Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°6
Par Marc Lepannetier - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 20/11/2003 à 00h22
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les faits marquants de l'actualité du ballon rond : cette semaine, côté valeurs en hausse, le quatuor des Bleus, les Verts espèrent, et la renaissance italienne. Pour les valeurs en baisse, Petit c'est fini, les mauvais airs argentins , et les Sangliers malingres. 

Les valeurs en hausse

Le quatuor des Bleus

Il y a eu l'épopée de la Coupe du monde 1958 avec les buts de Fontaine, Vincent, Kopa et Piantoni, puis, plus rien jusqu'au règne de Platini, meilleur buteur des Bleus avec 41 réalisations. Après un intermède du duo, malheureusement esseulé, Papin-Cantona, le Mondial 1998, remporté avant tout par une grande défense, a cependant permis l'éclosion d'une nouvelle attaque de feu représentée aujourd'hui par le quatuor Trezeguet-Henry-Zidane-Wiltord. Ils ont tous atteint, depuis ce week-end, grâce aux doublés de Wiltord et Trezeguet et au but de Henry, la vingtaine de but en équipe de France. De David (24 buts) à Sylvain (20), en passant bien sûr par Thierry (23) et Zizou (22), leur réussite et l'émulation qu'elle entraîne ne peut être que bénéfique pour les Tricolores et ce n'est pas la faible opposition rencontrée jusque là qui ne peut infléchir leur efficacité. Alors que la Coupe du monde en 2002 s'est inexplicablement terminée par un zéro pointé et que la perspective d'une qualification à l'Euro 2004 paraît plus que probable, espérons qu'il n'arrive rien de facheux, d'ici là, à notre quatuor en or pour que l'affront essuyé en Corée soit lavé de la meilleure façon qui soit en juin prochain au Portugal. Avec un tel quatuor au sommet de son art, Maxifoot ne peut que croire en ce qui est peut-être aujourd'hui le meilleur arsenal offensif du monde.

Les Verts espèrent

Pour la première fois depuis deux ans et leur relégation en D 2, les Verts se retrouvent en position de remonter dans l'élite française. Certes, la saison vient seulement d'être entamée et la troisième place des Stéphanois n'est pas forcément annonciatrice d'une embellie persistante, mais les vingt milles spectateurs présents à chaque rencontre espèrent toutefois que l'anticyclone va perdurer sur les hauteurs du Forez. Le nouvel état d'esprit entrevu par Antonetti tend à l'optimisme, tout comme l'apport bénéfique des jeunes du centre de formation ou du recrutement malin et non dispendieux avec, comme première grande réussite, le prêt du jeune et très rapide auxerrois Nicolas Marin. Les quatres victoires pour trois défaites lors des sept premières journées sont révélatrices de cette jeunesse téméraire, parfois brillante, mais inconstante. La suite du championnat sera donc suivie avec intérêt, grâce essentiellement au sursaut des Verts. Souhaitons leur seulement qu'ils confirment enfin, et sur la durée, tout les espoirs que les supporters de toute la France placent en eux.

La renaissance italienne

Après une saison européenne désastreuse et un Mondial raté, le football italien était au plus bas. Depuis, la présence de deux clubs azzuri en finale de la Champions Leagues avait restauré l'image écorné du football transalpin. Restait l'énigme de la Squadra Azzura. Battue au Pays de Galles, elle jouait une grande partie de sa qualification pour l'Euro 2004 lors du match retour à San Siro. Force est de constater que le footballeur italien n'est jamais aussi fort que sous la pression, la démonstration de puissance et de conviction, malgré une résistance héroique des Gallois, en est la preuve. Mais après trois poteaux et plus d'une dizaine d'occasions, les Celtes ont cédé sous les assauts latins et le quatre à zéro final ne reflète qu'imparfaitement la physionomie du match. C'est dire. Avec un trio d'attaque, formé par la doublette Inzaghi-Vieri et Del Pierro en soutien, le talent, l'efficacité, que l'on ne retrouve guère que du côté de chez nous, ont parlé. Les Italiens ont donc repris la tête de leur poule et il sera désormais dur de les en déloger. Encore une fois et selon Maxifoot, l'adversaire numéro un des Bleus lors du prochain Euro portera une tunique bleu azur. 

Les valeurs en baisse

Petit c'est fini

L'idylle entre Emmanuel Petit et l'équipe de France, qui aura duré treize ans, ponctuée par la nuit d'amour mémorable du 12 juillet 1998 a cessé. Au terme de soixante trois sélections pour six buts, dont celui orgasmique contre le Brésil, Emmanuel a décidé de rompre. Il s'est expliqué de cette décision, dans le quotidien L'Equipe, par le manque de franchise du sélectionneur à son égard. Regrettant son discours ambigu, Emmanuel semble convaincu que Santini ne comptait finalement plus sur lui. Il faut dire que ses blessures à répétition et l'avènement de Makelele chez les Bleus réduisaient considérablement ses espoirs d'être titulaire. Pour la même raison, sa place est en grand danger au sein des Blues de Chelsea. Comme quoi, la prétendue intention de Santini n'est peut-être pas dénuée de fondement. Quoiqu'il en soit, il est regrettable que cette annonce intervienne entre deux matches rapprochés de l'équipe de France alors que les Bleus ne sont toujours pas officiellement qualifiés. Ce manque de tact n'est pas à mettre au crédit d'Emmanuel qui en a cependant eu beaucoup tout au long de sa grande carrière internationale. Le dénouement est malheureux, mais comme le dit Emmanuel :"Toute histoire a une fin. Je l'ai précipitée volontairement, tout simplement. Sans amertume, ni regret." Le moment choisi tend cependant à nous faire croire le contraire...

Les mauvais airs argentins 

L'Argentine de Marcelo Bielsa espérait repartir à la reconquête du peuple argentin au travers des éliminatoires de la Coupe du monde 2006 qui a débuté ce week-end. Hélas, le match nul (2-2), concédé sur ses terres face à de valeureux mais limités chiliens (sans Salas et Pizarro), révèle que le mal est profond et que l'histoire d'amour entre les Argentins et Bielsa est sur le point de prendre définitivement fin, suivant en cela l'énorme chagrin de l'élimination au premier tour lors de la dernière Coupe du monde. Avec seulement quatre équipes qualifiées d'office, puisque le tenant brésilien se doit également de passer par ces éliminatoires, le départ raté des Argentins, alors que l'équipe menait deux à zéro à la mi-temps, est inquiétant. Le désamour de son peuple, un tiers du stade était vide, grossi par le résultat final, a fait retentir de monumentaux sifflets dans le Monumental. Bielsa pourraît bien rester sourd à ces mauvais airs. Ses oreilles ne seront soulagées qu'après une victoire, ce mercredi, au Vénézuela. Si non, il pourraît y laisser sa tête. 

Les Sangliers malingres

Il n'est jamais facile de repartir du bon pied aussitôt une descente en Ligue 2 subie. A Sedan, on est en train d'en faire l'amère expérience. Relégable après sept journées et cinq petit malheureux points accumulés, l'équipe ardenaise semble sans âme à l'aube de cette saison. Le manque de volonté et de gnac est évident, comme si le groupe n'était pas prêt à fournir les efforts que nécessite la L 2. Les choses ne viendront pas d'elles mêmes et le don de chacun devra être plus important pour espérer inverser la tendance. Une inclination inquiétante que le retour de l'enfant du pays Cédric Mionnet peut atténuer. Les nombreux supporters sedanais le méritent car, même si le hors d'oeuvre est déjà gâché, le festin des Sangliers peut toujours avoir lieu s'ils retrouvent l'appétit... 

Merci, et à la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB