Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Tapie est un mariole amnésique, Leonardo prié de se taire, Andrade touché coulé…
Par Pierre-Damien Lacourte - Top Declarations, Mise en ligne: le 31/03/2012 à 09h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, Tapie n'est qu'un mariole amnésique, Leonardo s'attire les foudres des acteurs de la L1, Andrade n'est pas épargné, Deschamps grince des dents, sévère remontée de bretelles pour les Caennais, Ribéry s'agace… Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Tapie est un mariole amnésique, Leonardo prié de se taire, Andrade touché coulé…
Christophe Bouchet ne s'est pas démonté devant Bernard Tapie.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. C. Bouchet – «Tapie ne déçoit jamais dans son numéro de mariole amnésique qui a laissé l'OM à genoux après l'affaire VA-OM puis moribond en 2002. (...) Tapie veut un président qui mette de la "thune" . L'OM attend encore la sienne. Il s'est servi du football bien plus qu'il ne l'a servi et a largement contribué à la mauvaise réputation que traîne parfois ce sport» (Communiqué, le 29/03/2012)

«Il faut arrêter de mettre des présidents fantoches. (…) Ils ont même pris un journaliste du Nouvel Obs. Comment il s'appelait celui-là ?» Il s'appelait Christophe Bouchet, lequel n'a pas du tout apprécié la sortie médiatique de Bernard Tapie et n'a pas tardé à réagir.

2. B. Tapie – «C'est difficile d'être l'entraîneur des joueurs que l'on n'a pas choisis. Par contre, ceux qu'il (Deschamps) a choisis, ça n'a pas été une réussite. Entre Lucho et Gignac, ça fait presque 50 millions d'euros balancés par les fenêtres. On rêve !» (L'Equipe, le 28/03/2012)

En plus de critiquer ses successeurs, Bernard Tapie s'en est aussi pris à Didier Deschamps cette semaine. Et notamment à son recrutement, qu'il juge calamiteux.

3. B. Lacombe – «Leonardo est dans un pays qui est la France, et il se met à critiquer. Il était content de jouer ici dans les grandes années. Je ne comprends pas ses déclarations fracassantes, il ferait mieux de se taire un petit peu, ce serait mieux» (Ma Chaîne Sport, le 26/03/2012)

En critiquant sévèrement les techniciens français la semaine dernière, Leonardo s'est attiré les foudres de Rémi Garde, René Girard, Rudi Garcia, Alain Casanova. Mais aussi de Bernard Lacombe, le conseiller du président lyonnais Jean-Michel Aulas.

4. M. Sammer – «Andrade est numéro 3 à Marseille, il serait numéro 13 dans un club allemand» (Sky, le 28/03/2012)

L'Allemand est un brin chambreur. Après la victoire du Bayern Munich au Vélodrome mercredi (0-2), Matthias Sammer, le Ballon d'Or 1996, n'a pas manqué de railler Elinton Andrade.

5. E. Di Meco – «Chaque fois qu'il a joué, Andrade a eu une baraka pas possible. C'est vrai, il a un style un peu particulier. Moi je l'appelle Darry Cowl car il me fait penser à lui quand il joue» (RMC, le 28/03/2012)

Avant le choc face au Bayern Munich, Eric Di Meco émettait de gros doutes sur le niveau d'Elinton Andrade. La prestation du Brésilien a confirmé les réserves de l'ancien défenseur marseillais.

6. D. Deschamps – «C'est une frange minoritaire. Les gens sont libres. Je connais les tenants et les aboutissants. (...) Il nous a aussi été reproché de ne pas avoir vendu toutes les places, mais vous savez aussi bien que moi pourquoi et c'est aussi votre rôle de l'expliquer. Il ne faut pas trouver de fausses explications, mais peut-être que vous ne pouvez pas tout écrire...» (Conférence de presse, le 29/03/2012)

Lors de la venue du Bayern Munich au Vélodrome mercredi, le public marseillais ne s'est pas montré très tendre à l'égard de Didier Deschamps, lequel accuse José Anigo d'être derrière tout ça.

7. J.-F. Fortin – «Je vais voir dans quel dialecte je vais leur parler, car jusqu'à maintenant, j'utilisais le français. Je crois qu'ils ne m'ont pas compris. Alors oui, j'ai de l'espoir, mais je m'interroge. J'ai vu des équipes de DH plus intéressantes» (Conférence de presse, le 25/03/2012)

Battu 2-0 à Dijon le week-end dernier, Caen reste menacé par la relégation. Après cette nouvelle défaite, le président du Stade Malherbe, Jean-François Fortin, a poussé un gros coup de gueule.

8. W. Boly – «Franchement, je ne sais pas quoi dire, je suis dépité. Je ne sais pas ce qui se passe dans cette équipe, si certains n'ont pas confiance en eux, mais tout le monde n'est pas à son maximum. (…) Oui, je me pose des questions, surtout celles-ci : y a-t-il de la qualité dans cette équipe ? A-t-on les bons joueurs pour pouvoir se maintenir ?» (L'Equipe, le 26/03/2012)

Défait à Toulouse le week-end dernier en championnat (1-0), Auxerre aura bien du mal à quitter la zone rouge d'ici la 38e journée. Willy Boly s'interroge clairement sur le niveau de ses coéquipiers.

9. G. Hoarau – «On a fait les cons. Il va falloir qu'on sorte nos cojones. C'est une question d'état d'esprit. On sait qu'on ne gagnera pas facilement. Mais on sera là. Il reste neuf combats, neuf finales. Le terrain dira si on mérite d'être champions» (Conférence de presse, le 25/03/2012)

Après le nul du PSG face à Bordeaux dimanche dernier (1-1), Montpellier a repris la tête de la Ligue 1. S'ils veulent être sacrés champions, les Parisiens devront faire preuve d'un peu plus de combativité lors des prochaines journées.

10. F. Ribéry – «Ça m'énerve ! Cela ne devrait pas se passer comme ça. Cela devrait se passer comme ici, à Munich. Mais ce n'est pas directement avec le public qu'il y a un problème, c'est aussi avec des gens - certains consultants - qui sont dans le milieu. Ils n'arrêtent pas de me critiquer» (L'Equipe, le 27/03/2012)

Depuis l'affaire Zahia et la Coupe du monde 2010, Frank Ribéry ne jouit plus vraiment d'une énorme cote de popularité auprès du public français. Le Munichois aimerait que la France tourne la page. Mais ce n'est pas encore pour tout de suite.

C'est sur ce coup de gueule de l'international tricolore que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Tottenham a t-il fait un bon choix en signant un contrat avec Mourinho jusqu'en 2023 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB