Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real assomme le Barça et vole vers le titre ! - L’avis du spécialiste (Barça 1-2 Real)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Espagne, Mise en ligne: le 21/04/2012 à 22h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Real Madrid a créé la sensation en allant s'imposer (1-2) sur la pelouse du Barça, samedi soir, lors de la 35e journée de Liga. Les Merengue ont mené au score durant quasi tout le match. Ce succès leur permet de reprendre le large au classement et de s'envoler définitivement vers le titre !

Le Real assomme le Barça et vole vers le titre ! - L’avis du spécialiste (Barça 1-2 Real)
Ronaldo à la lutte avec Messi

L'avis de Nicolas Lagavardan

L'enjeu était simple pour ce 219e Clasico de l'histoire, déterminant dans la course au titre de champion d'Espagne. Avec quatre points de retard au coup d'envoi, le Barça devait absolument l'emporter et le Real ne pas perdre. 90 minutes plus tard, les Merengue ont créé la surprise en s'imposant (1-2), ce qui leur permet de s'envoler littéralement vers le sacre avec sept points d'avance. Une surprise, car les Madrilènes n'avaient plus gagné ni même marqué au Camp Nou en championnat depuis 2007…

Le Real prend les devants très tôt

Pour ce choc au sommet, Guardiola avait choisi de laisser ses trois incertains, Fabregas, Alexis et Piqué sur le banc, au profit de Thiago et Tello. De son côté, Mourinho avait décidé de reconduire la même équipe qu'à Munich. Gonflé à bloc, le Real a attaqué d'entrée et sur un premier corner, Ronaldo poussait Valdes à une claquette du bout des doigts (4e). Le Barça a ensuite rapidement pris le ballon mais butait sur la défense merengue. Et sur un corner mal maîtrisé par Valdes, Khedira taclait le ballon au fond des filets (17e, 0-1).

Coup de tonnerre au Camp Nou ! Sous pression, les Catalans ont alors confisqué le cuir mais Xavi idéalement servi par Messi voyait sa frappe déviée par Casillas au ras du poteau (27e). Alors que l'intensité a été énorme et la pression intense, le Real supérieur physiquement et tranchant en contre a bien contenu des Blaugrana dont la domination était stérile.

Ronaldo tue l'espoir du Barça dans l'oeuf

Après la pause, les Madrilènes affichaient toujours les mêmes détermination et rigueur défensive, mais les Catalans se montraient plus pressants. Tello vendangeait une grosse occasion (54e), mais pas A. Sanchez qui égalisait juste après son entrée en jeu (70e, 1-1). Réponse immédiate de Ronaldo (73e, 1-2) qui ne laissait pas le temps à son équipe de douter et permettait au Real de prendre un ascendant psychologique définitif. Un brin émoussé en cette fin de saison, le Barça ne s'en est pas remis et peut dire adieu au titre…

L'homme du match : Cristiano Ronaldo (Real Madrid)

Cristiano Ronaldo a remporté son duel à distance face à Lionel Messi. Surtout, son but inscrit aussitôt après l'égalisation a permis au Real de s'éviter une fin de match pénible. Très en jambe, l'attaquant madrilène pouvait lever les bras au ciel au coup de sifflet final, lui qui n'avait jamais gagné au Camp Nou.

Ils ont brillé

Malgré son jeune âge, Thiago a distillé de très bons ballons vers l'avant. A. Sanchez a apporté tout son punch dès son entrée. Impliqué sur l'égalisation, Iniesta est monté en régime au fil des minutes, même s'il a connu du déchet dans ses passes. Il a certes manqué de promptitude face à Khedira, mais Puyol a par ailleurs été costaud dans les duels et s'est donné sans compter. Au Real, Benzema a souvent décroché, il s'est une nouvelle fois montré très bon dans la conservation du ballon et la distribution. Casillas a réussi un très bon match avec plusieurs interventions importantes. La charnière centrale Pepe et Ramos a tenu bon dans l'adversité, laissant passer très peu de ballons. Khedira a mis son équipe sur la voie du succès d'un tacle rageur.

Ils ont déçu

Tello n'a pas été inspiré offensivement, gâchant plusieurs ballons importants. Alves n'a pas eu le rendement habituel, il a rarement pu déborder sur son aile droite. Messi a alterné le chaud et le froid. S'il a délivré plusieurs passes superbes, il n'a en revanche jamais pu trouver de fenêtre de tir. Valdes n'est pas irréprochable sur les deux buts madrilènes. Côté Real, Di Maria a une nouvelle fois été le moins bon des joueurs offensifs.

La note du match : 7,5/10

Beaucoup d'intensité et du spectacle, de l'engagement et un bon niveau technique… Le Clasico a tenu toutes ses promesses, dans une très belle ambiance au Camp Nou. Malgré six cartons distribués et des duels âpres, les débats n'ont pas sombré dans une guerre de tranchée, ce qui était à redouter.

Les buts

- Sur un corner de Di Maria, Valdes relâche le ballon sur une tête piquée de Pepe. Khedira surgit dans les pieds de Puyol pour tacler le cuir au fond des filets (17e, 0-1).

- Sur une percée de Messi, Iniesta décale magnifiquement Tello côté gauche, dont le tir est repoussé par Casillas. Thiago remet le ballon devant le but. Sanchez voit son premier tir repoussé à bout portant par Casillas mais parvient à reprendre pour égaliser (70e, 1-1).

- En contre, Özil lance parfaitement Ronaldo dans le dos de Mascherano. Le Portugais contrôle et trompe Valdes d'une frappe croisée du droit malgré sa position excentrée (73e, 1-2).

Les résultats, le classement et le calendrier de la Liga ici.


Liga / 35e journée
FC Barcelone – Real Madrid : 1-2 (0-1)
Stade : Camp Nou
Arbitre : Undiano Mallenco
Buts : A. Sanchez (70e) pour le Barça - Khedira (17e), Ronaldo (73e) pour le Real
Avertissements : Busquets (15e), Mascherano (86e) pour le Barça - Pepe (43e), Xabi Alonso (47e), Özil (77e), Granero (78e) pour le Real

Barça : Valdes – Alves, Mascherano, Puyol, Adriano (Pedro, 73e) – Xavi (A. Sanchez, 69e), Busquets, Thiago – Iniesta, Messi, Tello (Fabregas, 81e). Entraîneur : Josep Guardiola.

Real : Casillas – Arbeloa, Pepe, Ramos, Coentrao – Khedira, Xabi Alonso – Di Maria (Granero, 73e), Özil (Callejon, 89e), Ronaldo – Benzema (Higuain, 90e+3). Entraîneur : José Mourinho.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB