Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Messi et Ronaldo sur leur 41, un Lyon doux comme un agneau…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 16/04/2012 à 23h07
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Messi et Ronaldo sur leur 41, Brandao l'a encore touchée et Campbell brise la glace sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, un Lyon doux comme un agneau, Rennes dans le brouillard et une addition corsée. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Messi et Ronaldo sur leur 41, un Lyon doux comme un agneau…
Nouveaux records en vue pour Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Les valeurs en hausse

Messi et Ronaldo sur leur 41

Les superlatifs manquent depuis un moment. Comment encore qualifier les performances de Lionel Messi et de Cristiano Ronaldo ? Buteur face à Gijon ce week-end, le Madrilène a porté son total de buts à 41 cette saison en Liga. Un nouveau record pour le championnat espagnol. Et un record déjà égalé par le Barcelonais, auteur lui d'un doublé contre Levante quelques minutes plus tard. Et dire qu'il reste encore 5 journées de Liga à disputer. Où s'arrêteront ces deux extraterrestres ?

Brandao l'a encore touchée

Quand l'Olympique de Marseille évolue en Coupe de la Ligue, Brandao brille de mille feux. Cette compétition lui va comme un gant. Face à Lyon samedi, l'attaquant brésilien a inscrit son 7e but en 8 matchs de Coupe de la Ligue depuis qu'il porte les couleurs de l'OM. Prêté au Brésil la saison dernière, Brandao n'a pas eu l'occasion de soulever la deuxième Coupe de la Ligue des Olympiens. Mais la troisième, après la première en 2010, le Brésilien l'a encore touchée. L'attaquant marseillais était le plus heureux des hommes samedi. Au moment de soulever le trophée. Mais aussi un peu plus tôt lors de son entrée sur la pelouse. Une joie qui faisait déjà plaisir à voir.

Campbell brise la glace

Relégable avant cette 32e journée, le FC Lorient, qui n'avait enregistré qu'un succès lors des 16 dernières journées (!), s'est donné de l'air en bas de tableau en signant une précieuse victoire face au leader du championnat, Montpellier (2-1). Alors qu'il ne s'attendait pas à jouer, c'est Joel Campbell, auteur du deuxième but de son équipe, qui a offert la victoire aux Merlus. Entré quelques minutes auparavant, l'attaquant prêté par Arsenal a su briser la glace.

A part ça ? Semaine fabuleuse pour Dortmund. Vainqueur du Bayern Munich (1-0) puis de Schalke 04 (2-1), le Borussia est à désormais à deux doigts de conserver son titre de champion d'Allemagne.

Les valeurs en baisse

Un Lyon doux comme un agneau

Après trois saisons sans le moindre titre, l'Olympique Lyonnais rêvait d'un formidable doublé. Le club rhodanien essaiera finalement de se consoler en remportant «seulement» la Coupe de France aux dépens de Quevilly le 28 avril prochain. Battus 1-0 par l'OM, les Gones ont rendu une copie indigne de leur rang samedi dernier au Stade de France. A croire que les hommes de Rémi Garde ne voulaient pas de cette Coupe de la Ligue. Timorés, inoffensifs, brouillons, les Lyonnais ont complètement déjoué. A tel point que Jean-Michel Aulas a tenu à s'excuser pour le spectacle proposé. Une prestation à vite oublier. Très vite.

Rennes dans le brouillard

Frédéric Antonetti en avait fait un objectif prioritaire. Mais les Rennais sont tombés de haut la semaine dernière à Caen en demi-finale de la Coupe de France. Comme en 2010, le club breton s'est encore fait sortir par Quevilly, aujourd'hui en National. Les hommes de Régis Brouard, vainqueurs 2-1 grâce à un but d'Anthony Laup à la dernière seconde, ont une nouvelle fois joué un bien vilain tour à ceux de Frédéric Antonetti. Chahuté par ses supporters, le Stade Rennais pique sa crise depuis cette humiliation…

Une addition corsée

Après sa défaite 3-1 à Brest, le LOSC avait à coeur de se racheter contre Ajaccio. Les Corses ont fait les frais du réveil lillois dimanche. Corrigés 4-1, les hommes d'Olivier Pantaloni ont pris une sévère correction au Stadium. Et un malheur n'arrivant jamais seul, voilà les Ajacciens de retour dans la zone de relégation. L'ACA, qui reste désormais sur 5 matchs sans victoire, devra très vite se remettre la tête à l'endroit s'il ne veut pas retrouver la Ligue 2 plus tôt que prévu.

A part ça ? Accroché par Auxerre (1-1), le PSG n'a pas su profiter de la défaite de Montpellier à Lorient pour recoller en tête du classement. Les Parisiens, incapables de tuer le match, ont fini logiquement par se faire punir en fin de rencontre. Au grand dam de Carlo Ancelotti.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB