Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Brandao rend le sourire à l’OM - L’avis du spécialiste (Lyon 0-1 ap OM)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 14/04/2012 à 23h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Vainqueur de Lyon 1-0 après prolongation, l'OM remporte sa troisième Coupe de la Ligue consécutive au terme d'une finale fermée. Les Marseillais ont choisi le meilleur moment pour mettre un terme à leur terrible série. L'OL tentera de se consoler dans deux semaines avec la Coupe de France.

Brandao rend le sourire à l’OM - L’avis du spécialiste (Lyon 0-1 ap OM)
Brandao a offert la victoire à l'OM durant la prolongation.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

Au terme d'une finale qui a mis un temps fou à se débrider, l'OM, vainqueur de l'OL 1-0 après prolongation, remporte sa troisième Coupe de la Ligue consécutive. Cette rencontre démarrait au ralenti, avec beaucoup de fautes de part et d'autre.

Petit à petit, les Phocéens prenaient le contrôle des opérations, pour le plus grand plaisir de leurs supporters, qui avaient mis leurs rancoeurs de côté pour l'événement. Mais c'était quand même bien timide, pour ne pas dire décevant. Une statistique : pas le moindre tir ni d'un côté ni de l'autre au terme des 45 premières minutes... Au retour des vestiaires, les débats étaient toujours aussi équilibrés, avec encore un déchet technique important.

Brandao, c'est Zorro !

A l'heure de jeu, la rencontre s'animait enfin. Sur un centre de Valbuena, Amalfitano plaçait une tête sur laquelle Lloris commettait une faute de main. Heureusement pour le gardien lyonnais, le poteau était là pour le sauver ! Malgré ce léger sursaut, le score restait désespérément nul et vierge après 90 minutes. Durant la prolongation, l'OL se procurait enfin une belle opportunité, mais Briand, en bout de course, ne parvenait pas à cadrer sa reprise de volée.

Les Lyonnais sont passés à côté

L'OM en profitait pour faire enfin trembler les filets, grâce à Brandao, entré quelques minutes seulement auparavant (0-1, 105e). Dans les dernières secondes, l'exclusion de Lovren, averti à deux reprises, scellait définitivement le sort de cette finale. Les Marseillais, qui décrochent un ticket pour la Ligue Europa, ont choisi le meilleur moment pour mettre un terme à leur très mauvaise série (12 matchs consécutifs sans victoire). Les Lyonnais, passés à côté de leur finale, tenteront eux de se consoler dans deux semaines en finale de la Coupe de France face à Quevilly.

L'homme du match : Brandao (Marseille)

Entré à la 98e minute, Brandao n'a mis que 7 petites minutes à trouver le chemin des filets. Comme souvent cette saison, le Brésilien a su se montrer décisif. Le seul joueur à avoir le sourire au moment d'entrer sur la pelouse lors de cette finale. Peut-être pas un hasard.

Ils ont brillé

Au sein de la charnière centrale lyonnaise, Lovren, bien qu'exclu en toute fin de partie, s'est montré solide. Dans son couloir droit, Réveillère est sorti vainqueur de son duel face à André Ayew. Dabo a rendu une bonne copie défensivement et a déclenché quelques mouvements offensifs intéressants sur son côté gauche. Dans le camp marseillais, Nkoulou a encore une fois été très performant derrière. Aligné dans le couloir gauche, Azpilicueta a rendu une copie très propre, même si offensivement l'Espagnol n'a pas le même rayonnement qu'à droite. Fanni s'est lui aussi montré costaud. Au milieu de terrain, Amalfitano a distillé plusieurs centres dangereux.

Ils ont déçu

D'un côté comme de l'autre, les déceptions sont surtout offensives. A l'OL, Bastos est passé à côté de sa finale. Le Brésilien n'a pas existé. Lisandro a beaucoup couru, mais surtout dans le vide. L'Argentin a touché très peu de ballons. Briand a surtout défendu. Ce n'est pas seulement ce qu'on attend de lui. Källström a connu un déchet technique inhabituel. A l'OM, peu servi, Rémy a forcément été peu en vue. Bien pris par Réveillère, André Ayew n'a pas pesé sur cette finale. Cheyrou, même s'il est à l'origine du but de Brandao, a commis pas mal d'approximations dans l'entrejeu.

La note du match : 3.5/10

«Pour une coupe en bois, avouez que ce n'est quand même pas mal. Une finale olympique, c'est exceptionnel.» Frédéric Thiriez s'est frisé les moustaches un peu trop vite. Si on n'ira pas jusqu'à parler de coupe en bois, la finale, elle, l'était en revanche. Il a fallu attendre la prolongation pour voir un peu de spectacle…

Le but

- A la 105e minute, sur un centre de Cheyrou, Umtiti voit son dégagement contré par Brandao. Plus prompt que le jeune Lyonnais, le Brésilien poursuit son action et parvient à glisser le ballon entre les jambes de Lloris (0-1).

Retrouvez tous les résultats de la Coupe de la Ligue en cliquant ici.


Coupe de la Ligue / Finale
Lyon 0-1 ap Marseille (0-0)
Stade de France (Saint-Denis)
Arbitre : M. Stéphane Lannoy
But : Brandao (105e)
Avertissements : Briand (25e), Lovren (50e, 120e), Gomis (92e), Lacazette (120e) pour Lyon ; Diarra (15e), Mbia (50e), Rémy (93e), Nkoulou (120e) pour Marseille
Exclusion : Lovren (120e) pour Lyon

Lyon : Lloris - Réveillère, Umtiti, Lovren, Dabo (Cissokho, 118e) - Briand, Gonalons, Källström (Lacazette, 106e), Bastos (Grenier, 65e) - Lisandro (cap.), Gomis. Entraîneur : Rémi Garde.

Marseille : Mandanda (cap.) - Fanni, Nkoulou, Mbia, Azpilicueta – Diarra (Kaboré, 81e), Cheyrou - Amalfitano, Valbuena (Morel, 118e), A. Ayew – Rémy (Brandao, 98e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL

La note du match
3,5
«Pour une coupe en bois, avouez que ce n'est quand même pas mal. Une finale olympique, c'est exceptionnel.» Frédéric Thiriez s'est frisé les moustaches un peu trop vite. Si on n'ira pas jusqu'à parler de coupe en bois, la finale, elle, l'était en revanche. Il a fallu attendre la prolongation pour voir un peu de spectacle

Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB