Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon enraye la mécanique marseillaise - L’avis du spécialiste (OM 2-2 OL)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/02/2012 à 23h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le match entre les deux Olympiques n'a pas trouvé preneur (2-2), dimanche soir à l'occasion de la 22e journée de Ligue 1. L'OM a pourtant rapidement mené de deux buts mais l'OL a encore une fois su rebondir pour recoller avant la pause. Un résultat qui n'arrange personne…

Lyon enraye la mécanique marseillaise - L’avis du spécialiste (OM 2-2 OL)
Très actif, Lisandro a eu la balle de match à la dernière minute

L'avis de Nicolas Lagavardan

Vaincu lors de ses deux derniers déplacements en championnat et avec déjà 6 défaites à l'extérieur au compteur, l'OL ne partait pas favori dimanche soir au Vélodrome. Car en face, Marseille se présentait dans une forme olympique avec huit victoires d'affilée et 11 victoires pour un nul en 12 matchs, toutes compétitions confondues !

Invaincu en championnat depuis la 14e journée (19 novembre) et depuis la 5e (10 septembre) au Vélodrome, Didier Deshcamps craignait toutefois que les nombreuses absences (Valbuena, Mbia et A. Ayew notamment) ne l'empêchent de poursuivre sa moisson de victoire. Cela ne s'est pas vu durant la première demi-heure, un peu plus par la suite…

Comme à Lorient, Lyon remonte encore deux buts !

L'OM a investi le camp lyonnais dans les premières minutes, mais la première alerte venait sur le but marseillais, avec un pointu de Gomis sorti par Mandanda (9e). Tranchants en contre, les Lyonnais se montraient fébriles en défense (aucun pressing et une tendance à trop reculer) et la première occasion était la bonne par Cheyrou (16e, 1-0). Un but qui aurait toutefois dû être refusé pour un hors jeu de Brandao au départ de l'action !

Et qui a coupé les jambes lyonnaises. Trop passifs, pas assez agressifs sur le porteur du ballon, les Rhodaniens laissaient Amalfitano délivrer une offrande pour Brandao (34e, 2-0). Mais… Dans la foulée, Gomis réduisait pourtant le score sur corner (36e, 2-1). Puis sur un centre de Cissokho, Diawara manquait son dégagement et trompait Mandanda (45e, 2-2) ! Incroyable retournement de situation, les 22 acteurs rejoignaient le vestiaire au terme d'une première mi-temps animée mais sans queue ni tête !

L'OM aurait pu tout perdre en seconde période

Après la pause, les Lyonnais ragaillardis par l'égalisation se montraient plus mordants et engagés dans les duels. L'OM était bousculé mais serrait les rangs. Sans se procurer de réelle occasion, l'OL prenait un léger ascendant dans le jeu et aurait sans doute pu forcer la décision. Mais contrairement au premier acte, les défenses prenaient le pas sur les attaques et le score ne bougeait plus. Dans les arrêts de jeu, la balle de match revenait à Lisandro mais Mandanda sortait le cuir d'une main ferme (90e+2).

L'homme du match : Steve Mandanda (Marseille)

Il a certes encaissé deux buts. Mais il ne peut rien sur le premier et se fait planter par Diawara sur le second. Malgré cela, Steve Mandanda a su rester concentré et a réalisé plusieurs interventions importantes, avant de sortir la parade du match à la dernière seconde face à Lisandro. Sans elle, Lyon aurait quatre points d'avance sur Marseille ce soir.

Ils ont brillé

Amalfitano a joué juste, avec des passes précises vers l'avant et une superbe passe décisive. Brandao a pesé sur la défense et marqué un but d'une reprise du droit en première mi-temps, moins en vue en seconde. Bon dans les duels et à la relance, Nkoulou a globalement réalisé un bon match. Meilleur lyonnais du match, Lisandro s'est muté en véritable meneur de jeu pendant une heure. Très actif, l'Argentin a posé bien du souci aux Marseillais en prenant les intervalles. Après une première période difficile, Koné a su élever son niveau en seconde pour contrôler Brandao et s'imposer dans les airs.

Ils ont déçu

Un carton dès les premières minutes, un but contre son camp avant la mi-temps, Deschamps regrettera peut-être que Diawara soit rentré de la CAN prématurément… Diarra n'a pas régné dans sa zone, souvent dépassé par Lisandro notamment. Assez transparent, Rémy n'est visiblement pas fait pour jouer sur le côté gauche. A Lyon, Bastos n'a clairement plus le même rayonnement qu'en début de saison, incapable de faire la différence. Cissokho est trop approximatif dans ses interventions mais aussi à la relance. Umtiti a manqué de sérénité et d'expérience face à Brandao. Källström a manqué d'agressivité en première mi-temps et n'a pas suffisamment pesé sur le jeu.

La note du match : 5/10

La rencontre a été animée en première mi-temps avec quatre buts, mais de là à dire que l'on a assisté à un bon match… La seconde mi-temps a été sans grand intérêt. Beaucoup de déchet, d'erreurs et d'approximations. Les deux équipes ont affiché de grosses carences défensives lors du premier acte, et un manque d'inspiration offensive lors du second. Un match vraiment bizarre entre deux des meilleures écuries du championnat…

Les buts

- Kaboré ouvre pour Brandao dans l'axe. Cissokho manque son dégagement et permet à Cheyrou de jaillir devant Koné pour battre Lloris d'une reprise du droit. Un but entaché par une position de hors jeu de la part de Brandao (16e, 1-0).

- Libre de tout marquage à trente mètres, Amalfitano a tout le temps pour ajuster un centre enroulé millimétré du gauche, pour la reprise de volée croisée du plat du pied droit de Brandao (34e, 2-0).

- Sur un corner de Källström dévié par Briand d'une aile de pigeon au premier poteau, Gomis se retrouve libre face au but et ajuste Mandanda (36e, 2-1).

- Cissokho adresse un centre depuis l'aile gauche, dévié au départ par Azpilicueta. Placé au premier poteau, Diawara tente de dégager du droit mais dévisse et trompe Mandanda (45e, 2-2).

Statu quo entre les deux prétendants à la Ligue des Champions, Lyon conserve un point d'avance sur Marseille. Mais les deux Olympiques voient les deux premières places s'éloigner. Résultats, classement et calendrier de Ligue 1 sur Maxifoot.


Ligue 1 / 22e journée
Olympique de MarseilleOlympique Lyonnais : 2-2 (2-2)
Stade Vélodrome
Arbitre : Antony Gautier
Buts : Cheyrou (16e), Brandao (34e) pour l’OM – Gomis (36e), Diawara (45e, csc) pour l’OL
Avertissements : Diawara (11e) pour l’OM, B. Koné (39e),Umtiti (65e), Briand (86e) pour l’OL

Marseille : Mandanda – Azpilicueta, Diawara (Fanni, 69e), N’Koulou, Morel – Kaboré (Traoré, 83e), Diarra, Cheyrou – Amalfitano, Brandao, Rémy. Entraîneur : Didier Deschamps.

Lyon : Lloris – Réveillère, B. Koné, Umtiti, Cissokho – Briand, Gonalons, Källström, Bastos – Lisandro, Gomis (Grenier, 63e). Entraîneur : Rémi Garde.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

La note du match
5,0
La rencontre a été animée en première mi-temps avec quatre buts, mais de là à dire que l'on a assisté à un bon match… La seconde mi-temps a été sans grand intérêt. Beaucoup de déchet, d'erreurs et d'approximations. Les deux équipes ont affiché de grosses carences défensives lors du premier acte, et un manque d'inspiration offensive lors du second. Un match vraiment bizarre entre deux des meilleures écuries du championnat…

Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB