Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon, première douloureuse
Par Patrick Audouard - Actu Coupe De La Ligue, Mise en ligne: le 10/11/2004 à 23h16
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les, Lyonnais ont mordu la poussière pour la première fois de la saison face à leurs dauphins actuels du championnat, les Lillois de Claude Puel (3-2). Dans l'autre choc de Ligue 1, Auxerre est venu à bout de Rennes aux tirs aux buts (1-1, 5 t.a.b. à 3). A noter la qualification de Nantes face à Laval (2-1) et celle de Guingamp devant Istres (4-2 a. p.)

Lille 3-2 Lyon : les dauphins se mangent le Lyon

Lyon n'est pas imbattable, mais il faut en vouloir pour en venir à bout ! Telle est la conclusion de ce match, qui a vu une superbe empoignade entre Lillois et Rhodaniens. Privés de nombreux titulaires (Essien, Wiltord, Frau, Cris, Coupet, Caçapa…), Lyon avait pour ce match fait confiance à ses jeunes, Nilmar et Ben Arfa en tête. Mais c'est Lille qui dominait les débats et qui a ouvert le score par Moussilou à la 56ème minute (1-0). Mais alors qu'on pensait que les Lyonnais se dirigeaient vers leur première défaite de la saison, Abidal inscrivait contre son ancien club le but de la prolongation à la dernière minute (1-1, 90'). On pensait alors que ces Lyonnais étaient partis pour prendre la mesure des valeureux Lillois, d'autant plus que Ben Arfa donnait l'avantage à son équipe sur penalty à la fin de la première mi-temps de la prolongation (1-2, 103'). Mais Lyon, qui a fini à neuf après les sorties sur blessure d'Abidal et Ben Arfa, a craqué et encaissé deux buts coup sur coup par Demis (2-2, 112') et Dumont (3-2, 120+1'). Les Lyonnais ont donc perdu face à la seule équipe qui semble aujourd'hui en mesure de les battre en France. Il fallait bien que cela arrive un jour…

Rennes 1-1 Auxerre : les Bourguignons gagnent à la loterie

Les Auxerrois peuvent remercier le malheureux Dudu ! Après un match globalement dominé par des Rennais accrocheurs, les joueurs de Guy Roux, menés depuis la 55ème minute et un but de Kallström pour les Bretons (1-0), ont réussi à revenir in extrémis sur un coup du sort. Le Brésilien Dudu Cearense a en effet détourné dans ses buts un centre de Vandenbossche à cinq minutes de la fin du temps réglementaire, offrant ainsi une prolongation à ses adversaires (1-1, 85'). Lors de celle-ci, chaque équipe a eu sa période. Cool a sorti le grand jeu face à Maoulida lors de la première mi-temps, alors qu'Auxerre a dominé la seconde, touchant du bois par le très actif Vandenbossche sur un centre de Lachuer. C'est donc la séance des tirs aux buts qui a départagé les deux équipes. Cheyrou et Benjani ont marqué pour Auxerre, tout comme Kallström et Dudu pour Rennes. Mais, alors que Vandenbossche a transformé le troisième tir auxerrois, M'Vuemba a envoyé le sien à côté du but de Cool. Akalé et Sorlin n'ont pas tremblé, avant que Yann Lachuer ne donne la victoire aux joueurs de Guy Roux, d'un maître contre pied. Les Rennais peuvent sans vouloir, tant ils ont manqué d'efficacité dans cette rencontre, notamment en fin de match, se créant beaucoup d'occasions dans les sept ( !) minutes d'arrêts de jeu de la seconde période. Quant aux Auxerrois, ils confirment leur solidité avec cette qualification, et s'affirment comme un prétendant sérieux au seul trophée national qui manque à leur palmarès.

Les autres résultats : Nantes dompte Laval

Les Canaris nantais ont réussi à passer ce tour face au club de Laval (2-1). Les pensionnaires de Ligue 2 avaient pourtant créé la surprise en trouvant l'ouverture par Rebelo-Lopez à deux minutes de la mi-temps (0-1, 43'). Mais Cetto (1-1, 59') puis Pujol (2-1, 74') ont rétabli l'ordre en seconde période et permis aux Canaris de se faire respecter. Enfin, Istres, lanterne rouge de Ligue 2, a chuté à Guingamp (4-2). Il a fallu que la prolongation départage les deux équipes, Maurice ayant égalisé sur penalty (12') suite à un but de Fauré (5') pour les locaux. Les Bretons ont alors définitivement pris l'avantage grâce à Bridonneau (92'), Sikimic (103'), et Fauré à nouveau (118'), contre un but de Courtois (109').

Les Lyonnais sont donc éliminés, ce qui est loin d'être une catastrophe, quand on considère le calendrier démentiel qui les attend sur les trois autres tableaux. Lille a confirmé tout le bien que l'on pensait de cette équipe, alors qu'il faudra encore compter avec les Nantais et les Auxerrois, respectivement finaliste et demi-finaliste l'année dernière.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Où évoluera Neymar cette saison 2019-20 ?

PSG
Barcelone
Real
Juventus
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB