Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le PSG revient de l’enfer - Ce qu’il faut retenir (Lyon 4-4 PSG)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 25/02/2012 à 23h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Alors qu'on le croyait en grande souffrance, Lyon a longtemps tenu la dragée haute au Paris Saint-Germain. Mais au terme d'une rencontre complètement folle, le club de la capitale, mené 3-1 puis 4-2, est tout de même parvenu à arracher un point à Gerland grâce à un but d'Hoarau à la toute dernière seconde (4-4).

Le PSG revient de l’enfer - Ce qu’il faut retenir (Lyon 4-4 PSG)
Guillaume Hoarau a permis au PSG de prendre un point à Gerland.

Vu le score (4-4), inutile de vous dire qu'on a très certainement assisté à ce qui restera comme le match le plus spectaculaire de la saison ce samedi à Gerland. Mal en point après ses deux défaites consécutives en championnat, l'Olympique Lyonnais a montré son plus beau visage face au Paris Saint-Germain ce samedi.

Mené 1-0 après un but d'Hoarau (20e), préféré à Gameiro en pointe, le club rhodanien a ensuite mis le feu à Gerland en inscrivant trois 3 buts en 7 petites minutes, oeuvres de Gomis (34e), Lisandro (36e) et Bastos (40e). Juste avant le repos, Nenê, sur penalty, redonnait du piquant à une rencontre qui n'en manquait déjà pas (45e+3).

Ceara relance le PSG

Inspirés et portés vers l'avant, les Gones ajoutaient un nouveau but en deuxième période, par Briand, juste avant l'heure de jeu (57e). Alors qu'on le croyait parti pour s'imposer, l'OL voyait l'inattendu Ceara, entré trois minutes plus tôt, réduire l'écart (73e). En fin de partie, les Parisiens poussaient. Nenê butait sur un extraordinaire Lloris. Puis Bodmer manquait… l'immanquable. On pensait que les hommes de Carlo Ancelotti, qui ne savait plus à quel saint se vouer sur son banc, avaient laissé passer leur chance.

Les ressources mentales d'un futur champion

Mais s'il ne méritait pas forcément de gagner, le PSG ne méritait pas de perdre non plus. Et à la toute dernière seconde du temps additionnel, Hoarau, de la tête, offrait un point inespéré au club de la capitale (94e). S'il a abandonné son fauteuil de leader à Montpellier ce soir, le PSG a tout de même montré à Gerland qu'il disposait des ressources mentales d'un futur champion. L'OL, lui, a prouvé qu'il se battrait jusqu'au bout pour accrocher le podium au soir de la 38e journée.

L'homme du match : Guillaume Hoarau (PSG)

Ils étaient plusieurs à postuler pour ce titre d'homme du match. Notamment Michel Bastos, avec son but splendide et ses deux passes décisives. Mais Guillaume Hoarau, auteur d'un doublé et d'une passe décisive, obtient finalement la palme en offrant un point au PSG à la toute dernière seconde.

La note du match : 9/10

Gerland n'est pas près d'oublier cette rencontre. Nous non plus. Huit buts dont deux, ceux de Gomis et Bastos, splendides, l'OL et le PSG nous ont offert du grand spectacle ce samedi. Une soirée mémorable.

Les buts

- A la 20e minute, servi par Ménez, Hoarau, dans la surface, place le ballon du plat du pied droit au ras du poteau de Lloris, impuissant (0-1).

- A la 34e minute, sur un centre de Källström, Gomis, au second poteau, trompe Sirigu d'une magnifique volée du droit (1-1).

- A la 36e minute, sur le côté droit, Bastos centre pour Lisandro au deuxième poteau. Libre de tout marquage, l'Argentin reprend de demi-volée et ne laisse aucune chance à Sirigu (2-1).

- A la 40e minute, sur un corner mal renvoyé par la défense parisienne, Bastos, à l'entrée de la surface, place une volée terrible dans la lucarne de Sirigu (3-1). Quel spectacle à Gerland !

- A la 48e (45+3) minute, après une faute stupide de Gonalons sur Nenê juste à l'entrée de la surface, le PSG obtient un penalty que le Brésilien transforme tranquillement (3-2).

- A la 57e minute, sur un corner tiré par Bastos, Briand saute plus haut que tout le monde et loge de la tête le ballon sous la barre de Sirigu (4-2).

- A la 73e minute, décalé par Hoarau, Ceara, qui venait de rentrer, trompe Lloris d'une frappe croisée à ras de terre (4-3).

- A la 94e minute, dans la surface, Hoarau parvient à égaliser de la tête pour offrir un point inespéré au PSG (4-4). Le suspense aura duré jusqu'au bout.

Retrouvez tous les résultats et le classement de Ligue 1 en cliquant ici.


Ligue 1 / 25e journée
Lyon 4-4 PSG (3-2)
Stade de Gerland (Lyon)
Arbitre : M. Fredy Fautrel
Buts : Gomis (34e), Lisandro (34e), Bastos (40e), Briand (57e) ; Hoarau (20e, 94e), Nenê (45e+3), Ceara (73e) pour le PSG
Avertissements : B. Koné (31e), Cris (45e+3), Bastos (80e), Fofana (87e) pour Lyon ; Hoarau (24e) pour le PSG

Lyon : Lloris - Réveillère, B. Koné, Cris (cap.), Cissokho - Gonalons, Källström – Briand (Ederson, 74e), Lisandro, Bastos – Gomis (Fofana, 84e). Entraîneur : Rémi Garde.

Paris SG : Sirigu – Jallet (Ceara, 70e), Alex, Sakho (cap.), Maxwell - Sissoko, Thiago Motta, Pastore (Gameiro, 62e) – Ménez (Bodmer, 70e), Nenê - Hoarau. Entraîneur : Carlo Ancelotti.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
100 M€ + Rakitic + Coutinho contre Neymar, qui ferait la meilleure affaire ?

Barcelone
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB