Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’exploit était à portée, mais l’OM se contente d'un point - L’avis du spécialiste (Arsenal 0-0 OM)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 01/11/2011 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Marseille a tenu le choc à l'Emirates Stadium mardi soir lors de la 4e journée de la Ligue des Champions. Les hommes de Didier Deschamps ont ramené un bon point face à Arsenal (0-0) mais auraient pu envisager la victoire avec un peu plus de détermination et d'audace…

L’exploit était à portée, mais l’OM se contente d'un point - L’avis du spécialiste (Arsenal 0-0 OM)
La victoire était à portée de main pour Cheyrou et l'OM

L'avis de Nicolas Lagavardan

Face à une équipe d'Arsenal un peu émoussée et qui n'a pas livré son meilleur match de la saison, l'OM pouvait espérer encore mieux mais se contente finalement du point du match nul (0-0) qui lui permet de maintenir ses poursuivants à distance. En 4-2-3-1 avec Rémy côté droit et Valbuena à la baguette associés aux frères Ayew, Marseille a démarré fort. A la suite d'un bel enchaînement côté droit, A. Ayew manquait le cadre de très peu (5e). L'OM prenait le contrôle du ballon et s'installait dans le camp londonien, mais après dix minutes difficiles pour eux, les Gunners entraient enfin dans le match.

Rémy manque le coche, Nkoulou sauve le coup

Sans Van Persie laissé sur le banc, les coéquipiers de Gervinho ne tardaient pas à se montrer menaçants mais Mandanda assurait les arrières. Arsenal reprenait le contrôle du jeu mais sur un contre bien exploité, Rémy manquait à son tour le cadre d'un cheveu (25e). Les 3 000 supporters marseillais présents à l'Emirates donnaient de la voix mais sur un ballon perdu par Rémy, il fallait un retour in extremis de Nkoulou pour sauver le coup face à Ramsey (30e). La partie menaçait de basculer d'un côté comme de l'autre.

Avec un peu plus de détermination, l'OM pouvait espérer mieux

Après la pause, les deux équipes ont eu leur période puis après l'heure de jeu, le rythme retombait et les occasions devenaient plus rares. Avec un peu plus de mordant, de détermination et de mouvement dans les trente derniers mètres, les troupes de Didier Deschamps auraient pu espérer mieux. Mais s'il a été solide défensivement, l'OM a manqué d'un peu de simplicité, de punch et de qualité technique (1 seul tir cadré) dans ses offensives pour arracher une victoire à sa portée, tandis qu'Arsenal a semblé se contenter du nul, un résultat finalement assez logique au vu de la physionomie du match.

L'homme du match : Nicolas Nkoulou (Marseille)

Son association avec Souleymane Diawara a porté ses fruits face à Arsenal. Le duo a tenu bon et Nicolas Nkoulou s'est avéré décisif à plusieurs reprises, avec des interventions déterminantes, comme à la 30e minute face à Ramsey qui se présentait seul devant Mandanda.

Ils ont brillé

Song a remporté la plupart de ses duels dans l'entrejeu, a perdu peu de ballons et a cherché à jouer vers l'avant. Vermaelen a rendu une copie propre, solide et appliqué. Gervinho a été le plus dangereux des Gunners en première mi-temps, moins en vue par la suite. Diawara a été solide dans les duels, son association avec Nkoulou a très bien fonctionné. Fanni a sauvé plusieurs situations chaudes avec une bonne couverture de ses coéquipiers. Mandanda a bien fait tout ce qu'il a eu à faire. A. Diarra a fait du bien dans l'entrejeu marseillais, malgré quelques passages à vide.

Ils ont déçu

Aligné en pointe, Park n'a jamais réussi à se mettre en bonne position. Ramsey a gâché les deux meilleures occasions de son équipe en première mi-temps. Mertesacker n'est pas un as de la relance ni un roi du sprint. Arteta a été très discret. Rémy ne s'est pas ménagé mais il a manqué d'efficacité voire de lucidité sur certaines actions. J. Ayew a souvent décroché mais il a manqué de tonicité et n'a pas suffisamment pesé sur la défense centrale adverse. A. Ayew s'est souvent compliqué la vie, malgré quelques bons débordements. Beaucoup de déchet pour Morel dans les transmissions.

La note du match : 5/10

Dans un stade quasi plein pour l'occasion, le match a été alerte et vivant mais l'intensité n'a pas atteint des sommets. Si le suspense est demeuré entier, les deux équipes ont pêché offensivement par manque d'efficacité technique et de réalisme dans la dernière passe ou le dernier geste. Pas énormément d'occasions au final et aucun but à se mettre sous la dent.

Ce résultat satisfait les deux équipes en vue de la qualification mais les Marseillais regretteront peut-être lors du tirage des 8es de finale (s'ils se qualifient bien entendu) de ne pas avoir su prendre la première place… Prochain rendez-vous pour l'OM, le 23 novembre avec la réception de l'Olympiakos. Voir le classement et le calendrier du Groupe F.


Ligue des Champions / Groupe F, 4e journée
Arsenal – Olympique de Marseille : 0-0 (0-0)
Emirates Stadium (Londres)
Arbitre : Paolo Tagliavento (Italie)
But :
Avertissements : Rosicky (85e) - A. Diarra (40e)

Arsenal : Szczesny - Jenkinson, Mertesacker, Vermaelen, A. Santos - Arteta, Song, Ramsey (Rosicky, 66e) - Walcott, Park (Van Persie, 62e), Gervinho (Arshavin, 76e). Entraîneur : Arsène Wenger.

Marseille : Mandanda - Fanni, Diawara, Nkoulou, Morel - Diarra, Cheyrou – Rémy (Amalfitano, 68e), Valbuena (Lucho, 74e), A. Ayew – J. Ayew (Gignac, 84e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
5,0
Dans un stade quasi plein pour l'occasion, le match a été alerte et vivant mais l'intensité n'a pas atteint des sommets. Si le suspense est demeuré entier, les deux équipes ont pêché offensivement par manque d'efficacité technique et de réalisme dans la dernière passe ou le dernier geste. Pas énormément d'occasions au final et aucun but à se mettre sous les dents.


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB