Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon prend une option mais pouvait espérer mieux - L’avis du spécialiste (Lyon 1-0 APOEL)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 14/02/2012 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon s'est imposé (1-0) face à l'APOEL Nicosie, mardi soir en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Un bon résultat pour les Rhodaniens qui auraient toutefois pu espérer mieux au vu de la physionomie du match. L'OL a en effet archi dominé les débats et concrétisé par Lacazette.

Lyon prend une option mais pouvait espérer mieux - L’avis du spécialiste (Lyon 1-0 APOEL)
Le talent n'attend pas le nombre des années pour Lacazette

L'avis de Nicolas Lagavardan

Il est coutume de dire que 1-0 est le score idéal. Même s'il était permis d'espérer mieux face à un APOEL Nicosie novice à ce niveau-là, l'OL a donc réalisé un bon résultat mardi soir à Gerland, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Comme son adversaire du soir, Rémi Garde avait choisi d'aligner un 4-2-3-1, avec Lacazette et Ederson préférés à Gomis et Briand. Miraculés après avoir doublé l'Ajax sur le fil à la faveur d'une victoire (1-7) à Zabreg lors du dernier match de poule, les Lyonnais ont rapidement pris le ballon et l'initiative du jeu.

Un match à sens unique

Premier de son groupe devant le Zénith St-Pétersbourg, Porto et le Shakhtar Donetsk, l'APOEL a eu du mal à enchaîner trois passes d'affilée dans le camp lyonnais mais défendait bien, empêchant l'OL de venir inquiéter le gardien. Certes appliqués et dominateurs, les coéquipiers de Lisandro manquaient de vitesse dans les enchaînements et de percussion pour déstabiliser le bloc compact de Nicosie.

Sur une erreur de Boaventura, Lacazette trouvait une fenêtre de tir à l'entrée de la surface mais ne cadrait pas sa frappe (30e). Puis Lacazette encore lui tentait de nouveau sa chance mais voyait sa belle frappe parée par Chiotis (40e), pour la meilleure occasion du premier acte. A la mi-temps, l'OL avait déjà armé 13 tirs (contre aucun pour l'APOEL), mais souvent de loin et pour seulement trois cadrés.

Lacazette débloque la situation

Après la pause, Bastos lançait magnifiquement Ederson qui dribblait le gardien mais sa frappe était repoussée par Paulo Jorge (47e). La menace se précisait, le public de Gerland redoublait ses encouragements et Lacazette trouvait enfin l'ouverture (58e, 1-0). Alors que l'APOEL (mais le pouvait-il ?) ne semblait pas décidé à monter d'un cran (une seule parade pour Lloris, à la 88e), Ederson manquait le cadre de la tête (68e). L'OL maintenait sa domination mais devait se contenter de ce résultat certes minimaliste, mais qui le place en bonne position avant le match retour.

L'homme du match : Alexandre Lacazette (Lyon)

Alexandre Lacazette aura été le plus dangereux des Lyonnais durant l'heure qu'il a passée sur le terrain. Tranchant, audacieux et doté d'une grande qualité de frappe, le milieu offensif de l'OL a hérité des meilleures occasions et a débloqué la situation en début de seconde période.

Ils ont brillé

Comme d'habitude, Lisandro s'est battu comme un beau diable mais a rarement eu l'occasion de se retrouver en position de frappe. Même si l'adversité n'a pas été redoutable, la paire CrisKoné n'a rien laissé passer. Cris est en outre à l'origine du but de Lacazette. Gonalons et Källström ont bien contrôlé l'entrejeu. Côté APOEL, la paire Paulo Jorge et Kaka a réalisé un bon match en défense centrale, avec une mention pour le premier solide dans les duels, même s'il aurait mieux valu ne pas l'être sur le but de Lacazette… Helder Sousa a montré des qualités techniques dans l'entrejeu.

Ils ont déçu

Une grosse débauche d'énergie de la part d'Ederson qui n'a pas démérité mais a manqué d'efficacité dans le dernier geste. Bastos a eu quelques fulgurances mais il était permis d'attendre de lui qu'il permette d'accélérer le jeu lyonnais et qu'il place quelques frappes lourdes de loin face à un bloc très replié. Ailder a été bien muselé par la défense lyonnaise, de même que les ailiers, Charalambides et Trickovski.

La note du match : 6/10

Un duel à sens unique qui a ressemblé à une attaque – défense entre des Lyonnais installés dans le camp adverse et des Chypriotes très repliés qui se sont peu découverts. Dans des styles différents, les deux équipes ont toutefois livré un match sérieux et intense.

Le but

- Pas attaqué, Cris se fend d'une percée dans l'axe et décale Lacazette sur le côté gauche de la surface. Le jeune Lyonnais repique sur son pied droit et arme sa frappe. Le ballon est contré au départ par Paulo Jorge et lobe Chiotis (58e, 1-0).

En n'encaissant pas de but à domicile et en en marquant un, Lyon a assuré l'essentiel et pris une option sur les quarts de finale. L'APOEL devra se montrer moins frileux dans trois semaines s'il souhaite inverser la tendance. Match retour le mercredi 7 mars. Helio Pinto sera suspendu pour l'occasion.


Ligue des Champions / 8e de finale aller
Olympique Lyonnais – APOEL Nicosie : 1-0 (0-0)
Stade de Gerland
Arbitre : Paolo Tagliavento (Italie)
But : Lacazette (58e)
Avertissements : Helio Pinto (52e)

Lyon : Lloris - Réveillère, B. Koné, Cris, Cissokho - Gonalons, Källström – Lacazette (Briand, 60e), Ederson (Gourcuff, 71e), Bastos - Lisandro. Entraîneur : Rémi Garde.

APOEL : Chiotis - Poursaitides, Paulo Jorge, Kaka, Boaventura - Nuno Morais, Helio Pinto – Charalambides (Manduca, 82e), Helder Sousa (Marcinho, 72e), Trickovski – Ailton (Solari, 67e). Entraîneur : Ivan Jovanovic.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


La note du match
6,0
Un duel à sens unique qui a ressemblé à une attaque – défense entre des Lyonnais installés dans le camp adverse et des Chypriotes très repliés qui se sont peu découverts. Dans des styles différents, les deux équipes ont toutefois livré un match sérieux et intense.


Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB