Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Bleus répondent présents - Débrief et NOTES des joueurs (Finlande 0-1 France)
Par Maxime Deloffre - Equipe De France, Mise en ligne: le 07/09/2012 à 22h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Pour son premier match dans les éliminatoires de la Coupe du monde, l'équipe de France n'a pas failli et s'impose en Finlande (1-0). Au-delà du score, les Bleus ont dominé leur sujet et su faire preuve de patience et de sérénité.

Les Bleus répondent présents - Débrief et NOTES des joueurs (Finlande 0-1 France)
Abou Diaby a rendu une excellente copie contre la Finlande

Didier Deschamps voulait des joueurs déterminés, obnubilés par la victoire, le message est passé. Si l'écart au tableau d'affichage n'est pas flatteur, les Bleus ont su appliquer les consignes du nouvel instit de l'équipe de France. Sereins, dominateurs, les Tricolores ont su faire preuve de patience pour porter le danger sur les buts adverses même si les contres finlandais auraient pu coûter cher.

Diaby déjà décisif

Dans un groupe qui ne leur laisse pas le droit à l'erreur, les Bleus ont démarré du bon pied en Finlande. Plus encore, la copie est plaisante, séduisante, à l'image de Diaby en pleine possession de ses moyens et capable d'apporter le danger. C'est d'ailleurs le joueur d'Arsenal qui ouvrait le score, bien lancé par une inspiration de Benzema dans le dos de la défense adverse, concluant d'une frappe du droit (1-0, 20e). Il met ainsi fin à 3 matchs de disette des Bleus.

Bien appliquée à sortir proprement le ballon, la France continuait de confisquer le ballon en pressant haut. Cabaye (50e) puis Sakho (51e) contraignaient Hradecky à la parade. La dernière demi-heure voyait s'estomper les intentions des Tricolores, se contentant de gérer leur avance. Un choix litigieux puisque la Finlande aurait pu égaliser sans l'arrêt réflexe de Lloris sur la tête de Sparv (84e). La France s’est contentée d’empocher les 3 points mais manque encore de force de caractère pour ne pas se mettre en danger en fin de match.

Deschamps commence bien

Pour sa première en match officiel, Didier Deschamps a su apporter les trois points à une équipe de France sur laquelle étaient braqués tous les regards. Il faudra encore confirmer dans quelques jours face à la Biélorussie pour confirmer les bonnes impressions de ce soir. Le collectif et le plaisir de jouer semblent retrouver une place sur le terrain au sein d'une équipe soudée mais friable en fin de rencontre. Un adversaire d’un autre calibre saura en profiter.

La note du match : 6/10

Une première période entamée tambour battant à laquelle succède un second acte nettement plus mitigé, la France a livré un match à deux visages. Sereins et dominateurs avant le repos, les Bleus ont semblé à court physiquement dans la dernière demi-heure. Mais le jeu proposé est en revanche porteur de promesses pour les prochaines rencontres.

Les buts :

- Sur un caviar millimétré de Benzema dans le dos de la défense finlandaise, Diaby trompe le portier adverse dans la surface d'une frappe croisée du droit (1-0, 20e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur tricolore.

France :

L'homme du match : Abou Diaby (7,5)

Le milieu d'Arsenal n'a pas chômé pour son retour en sélection. Omniprésent dans l'entrejeu, il n'a pas hésité à porter le ballon et servir ses milieux offensifs. Il délivre les siens d'une frappe croisée du droit dans la surface, bien servi par Benzema (1-0, 20e).

Hugo Lloris (6) : peu sollicité dans cette rencontre, il a su réaliser l'arrêt décisif en fin de rencontre face à Sparv permettant de conserver l'avantage au tableau d'affichage. Le capitaine de l'équipe de France vient de marquer des points aux yeux d'André Villas-Boas, son nouvel entraîneur à Tottenham.

Anthony Réveillère (3,5) : peu à l'aise dans ses relances et dans ses interceptions, il a perdu plusieurs ballons en fin de rencontre qui auraient pu coûter cher à l'équipe de France. Le maillon faible des Tricolores ce soir.

Mamadou Sakho (7) : la charnière centrale a été le point fort des Bleus ce soir. Puissant physiquement, présent dans ses duels, le Parisien a fait preuve de maturité. Son mauvais placement aurait néanmoins pu profiter à Hämäläinen en début de rencontre (14e).

Mapou Yanga-Mbiwa (7) : à l'image de Sakho, il a été omniprésent et rassurant en défense, à l'aise techniquement et solide physiquement. Gage de sérénité, il a parfaitement tenu la défense tricolore.

Patrice Evra (5) : à l'image de Réveillère, le latéral gauche n'a pas passé une soirée tranquille. Appliqué avant le repos, il a eu plus de mal au retour des vestiaires dans ses duels et ses interventions. Il a anormalement perdu certains duels aériens, son domaine de prédilection.

Rio Mavuba (6,5) : il a parfaitement assumé son rôle de sentinelle, appliqué dans la récupération et la relance. Le Lillois a confirmé les espoirs placés en lui, il a su poser sa griffe dans l'entrejeu récupérant de nombreux ballons. A l'aise ballon au pied, il a su prendre à son compte le jeu tricolore.

Yohan Cabaye (5,5) : volontaire, il a énormément apporté dans la construction du jeu au risque parfois de délaisser l'entrejeu. Moins en vue qu'à l'Euro, il n'a pourtant pas hésité à tenter sa chance d'une frappe puissante qui aurait pu tromper Hradecky (50e). Remplacé à la 73e minute par Blaise Matuidi (5) qui est entré dans un rôle plus défensif mais n'a pas véritablement colmaté l'entrejeu.

Jérémy Ménez (5) : il a participé aux offensives tricolores, n'hésitant pas à repiquer dans l'axe. Comme ses coéquipiers il a fait preuve de beaucoup de volonté et de combativité. Mais on en attend davantage. Remplacé à la 63e minute par Mathieu Valbuena (non noté) qui n'a eu que peu de ballons à négocier.

Karim Benzema (5,5) : à l'aise dans la construction offensive, il a souvent demandé le ballon dos au but. Il a été présent dans l'animation du jeu, moins en qualité d'attaquant de pointe. Deschamps avait pris son parti en conférence de presse annonçant qu'il se mettait trop de pression, l'attaquant du Real Madrid peine toujours à se mettre en situation de frappe. 

Franck Ribéry (6,5) : il a souvent cherché à accélérer le jeu en phase offensive pour porter le danger dans la surface adverse. Il a multiplié les appels pour composer au mieux avec ses coéquipiers. Remplacé à la 89e minute par Bafétimbi Gomis (non noté).

Et pour vous, quels ont été les TOP 3 des joueurs et les FLOP 3 de la France ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Eliminatoires de la Coupe du monde 2014
Groupe I
Finlande – France (0-1)
Stade Olympique d'Helsinki
Arbitre : M. Craig Thomson (ECO)
Buts : Diaby (20e) pour la France.
Avertissements : Halsti (25e), Sparv (56e), Moisander (87e) pour la Finlande - Cabaye (15e), Yanga-Mbiwa (64e), Matuidi (74e) pour la France.

Finlande : Hradecky - Toivio, Uronen, Arkivou, Moisander (cap.)- Hämäläinen (Kuqi, 78e), Sparv - R. Eremenko, Ring, Hetemaj (A. Eremenko, 65e) - Pukki.

France : Lloris (cap.), Réveillère, Sakho, Yanga-Mbiwa, Evra – Diaby, Mavuba, Cabaye (Matuidi, 73e) – Ménez (Valbuena, 63e) , Benzema, Ribéry (Gomis, 89e).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Allez-vous suivre la Coupe du monde féminine qui se joue en France ?

OUI
Juste les résultats
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB