Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L1 : l’arbitrage compte aussi ses défenseurs
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 28/02/2012 à 09h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

De Rémi Garde à Didier Deschamps, en passant par Frédéric Antonetti et Franck Dumas, nombreux sont les entraîneurs de Ligue 1 à s'en être pris aux arbitres ce week-end. Mais les hommes en noir ont aussi leurs défenseurs. A l'image de Marc Batta qui trouve l'arbitrage français de qualité. Ou encore du président de Caen qui fustige l'attitude de Jean-Michel Aulas.

L1 : l’arbitrage compte aussi ses défenseurs
A Brest, M. Buquet a clairement oublié un penalty pour l'OM.

Après l'extraordinaire Lyon-PSG (4-4), Fredy Fautrel en a pris plein les oreilles. De la part de Rémi Garde tout d'abord, qui lui a reproché son manque d'honnêteté. Puis c'est Jean-Michel Aulas, qui a parlé d'un arbitrage à sens unique, volontairement orienté. Après Nice-Caen (1-0), Franck Dumas avait le sentiment de s'être «fait entuber» par Benoît Bastien.

Sans oublier la colère froide de Didier Deschamps à la sortie de Brest-Marseille (1-0), à l'encontre de Ruddy Buquet, coupable d'avoir oublié un penalty pour l'OM quelques instants après le coup d'envoi. Dimanche soir, Clément Turpin, arbitre de Rennes-Lille (1-1), s'est lui aussi fait tirer les oreilles par Frédéric Antonetti, qui n'a pas hésité à le chambrer.

«Il faut qu'il arrête avec ses insinuations»

Les arbitres comptent toutefois leurs défenseurs. A l'image de Marc Batta. «On aborde la fin du championnat, les intérêts sont croissants et les tensions avec. Il y a un coup de chaleur parce que les écarts se resserrent et les points comptent, note le DTN de l'arbitrage sur RMC, avant de rafraîchir la mémoire de certains. Lannoy sera à l'Euro, Turpin est en éliminatoires des moins de 21 ans, Chapron est en Coupe d'Europe… Il ne nous manque que le dernier carré pour attirer la lumière, mais nous sommes bien là.»

Jean-François Fortin s'en est pris pour sa part à son homologue Lyonnais, Jean-Michel Aulas. «Je comprends qu'il soit déçu. Là où je m'inscris en faux, c'est que je crois qu'à un certain moment, il faut qu'il arrête avec ses insinuations, a indiqué le président de Caen sur CFoot. Moi je suis peut-être naïf, mais je considère que les arbitres sont des gens honnêtes. Quand on est président, il y a une réserve que l'on se doit d'avoir. Comment peut-on ensuite parler aux joueurs, parler aux supporters si les présidents eux-mêmes dérapent ?»

Pas mieux chez nos voisins

Alors, les entraîneurs et le président lyonnais sont-ils allés trop loin ? Oui, clairement oui. En réalité, seul M. Buquet s'est réellement raté à Brest. Mais comme l'a malicieusement souligné Steeve Elana, «l'OM avait 89 minutes derrière pour marquer…» Franck Dumas s'est lui excusé dès le lendemain, s'apercevant que son équipe avait été beaucoup trop défaillante pour espérer autre chose qu'une défaite au stade du Ray. Quant à Fredy Fautrel, Joël Quiniou, et il n'est pas le seul, l'a trouvé «excellent» samedi soir.

Frédéric Antonetti aurait mieux fait de reporter sa colère sur son joueur Onyekachi Apam, qui récolte deux avertissements en deux minutes, plutôt que sur M. Turpin, auquel on peut difficilement reprocher cette exclusion… Et puis il suffit d'aller jeter un oeil en Espagne, en Italie ou encore en Angleterre chaque week-end pour s'apercevoir que l'arbitrage français n'est pas d'un niveau inférieur…

Les arbitres ont-ils été injustement critiqués ce week-end ? Que pensez-vous du niveau de l'arbitrage français ? N'hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires ci-dessous.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
L'OL peut-il encore croire à une place sur le podium en Ligue 1 ? (cliquez ici pour voir le classement)

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB