Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Paris se relance - L’avis du spécialiste (PSG 2-0 ASSE)
Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/05/2012 à 23h15
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

A l'occasion de la 35e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a fait le nécessaire pour rester dans la course au titre. En s'imposant face à Saint-Etienne (2-0), les Parisiens se replacent à trois points de Montpellier et restent devant Lille au classement.

Paris se relance - L’avis du spécialiste (PSG 2-0 ASSE)
Le PSG et Nenê remettent la pression sur Montpellier

L'avis de Romain Rigaux

Relégué à six points de Montpellier avec sa défaite face à Lille (2-1) dimanche, le Paris Saint-Germain ne devait pas se louper ce mercredi contre Saint-Etienne. Le club de la capitale n'a pas été flamboyant mais se relance dans la course au titre avec une victoire précieuse (2-0). Face à une formation stéphanoise loin d'être ridicule, le Paris SG a cette fois profité du nul des Montpelliérains.

Paris fait la différence sur penalty...

Comme l'avait annoncé Christophe Galtier avant la rencontre, le club forézien avait décidé de laisser le PSG faire le jeu dès le début de la partie, souhaitant procéder par des contres rapides face à une défense totalement remaniée par Carlo Ancelotti avec Camara dans l'axe aux côtés d'Alex, Armand dans le couloir gauche et Maxwell positionné au milieu. Une stratégie qui a bien fonctionné jusqu'au penalty sifflé par Ennjimi, après avoir consulté son assistant, pour une faute de Marchal sur Ménez et transformé par Nenê (1-0, 21e).

... et tremble après la pause

Si l'ASSE a ensuite montré de l'envie, les Parisiens ont bien maîtrisé leur sujet en ne prenant toutefois pas trop de risques pour préserver leur avantage. Au retour des vestiaires, ce sont les Verts qui ont mis la pression sur une formation francilienne timorée et visiblement crispée par l'enjeu de cette rencontre. Loin d'être convaincants, les Franciliens ont toutefois montré une belle solidité en conservant leur but inviolé pour la première fois depuis 12 matchs et faisaient finalement le break sur un but de Pastore (2-0, 87e).

L'homme du match : Jérémy Ménez (Paris SG)

Encore une fois, l'attaquant parisien a été très remuant en attaque. Ménez n'a pas hésité à provoquer pour apporter le danger dans la défense stéphanoise. Il est à l'origine de l'ouverture du score en provoquant le penalty.

Ils ont brillé

Alex a dégagé une belle solidité en défense avec de précieuses interventions aériennes. Prestation solide d'Armand qui a su saisir sa chance. Bon apport offensif de Jallet dans le couloir droit. Défensivement, il a bien contenu les attaquants stéphanois. Bodmer a été précieux dans l'entrejeu parisien. Bonne prestation de Nenê, qui n'a pas toujours été en réussite mais a souvent provoqué des occasions dangereuses pour son équipe. Bonne rentrée de Sissoko, qui a apporté sa présence physique. Ruffier a une nouvelle fois réalisé une prestation très convaincante. Gros travail au milieu de terrain de Guilavogui et Lemoine.

Ils ont déçu

Pastore a été très peu influent dans le jeu parisien et a manqué plusieurs occasions de but avant de tout de même inscrire le second but de son équipe. On attend plus de l'Argentin pendant 90 minutes. Placé au milieu de terrain, Maxwell n'a pas été très impressionnant à la récupération. Même constat pour Motta. Nicolita a rarement pris le dessus sur Armand dans le couloir droit. Aubameyang n'a pas assez souvent réussi à faire parler sa vitesse face à la défense parisienne.

La note du match : 6/10

Une rencontre agréable à regarder avec plusieurs occasions dangereuses. Les deux équipes n'ont toutefois pas proposé un spectacle mémorable pour le public du Parc des Princes, qui n'est certainement pas rassuré par son équipe.

Les buts :

- Après une faute de Marchal sur Ménez, M. Ennjimi désigne le point de penalty après avoir consulté son assistant. Nenê se charge de le transformer en prenant Ruffier à contre-pied (1-0, 21e).

- Dos au but, Hoarau décale sur la droite Jallet qui centre pour Pastore dont la reprise en pleine course trompe Ruffier (2-0, 87e).

Précieuse victoire pour le PSG qui se relance dans la course au titre.


Ligue 1 - 35e journée
Paris SG 2-0 Saint-Etienne (1-0)
Parc des Princes
Arbitre : M. Ennjimi
Buts : Nenê (21e), Pastore (87e) pour le PSG
Avertissements : Ménez (5e), Motta (30e) pour le PSG - Marchal (20e), Mignot (67e), Lemoine (72e) pour Saint-Etienne.

Paris SG : Sirigu - Jallet, Camara, Alex, Armand - Bodmer (Sissoko, 65e), Motta, Maxwell (Matuidi, 74e) - Pastore, Ménez, Nenê (Hoarau, 80e).

Saint-Etienne : Ruffier - Perrin (Ebondo, 25e), Mignot, Marchal, Ghoulam - Diomande, Guilavogui - Nicolita (Sinama-Pongolle, 59e), Lemoine, Sako (Gradel, 74e) - Aubameyang.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB