Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Une défaite qui va laisser des traces - L’avis du spécialiste (OM 0-1 Arsenal)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/10/2011 à 23h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mal en point en championnat, l'OM pensait se refaire une santé en Ligue des Champions. Mais après avoir longtemps tenu en échec une pâle équipe d'Arsenal, une erreur d'inattention de la défense dans le temps additionnel a fini par coûter cher aux Marseillais, battus 1-0. Une défaite qui risque fort de laisser des traces.

Une défaite qui va laisser des traces - L’avis du spécialiste (OM 0-1 Arsenal)
Van Persie et Arsenal ont fini par dominer l'OM et Nkoulou.

L'avis de Pierre-Damien Lacourte

L'Olympique de Marseille et Arsenal ont confirmé ce qu'on pensait d'eux avant cette rencontre. Peu séduisantes dans le jeu et techniquement fébriles, les deux équipes, à la peine dans leurs championnats respectifs, ont longtemps éprouvé d'énormes difficultés à se montrer dangereuses. Et puis dans le temps additionnel, une erreur d'inattention de la défense marseillaise a profité à Ramsey, oublié au second poteau, qui ne s'est pas fait prier pour tromper Mandanda et offrir la victoire aux Gunners (0-1).

Une seule erreur qui coûte cher

En début de rencontre, les Olympiens profitaient pourtant de Londoniens en manque de confiance, à l'image de Koscielny et André Santos, pas au mieux, pour dominer les débats. Mais la première occasion dangereuse était toutefois à mettre à l'actif des Gunners. Après des mains de Jenkinson et Diawara oubliées par M. Skomina, Mandanda, battu, était sauvé sur sa ligne par le Sénégalais, auteur d'une bonne prestation en défense centrale, tout comme Nkoulou, très présent devant van Persie.

Le chantier reste immense devant

La défense, jusqu'à cette erreur de la 92e minute, avait fait bonne figure. En revanche, devant, l'impression est toujours celle d'un immense chantier. Encore plus quand Rémy semble tirer la langue. Face à une pâle équipe d'Arsenal, l'OM pensait bien assurer l'essentiel en prenant un point. Mais rongée par ses doutes, la formation olympienne a fini par craquer. Une défaite qui relègue les Marseillais à la 2e place du groupe F et qui pourrait laisser des traces chez des joueurs qui ne savent plus à quel saint se vouer pour se remettre dans le sens de la marche.

L'homme du match : Steve Mandanda (Marseille)

Battu dans le temps additionnel par Ramsey, Steve Mandanda s'était montré impeccable auparavant. Très présent dans les airs, le portier marseillais avait été, avant le but d'Arsenal, décisif devant Walcott puis Van Persie. L'ancien Havrais n'a rien à se reprocher.

Ils ont brillé

Au côté de Nkoulou, Diawara s'est montré costaud en défense centrale. Le Camerounais et le Sénégalais forment une charnière de plus en plus convaincante. Au milieu de terrain, Diarra a récupéré quelques ballons importants. Devant, Valbuena a été l'un des rares à percuter, même s'il n'a pas toujours été heureux dans ses tentatives. Dans les rangs d'Arsenal, le jeune Jenkinson s'en est bien tiré dans son couloir droit. Devant, van Persie a tenté de proposer des solutions à ses partenaires, mais le Néerlandais a rarement été servi dans de bonnes conditions. Pourtant, Walcott a souvent pris le dessus sur Morel sur son côté droit. A noter les bonnes entrées en jeu de Ramsey et Gervinho, décisifs.

Ils ont déçu

Au sein de l'attaque marseillaise, André Ayew, légèrement touché à la cuisse, n'a pas brillé. Peu de mouvement et beaucoup de déchet à signaler pour le Ghanéen. Rémy a donné l'impression d'être fatigué après un excellent début de saison. Pas aidé par l'aîné des frères Ayew dans son couloir, Morel a souffert face à Jenkinson et Walcott, se faisant souvent déborder. Lucho, malgré une déviation du gauche qui n'était pas loin de faire mouche, a peu pesé sur les débats. C'est malheureusement de plus en plus souvent le cas. L'Argentin est d'ailleurs sorti sous les sifflets du Vélodrome. Azpilicueta, en laissant seul Ramsey dans le temps additionnel, commet une erreur qui coûte cher aux Olympiens. Chez les Gunners, Koscielny s'est montré très fébrile en défense. Tout comme André Santos, rapidement averti, et à la peine sur son côté gauche. Devant, Arshavin a traversé la rencontre comme un fantôme. Arsène Wenger doit encore chercher après son attaquant russe.

La note du match : 4/10

Entre deux équipes mal en point dans leurs championnats respectifs, mais plus à leur aise en Ligue des Champions, on s'est ennuyé ferme au Vélodrome. L'OM comme Arsenal éprouvent de grosses difficultés à proposer un jeu séduisant.

Le but

- A la 92e minute, sur un long centre de Djourou, Ramsey, complètement oublié par la défense marseillaise au second poteau, trompe tranquillement Mandanda. Quelle erreur de l'arrière-garde olympienne (0-1).

Après cette victoire au Vélodrome, Arsenal, avec 7 points, s'empare de la tête du groupe F et devance l'OM d'une longueur. Dans l'autre rencontre de la poule, l'Olympiakos Le Pirée a dominé le Borussia Dortmund 3-1.


Ligue des Champions / Groupe F
Marseille 0-1 Arsenal (0-0)
Stade Vélodrome (Marseille)
Arbitre : M. Damir Skomina (Slovénie)
But : Ramsey (92)
Avertissements : A. Ayew (14e), Diawara (49e) pour Marseille ; Song (4e), André Santos (16e), Djourou (74e) pour Arsenal

Marseille : Mandanda (cap.) - Azpilicueta, Diawara, Nkoulou, Morel – Lucho (Amalfitano, 73e), Diarra, Cheyrou (Kaboré, 87e) - Valbuena, Rémy (Gignac, 69e), A. Ayew. Entraîneur : Didier Deschamps.

Arsenal : Szczesny – Jenkinson (Djourou, 62e), Koscielny, Mertesacker, André Santos - Rosicky, Song, Arteta – Walcott (Gervinho, 67e), van Persie (cap.), Arshavin (Ramsey, 78e). Entraîneur : Arsène Wenger.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB