Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Bergougnoux, talent et détermination
Par Julien Gorenflot - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 19/01/2005 à 12h27
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bryan Bergougnoux, ce jeune attaquant lyonnais aura dû patienter l'année 2005 pour inscrire son premier but en L1. Une longue attente qui s'achève logiquement après une année 2004 très prometteuse pour l'un des grands espoirs français.

Le 22 qui porte chance

C'est le chiffre 22 qui aura finalement porté chance à Bryan Bergougnoux, numéro 21 de l'OL. Depuis sa première apparition en L1 le 8 juillet 2001, le jeune lyonnais attendait toujours son premier but en championnat. Et ce fut chose faite le 12 janvier dernier, lors de sa 22ème rencontre en L1, le jour de ses... 22 ans ! Et pas n'importe quel but : le but qui a donné l'avantage aux Lyonnais en terres sochaliennes, dès les premières minutes. Mieux encore, face à Metz samedi dernier, Bergougnoux entre à un quart d'heure de la fin et inscrit le second but des Gones. Deux buts en deux matchs, après une longue attente, le jeune lyonnais rattrape le temps perdu. Au mois de décembre, Bergougnoux avait déjà eu l'occasion de se faire remarquer en inscrivant un but lors de la victoire fleuve de l'OL sur le Sparta Prague (5-0).

Plutôt pas mal pour ce joueur qui n'a été titulaire qu'une seule fois en L1 cette saison (à Sochaux) et qui n'est pas un avant-centre type. Même s'il est le buteur de l'équipe de France Espoirs (7 buts en 10 sélections), Bryan Bergougnoux est davantage un milieu offensif qu'un attaquant de pointe. Milieu offensif axial ou sur les ailes, attaquant de soutien, avant-centre, pour l'instant il profite de sa polyvalence pour gagner du temps de jeu, avant de se positionner plus clairement.

Un épanouissement depuis un an

Tant avec les Bleus qu'avec l'OL, cette saison est d'ores et déjà celle de sa révélation au grand public. Après une saison 2002-2003 vierge d'apparitions en L1, Bergougnoux poursuit sa progression régulière depuis la saison dernière (11 apparitions en 2003-2004 et déjà 12 cette saison plus deux en Ligue des Champions). Progression qui se traduit notamment par moins d'impatience, chez un joueur jusque là un peu brouillon : «Je le sens. Je cherche moins à vouloir prouver, reconnaît-il. Du coup je me sens mieux ; je continue à m'appuyer sur ma technique, c'est un de mes points forts. Mais sincèrement avant quand je jouais avec ce groupe, je trouvais que cela allait trop vite. Je pensais ne jamais y arriver. Un jour Sidney Govou m'a dit de dépouiller mon jeu. Je l'ai écouté. Et puis quand tu joues d'entrée, ce n'est pas la même chose que quand tu remplaces quelqu'une en fin de rencontre. Tu te dis que tu as du temps...»

Au-delà du talent, c'est la volonté qui caractérise le mieux Bryan Bergnougnoux. «Il aime le foot, l'entraînement, jouer, au point de ne jamais rechigner» , dit d'ailleurs de lui Paul Le Guen. «Il a un gros mental, de la suite dans les idées, de l'ambition» , estime pour sa part Frédéric Guerra, le conseiller de Bergougnoux. Le jeune lyonnais rêve d'ailleurs de rejoindre l'Espagne, et plus particulièrement Valence, ainsi que de disputer la prochaine Coupe du Monde.

A l'aise dans un effectif jeune

Pur Lyonnais, Bryan Bergougnoux est arrivé à l'âge de onze au centre de formation de l'OL. Son intégration confirme que l'OL possède des jeunes de qualité et n'hésite pas à les faire jouer, ce qui a d'ailleurs aidé Bergougnoux à s'affirmer : «Il y a une ambiance incroyable dans ce groupe. Je trouve que c'est plus facile cette saison d'intégrer l'équipe ; peut-être parce que les jeunes sont plus nombreux. Pour ma part je souhaite simplement que cela continue» , disait-il après le match contre Prague. Outre Bergougnoux et Berthod, qui est désormais un habitué de l'équipe A, Paul Le Guen a lancé Clément, Ben Arfa, Idangar et Benzema dans le grand bain. Après la victoire contre Metz (2-0), le président Lyonnais, Jean-Michel Aulas, a d'ailleurs déclaré avec humour : «Bergougnoux et Benzema ? Ils auront été nos deux Morientes ce soir. Mais comme me l'a fait remarquer Paul (Le Guen) ils coûtent quand même moins chers.» L'amalgame réussi entre les joueurs confirmés et les jeunes du club semble en effet garantir un avenir doré à l'OL.

Même s'il lui reste encore beaucoup de chemin pour gagner sa place dans l'équipe-type lyonnaise, Bergougnoux monte régulièrement en puissance. A 22 ans, il sera désormais, au moins, un précieux joker pour l'OL dans les mois qui viennent.

Nom : Bergougnoux
Prénom : Bryan
Né le 12 janvier 1983, à Lyon
Taille : 1,77 m
Poids : 78 kg
Formé à Lyon
International Espoirs (10 sélections)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Dans quelle équipe jouera Neymar lors de la saison 2019-2020 à venir ?

PSG
FC Barcelone
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB