madrilènes ont le vent dans le dos… et le Barça ferait bien de ne pas traîner en route s'il souhaite poursuivre sa belle aventure. Nets vainqueurs de l'Espanyol Barcelone (4-0, un but de Zidane, deux de Raul et un de Gravesen), les Galactiques reprennent peu à peu du terrain sur le leader Blaugrana, défait par l'Atletico Madrid au Camp Nou (0-2, Torres deux fois). La double confrontation Madrid-Barcelone aura donc été bénéfique à la capitale espagnole… au grand dam de la Catalogne.

4-4-2 gagnant ?

Marseille, troisième ! Ils y sont. Depuis le remplacement de José Anigo, les Olympiens alternaient performances de rang en terres ennemies et cagades au Vélodrome. Et bien terminé maintenant ! Significatif ou non, le passage du 5-3-2 au 4-4-2 a fait son effet. Retour à une logique plus conforme. Voici les hommes de Philippe Troussier aux aguets ! Victorieux de Rennais toujours aussi friables lorsqu'ils sortent du Stade de la Route de Lorient (3-1, buts de B.Cheyrou, Batlles et Marlet), Barthez et les siens ont profité de l'essoufflement adverse. Tout d'abord, des Auxerrois qui peinent à domicile et voient heureusement leur prolifique attaque (36 buts) compenser leur actuelle faiblesse défensive (2-2 contre Saint-Etienne). Ensuite, des Monégasques qui reviennent de La Beaujoire avec le seul et unique point du match nul (0-0 à Nantes). Et enfin, des Lillois qui piétinent pour la troisième fois consécutive (0-0 contre Sochaux). Pour le moment, seul Lyon les tient à distance (huit points), victorieux de Toulouse 4-0. Pour combien de temps ? En perspective lors de la prochaine journée, un alléchant Monaco-Lyon face à un intéressant Bastia-Marseille

A part ça ? Nous avons apprécié les buts des insatiables Forlan (14e but) et Riquelme (10e but), buteurs de Villarreal ou encore l'invincible Inter, auteur de son quinzième match nul. Nous avons également trouvé porteuse d'espoir la campagne contre le racisme «Stand up, Speak up» .

Les valeurs en baisse

La chasse au Bayern…

… en veille ! Vingtième journée passionnante en Bundesliga ! Du remue-méninges chez les leaders. Le Bayern Munich prend-il son envol ? Faciles vainqueurs de Leverkusen (2-0, Makaay et Guerrero), les Bavarois comptent désormais trois points d'avance sur Schalke 04. Incapable de s'imposer chez le dernier, le Hansa Rostock, le dauphin des Munichois s'est arraché pour obtenir le match nul (2-2, but d'Aïlton à la 93e min). Intéressante situation pour le leader ! D'autant plus que le troisième, le VfB Stuttgart a, lui aussi, subi le partage des points au Gottlieb Daimler Stadion (1-1 contre Kaiserslautern). Seuls a résister, les équipiers de Johan Micoud et Valérien Ismaël. Le Werder Brême, pourtant mené au score 2-0, s'est imposé à Wolfsburg 2-3 (Klose, Magnin et Valdez). A bien y regarder, la tête du championnat allemand semble prendre forme. Le Bayern devant et les autres… derrière !

L'Ajax ne respire plus

A Amsterdam, on semble s'être résigné. Le titre s'envole peu à peu. Les bras tombés, l'équipe de Julien Escudé n'a plus que les yeux pour pleurer. Dix points de retard sur le leader, le PSV Eindhoven. A huit points d'AZ Alkmaar. Les Amsterdamer ne peuvent maintenant qu'espérer un miracle pour se qualifier pour la Champions League. L'équipe de Guus Hiddink s'imposant tranquillement au Philips Stadion (4-1 contre Roosendaal), AZ l'emportant aisément à Heerenveen (1-3), l'Ajax a perdu à l'ArenA contre Twente (1-2, but d'Escudé) pourtant simple faire-valoir du championnat hollandais (11e). Les temps ont changé. Souvenez-vous du temps où l'Europe du football craignait l'Ajax ! Autre époque, aujourd'hui, le centre de formation de l'Ajax ne fait plus peur non plus… même aux Pays-Bas.

Pauvre Chelsea !

Pour une fois que nous pouvons mettre les hommes d'Abramovitch dans les valeurs en baisse, nous n'allons pas louper l'aubaine. C'est peut-être la seule et unique fois que nous allons justement pouvoir les y coller… Les Blues survolent tellement la Premier League. Alors merci à Manchester City qui prouve, à toute la galaxie football, qu'accrocher le leader anglais, c'est possible (0-0 à Stamford Bridge). Uniques vainqueurs des Londoniens en vingt-six journées (match aller 1-0), les Mancuniens auraient-ils créer une brèche dans la cuirasse de Mourinho ? De là à dire que le championnat est relancé… n'exagérons rien ! En attendant, Manchester United a battu Birmingham (2-0, Roy Keane et Rooney) et Arsenal a gagné à Aston Villa (1-3, Ljungberg, Henry et Ashley Cole). Plus que neuf et onze points de retard ! Courage…

A part ça ? Nous restons attentifs à l'affaire Chelsea-Cole, au scandale de l'arbitrage allemand et nous sommes déçus par la mort programmée du Servette de Genève.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB