Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bordeaux se fait encore surprendre… - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 2-2 Ajaccio)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 23/09/2012 à 16h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bordeaux a une nouvelle fois concédé le match nul face à Ajaccio (2-2), dimanche lors de la 6e journée de Ligue 1. Les Girondins ont pourtant mené deux fois au score mais ont encore été rattrapés dans les derniers instants par une équipe corse qui n'a pas volé son point…

Bordeaux se fait encore surprendre… - Débrief et NOTES des joueurs (Bordeaux 2-2 Ajaccio)
54e : Henrique ouvre le score de la tête

Invaincus depuis avril, les hommes de Francis Gillot ont dû se contenter d'un nouveau match nul face à Ajaccio (2-2) dimanche lors de la 6e journée de Ligue 1, le quatrième d'affilée en championnat. Les Girondins menaient pourtant à l'entrée du temps additionnel mais ont, comme face à Nice, cédé dans les derniers instants de la rencontre. Un résultat pas immérité pour les Corses.

Bordeaux émoussé

Moins de 72h après leur sortie européenne, les jambes bordelaises étaient lourdes. Les Marine et Blanc ont mis du temps à rentrer dans la partie. Diarra en a profité pour chauffer les gants de Carrasso (5e). Après un premier quart d'heure dominé dans le jeu et la possession de balle par les Corses, les Girondins ont eu un sursaut mais manquaient de mouvement, d'agressivité, se heurtaient à une défense bien en place et ne parvenaient pas à inquiéter Ochoa.

Au contraire, les Ajacciens plus en jambes demeuraient les plus dangereux face à des Bordelais imprécis dans la dernière passe. Eduardo manquait le cadre face à Carrasso (41e) pour la meilleure occasion d'une première mi-temps peu enlevée.

Les Girondins perdent encore des points en route

Après la pause, les Marine et Blanc visiblement émoussés ont tenté de hausser leur niveau pour forcer le verrou. Et après une première tentative hors cadre de Gouffran (50e), Henrique débloquait la situation de la tête sur corner (54e, 1-0). Saivet voyait ensuite son tir repoussé par le poteau (63e). Un tournant car dans la foulée, Faty égalisait à la suite d'un corner (64e, 1-1).

Ce but aurait pu couper les jambes girondines mais cela n'a pas été le cas et Gouffran redonnait l'avantage à son équipe (78e, 2-1). Mais comme souvent ces derniers temps, les Girondins se sont fait surprendre dans les dernières secondes par Belghazouani fraichement entré en jeu (90e+1, 2-2). Ce dernier a même manqué la balle de match dans les dernières secondes…

La note du match : 5,5/10

Dans une ambiance assez calme en tribunes, le match n'a pas atteint des sommets. Mais après une première mi-temps assez pauvre en occasions et en intensité, la seconde a été bien plus emballante avec beaucoup plus de rythme et des buts.

Les buts

- Sur un corner côté gauche tiré par Plasil, Henrique sort de la mêlée pour placer une tête décroisée imparable dans la lucarne opposée (54e, 1-0).

- A la suite d'un corner tiré par Diarra et dévié par Mostefa à la lutte avec Plasil, le ballon revient sur Faty qui ne se pose pas de question et trompe Carrasso d'une reprise à bout portant (64e, 1-1).

- Diabaté décale Trémoulinas sur le côté gauche. Le Bordelais lève la tête et dépose un centre long au second poteau sur la tête piquée de Gouffran (78e, 2-1).

- Sur une longue ouverture en profondeur, Belghazouani parti à la limite du hors-jeu contrôle de la poitrine dans la surface et crucifie Carrasso du plat du pied droit (90e+2, 2-2).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

Bordeaux :

Cédric Carrasso (4) : abandonné à son sort sur les deux buts, il a au final réalisé une seule parade. Sa sortie kamikaze à la 73e aurait pu lui coûter le carton rouge.

Mariano (4,5) : très actif dans son couloir, à l'aise techniquement, il a été solide défensivement et n'a eu de cesse d'apporter son soutien offensif en première mi-temps. Moins en vue après la pause, il a été en souffrance dans le dernier quart d'heure et a été impliqué sur les deux buts.

Henrique (6) : il a globalement été dominateur dans les duels et a débloqué la partie d'une tête imparable.

Marc Planus (4,5) : pas toujours bien placé, sa responsabilité est engagée sur le dernier but. Un match très moyen de sa part.

Benoît Trémoulinas (6) : après une première mi-temps timide, il a considérablement haussé son niveau avec des accélérations tranchantes dans son couloir. Une passe décisive à son crédit.

Henri Saivet (4) : quelques accélérations mais un jeu trop timide avec l'essentiel de ses passes données vers l'arrière. Remplacé à la 81e par Florian Marange (non noté).

Grégory Sertic (4) : trop brouillon, il n'a pas apport grand chose, ni à la récupération ni dans le secteur offensif où il a perdu la plupart de ses ballons.

Jaroslav Plasil (4) : à court de rythme, il a souffert dans les duels, comme sur l'égalisation ajaccienne. Remplacé à la 68e par Abdou Traoré (non noté).

Ludovic Obraniak (5) : il a pris le jeu à son compte mais s'est montré trop imprécis dans la dernière passe.

Yoan Gouffran (6) : peu servi en première mi-temps, il a haussé son niveau en seconde et marqué d'une tête appliquée.

Jussiê (3) : un match décevant du Brésilien, très peu en vue. Remplacé à la 68e par Cheick Diabaté (non noté) qui a apporté sa puissance et détermination.

Ajaccio :

L'homme du match : Ricardo Faty (6)

Le milieu de terrain a livré un match plein. Solide à la récupération, il a aussi relancé son équipe en égalisant alors qu'Ajaccio était dans le creux de la vague.

Guillermo Ochoa (4) : une première mi-temps très tranquille. Une seconde nettement moins. Très peu présent dans le domaine aérien, il n'a pas su soulager sa défense.

Fousseni Diawara (5,5) : il a souvent pris son couloir en première mi-temps pour apporter le surnombre. Une prestation solide dans l'ensemble.

Carl Medjani (5) : un match plutôt sobre, sans plus.

Yoann Poulard (5) : solide dans les airs et dans les duels en première mi-temps, il a connu plus de difficultés par la suite.

Samuel Bouhours (4,5) : il a moins souvent pris le couloir que son compère Diawara et a souffert dans les duels défensifs. Remplacé à la 89e par Damien Tibéri (non noté).

Mehdi Mostefa (5,5) : impliqué sur l'égalisation, il a touché de nombreux ballons et a bien orienté le jeu. Remplacé à la 83e par Chahir Belghazouani (non noté) qui a marqué et aurait même pu offrir la victoire à Ajaccio dans les dernières secondes.

Ricardo Faty (6) : lire ci-dessus.

Benjamin André (4) : il n'a pas vraiment émergé ans cette rencontre. Remplacé à la 88e par Jean-Baptiste Pierazzi (non noté).

Johan Cavalli (5) : quelques bons ballons donnés vers l'avant notamment en première mi-temps, mais une prestation moyenne dans l'ensemble.

Sigamary Diarra (5,5) : remuant, il a perturbé la défense bordelaise et n'a pas hésité à prendre sa chance dès que possible avec des gestes souvent compliqués.

Eduardo (3,5) : sevré de ballon, il a manqué le coche à la 41e et s'est montré trop brouillon.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de Bordeaux et/ou d'Ajaccio ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats et le classement de Ligue 1 en cliquant ici.


Ligue 1 / 6e journée
Girondins de BordeauxAC Ajaccio : 2-2 (0-0)
Stade Chaban-Delmas
Arbitre : Antony Gautier
But : Henrique (54e), Gouffran (78e) – Faty (64e), Belghazouani (90e+2).
Avertissements : Henrique (23e), Sertic (48e), Carrasso (73e) pour Bordeaux – Bouhours (35e) pour Ajaccio

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Henrique, Planus, Trémoulinas – Saivet (Marange, 81e), Sertic, Plasil (A. Traoré, 68e), Obraniak – Gouffran, Jussiê (Diabaté, 68e). Entraîneur : Francis Gillot.

Ajaccio : Ochoa – F. Diawara, Medjani, Poulard, Bouhours (Tibéri, 89e) – Mostefa (Belghazouani, 83e), R. Faty – André (Pierazzi, 88e), Cavalli, S. Diarra - Eduardo. Entraîneur : Alex Dupont.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur choix pour entraîner l'OM parmi les rumeurs actuelles ?

Claude Puel
Laurent Blanc
Leonardo Jardim
Gabriel Heinze
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB