Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OM fait le travail et peut compter sur Brandao - L’avis du spécialiste (OM 3-1 Bourg-Péronnas)
Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 15/02/2012 à 19h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille a décroché son ticket pour les quarts de finale de la Coupe de France ce mercredi en s'imposant au Vélodrome face à Bourg-Péronnas (3-1). Une victoire logique pour les Marseillais qui ont dominé cette rencontre avec un doublé du désormais inévitable Brandao.

L'OM fait le travail et peut compter sur Brandao - L’avis du spécialiste (OM 3-1 Bourg-Péronnas)
Brandao s'offre un doublé et porte son total à 5 buts avec l'OM

L'avis de Romain Rigaux

A l'occasion des 8es de finale de la Coupe de France, l'Olympique de Marseille accueillait Bourg-Péronnas ce mercredi et s'est logiquement imposé (3-1). L'inversion tardive de la rencontre a logiquement desservi ce match qui s'est disputé dans un Vélodrome peu rempli. Les conditions étaient loin d'être optimales puisqu'en plus d'une ambiance moins chaude qu'à l'habitude, la qualité de la pelouse et le fort mistral ont gêné les 22 acteurs.

Avec Brandao, l'OM s'est trouvé un nouveau buteur

Dans ces conditions difficiles, les Marseillais ont été nettement supérieurs à des amateurs visiblement stressés par l'enjeu. Réputée joueuse, la formation de Bourg-Péronnas a été bien trop timide offensivement pour inquiéter une équipe olympienne sérieuse et appliquée. Dominateur dans tous les secteurs, l'OM a pu compter sur Brandao pour débloquer le score. Malgré les railleries observées lors de son retour, le Brésilien est en pleine forme et a fait preuve d'une étonnante adresse pour inscrire ses 4e et 5e buts sous le maillot phocéen cette saison (28e, 45e+1), en seulement 6 matchs !

Deschamps préserve ses troupes, retour gagnant pour J. Ayew

Avec cet avantage, Didier Deschamps a pu entamer sereinement le seconde période et en a profité pour préserver ses joueurs clés avec les remplacements de Rémy et Valbuena. L'occasion pour J. Ayew, entré au retour des vestiaires, d'inscrire le troisième but de sa formation (3-0, 54e) et de se distinguer pour son retour après avoir disputé la CAN avec le Ghana.

Après dix jours d'inactivité en raison des matchs reportés à cause des conditions météorologiques, les Phocéens prouvent qu'ils sont toujours en pleine forme, malgré la réduction du score anecdotique de Diaby en fin de match (3-1, 78e).

L'homme du match : Brandao (Marseille)

Brandao s'est offert un doublé. De retour à Marseille depuis le mois de janvier, l'attaquant brésilien prouve que l'OM a fait un bon choix en décidant de le rappeler. En ouvrant le score, puis en faisant le break avant la pause, le buteur marseillais est un véritable chasseur de buts depuis son arrivée avec 5 buts en 6 matchs.

Ils ont brillé

Azpilicueta confirme qu'il est devenu un élément très important dans le dispositif de l'OM. Dans son couloir droit, le latéral espagnol déborde, dribble, centre et offre une passe décisive à Brandao. Très actif au milieu de terrain, Valbuena a été moins décisif que lors des dernières semaines, mais son travail a bien gêné ses adversaires. Toujours en forme, Amalfitano a fait parler sa technique et son accélération pour faire régulièrement la différence et offrir une passe décisive. Du côté de Bourg-Péronnas, Settaout a longtemps fait bonne figure dans son couloir droit, gênant Rémy et Morel grâce à des interventions propres.

Ils ont déçu

Titularisé à la place de Mandanda, Bracigliano n'a pas été vraiment sécurisant sur ses interventions. Dans son couloir gauche, Morel souffre de la comparaison avec Azpilicueta et se montre beaucoup moins performant. Rémy a sans doute été l'élément offensif le moins convaincant du côté de l'OM. Les milieux offensifs de Bourg-Péronnas, Barbet et Dimitriou n'ont pas assez apporté de soutien à Tavares, trop isolé en pointe.

La note du match : 6/10

Si la partie a eu un peu de mal à démarrer, l'ouverture du score de l'OM a rassuré des Marseillais gênés en début de rencontre par un mistral puissant mais dominateurs pendant 90 minutes. Avec quatre buts, le spectacle a été agréable pour les spectateurs présents au Vélodrome.

Les buts :

- Lancé sur le côté droit par Valbuena, Azpilicueta centre en cloche au second poteau pour Brandao, qui est libre de tout marquage et marque d'un plat du pied gauche (1-0, 28e).

- Juste avant la mi-temps, Amalfitano élimine son adversaire d'une superbe feinte de corps et sert Brandao dans la surface. Le Brésilien contrôle et pousse le ballon au fond des filets d'un plat du pied droit (2-0, 45e+1).

- Sur un ballon récupéré au milieu de terrain, Cheyrou sert J. Ayew qui déclenche une frappe tendue du droit à l'entrée de la surface, expédiant le ballon au ras du poteau droit de Callamand (3-0, 54e).

- La formation de CFA réduit l'écart grâce à Diaby qui récupère un ballon ralenti par le mur marseillais sur un coup franc et fusille Bracigliano à bout portant (3-1, 78e).

Marseille joue toujours sur tous les tableaux et se qualifie donc pour les quarts de finale de la Coupe de France.


Coupe de France - Huitièmes de finale
Marseille 3-1 Bourg-Péronnas (2-0)
Stade Vélodrome
Arbitre : Philippe Malige
Buts : Brandao (28e, 45e+1), J. Ayew (54e) pour Marseille - Diaby (78e) pour Bourg-Péronnas.
Avertissement : Goyon (87e) pour Bourg-Péronnas.

Marseille : Bracigliano - Azpilicueta, Diawara, Nkoulou, Morel - Diarra, Cheyrou - Amalfitano, Valbuena (Sabo, 57e), Rémy (J. Ayew, 46e) - Brandao (Kaboré, 73e). Entraîneur : Didier Deschamps.

Bourg-Péronnas : Callamand - Settaout, Perradin, Goyon, Benmeloucka - Bailly, Biaye (Gaubet, 75e) - Dimitriou (Diaby, 63e), Definod, Barbet (Derra, 46e) - Tavares. Entraîneur : Hervé Della Maggiore.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB