Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’OM vraiment dans le dur, Quevilly de retour en demies ! - L’avis du spécialiste (Quevilly - OM : 3-2 ap)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 20/03/2012 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quevilly a battu Marseille (3-2 ap), mardi soir en quarts de finale de la Coupe de France. Le pensionnaire de National se qualifie une nouvelle fois pour les demies, au dépens d'une équipes marseillaise encore très décevante et qui ne méritait sans doute pas mieux…

L’OM vraiment dans le dur, Quevilly de retour en demies ! - L’avis du spécialiste (Quevilly - OM : 3-2 ap)
Les joueurs de Quevilly peuvent exulter après avoir éliminé l'OM

L'avis de Nicolas Lagavardan

Si Marseille est à la dérive depuis un mois, Quevilly était de son côté à la recherche d'une première victoire depuis décembre ! Demi-finaliste de la Coupe il y a deux ans, le 16e de National a récidivé mardi soir, après avoir dominé l'OM après prolongation (3-2 ap). Les hommes de Régis Brouard ont fait preuve de solidarité, d'abnégation et de volonté pour aller chercher la victoire dans les dernières minutes.

L'OM incapable de réagir

L'USQ a frappé d'entrée par Valéro (6e, 1-0). Avec une équipe très remaniée, l'OM a eu du mal à construire ses offensives. Gênés par le pressing adverse, les Marseillais ont perdu beaucoup de ballons et souvent fait les mauvais choix de passes. Dans un stade à guichets fermés et chauffé à blanc par l'ouverture du score précoce, Quevilly a laissé l'initiative du jeu mais résistait plus que bien et procédait en contre. Avec Gignac, Brandao et J. Ayew, soit trois avants-centre de métier mais aucun organisateur de jeu, l'OM a manqué d'imagination et n'a pas cadré un tir en première mi-temps…

Quevilly manque le KO, Rémy en profite

Après la pause, Deschamps lançait A. Ayew à la place de Kaboré pour amener plus de poids technique dans l'entrejeu, mais les premières occasions étaient pour Quevilly. Passés près du KO, les Olympiens ont enfin haussé le rythme et leur vitesse d'exécution. Mais ils ne parvenaient toujours pas à inquiéter sérieusement Coulibaly, si ce n'est sur un coup franc de Gignac, l'un des rares tirs cadrés du temps réglementaire. Solides en défense et solidaires, les joueurs de National ne lâchaient pas le morceau et auraient pu tuer le match à plusieurs reprises avec un peu plus de lucidité ou d'expérience. Ils se faisaient finalement reprendre par les deux entrants, A. Ayew passeur pour Rémy buteur (85e, 1-1).

L'ex-Parisien Ayina crucifie Marseille

De quoi se mordre les doigts pour l'USQ qui avait eu les occasions pour faire le break et avait peu tremblé jusque là. Durant la prolongation, les deux équipes ont fait jeu égal. Ayina a cru donner la victoire une première fois (111e, 2-1), mais Rémy répliquait dans la foulée (113e, 2-2). Finalement, Ayina encore lui profitait d'une faute de main de Bracigliano pour sceller le sort du match (117e, 3-2).

L'homme du match : Johan Christophe Ayina (Quevilly)

Avec l'insolence de ses 20 ans, Johan Christophe Ayina s'est offert un doublé qui restera longtemps gravé dans sa mémoire et dans celle de son club. Un club qu'il a rejoint cet hiver ! Entré pour la prolongation, l'ancien pensionnaire de la réserve du PSG a marqué ses deux premiers buts sous ses nouvelles couleurs et offert la qualification au pensionnaire de National.

Ils ont brillé

Le capitaine Beaugrard a fait preuve de courage et d'abnégation. Laup a beaucoup provoqué balle au pied et pesé par sa vivacité. A la baguette, Valéro n'a pas tout réussi mais il a mis les siens sur de bons rails en ouvrant le score. Jouan a réalisé un pressing payant au milieu et a soigné ses passes. Pas souvent inquiété, le gardien Coulibaly a su rester vigilant pour intervenir à bon escient, il ne pouvait rien face à Rémy. Côté OM, Diawara a fait parler sa puissance et son expérience pour éviter le naufrage, avec plusieurs interventions inspirées dans le temps réglementaire. S'il a eu du mal dans les duels en début de match, Fanni a multiplié les efforts offensifs qui ont fini par payer sur les deux buts. Entré en seconde période, A. Ayew a apporté sa technique et sa vision du jeu, passeur sur les deux buts. Entré après l'heure de jeu, Loïc Rémy a rapidement montré qu'il est bien le meilleur avant-centre de l'OM

Ils ont déçu

Vanoukia aurait pu casser la jambe de J. Ayew sur un tacle décollé. A l'OM, Brandao n'a pas tiré une seule fois au but et n'a pas suffisamment pesé sur la défense. J. Ayew a semblé perdu sur l'aile droite. Kaboré n'a rien apporté dans l'entrejeu, remplacé dès la mi-temps. Gignac a tiré un bon coup franc mais il a souvent été pris de vitesse, comme quand il a concédé le coup franc qui amène le but en début de match… Bracigliano ne s'est pas montré rassurant à une semaine de défier le Bayern. Trop lent et sans mordant, A. Diarra a été en difficulté au milieu. Son frère Zanke Diarra a rendu une meilleure copie…

La note du match : 5,5/10

Un vrai match de Coupe. Mais un spectacle longtemps décevant si l'on soustrait la seconde période de la prolongation. Si l'on peut louer les qualités mentales de Quevilly à qui on ne peut pas demander de jouer comme le Bayern, l'OM n'a en revanche pas démontré grand chose, avec beaucoup de déchet et peu d'inspiration.

Les buts

- Sur un long coup franc concédé par Gignac au milieu du terrain, Valéro profite d'une remise de la tête de Colinet à l'entrée de la surface pour loger sa reprise du gauche au ras du poteau de Bracigliano (6e, 1-0).

- Fanni s'arrache sur le côté droit et centre au second poteau. A Ayew remise de la tête pour la reprise de Rémy à bout portant (85e, 1-1).

- Quevilly développe son offensive et finit par trouver un passage sur l'aile droite. A la réception du centre, Ayina ajuste Bracigliano d'une belle reprise de volée (111e, 2-1).

- Bis repetita pour l'OM. Fanni adresse un centre au second poteau. A. Ayew remise de la tête pour la reprise de Rémy à bout portant (113e, 2-2)…

- Sur un long ballon envoyé dans la surface, Bracigliano sort de sa ligne mais laisse échapper le ballon dans les airs. Ayina en profite pour le pousser au fond (117e, 3-2).

Septième défaite d'affilée pour l'OM toutes compétitions confondues ! Quevilly accède de nouveaux aux demi-finales de la Coupe de France, un authentique exploit pour ce club de National, à la lutte pour le maintien en championnat.


Coupe de France / Quart de finale
US Quevilly – Olympique de Marseille : 3-2 ap (1-1, 1-0)
Stade Michel D’Ornano (Caen)
Arbitre : Jean-Charles Cailleux
Buts : Valéro (6e), Ayina (111e, 117e) pour l'USQ – Rémy (85e, 113e) pour l'OM
Avertissements : Vanoukia (61e), Beaugrard (89e) pour l’USQ – Diawara (63e), Rémy (89e) pour l’OM

Quevilly : Coulibaly – Vardin, Beaugrard, Weis, Vanoukia - Z. Diarra, Jouan (Herouat, 106e) – Laup (Ouahbi, 88e), Valéro (Ayina, 91e), Capelle – Colinet. Entraîneur : Régis Brouard.

Marseille : Bracigliano - Fanni, Diawara, Traoré, Morel – Kaboré (A. Ayew, 46e), A. Diarra, Cheyrou - J. Ayew, Brandao (Rémy, 65e), Gignac (Amalfitano, 74e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Avec déjà 8 points d'avance sur Chelsea et Leicester, et 9 points d'avance sur Man. City, Liverpool sera t-il champion de Premier League cette saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB