Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le réalisme de l'Inter enfonce Lille - Ce qu’il faut retenir (Lille 0-1 Inter)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/10/2011 à 00h04
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lille n'y arrive pas. Les coéquipiers d'Hazard ont été battus par l'Inter Milan (0-1), mardi soir lors de la 3ème journée de Ligue des Champions, et glissent à la dernière place de leur groupe. Réputés en difficulté, les Nerazzurri ont fait parler l'expérience et l'efficacité.

Le réalisme de l'Inter enfonce Lille - Ce qu’il faut retenir (Lille 0-1 Inter)
Hazard pressé par Cambiasso et Maicon

«On a pris une leçon de réalisme» , a constaté le capitaine lillois Rio Mavuba avec lucidité mardi soir, après s'être incliné (0-1) lors de la 3ème journée de Ligue des Champions. Encore une fois, pourrait-on ajouter. Mais rien d'étonnant face à une équipe italienne dans la pure tradition, c'est-à-dire très solide défensivement et efficace offensivement, tout l'inverse de ce que montre l'Inter en championnat.

Une occasion, un but pour l'Inter

L'expérience et l'efficacté des Milanais ont fait la différence face à des Lillois décidément trop tendres, après avoir déjà vécu deux désillusions lors des deux premiers matchs. Les Nerazzurri n'ont pourtant pas été prodigieux, mais le LOSC non plus en première mi-temps ! Peu inspirés offensivement, les Lillois privés de Landreau blessé ont rapidement été menés au score sur une reprise de volée de Pazzini (22e, 0-1). Ce but a eu le mérite de réveiller les Lillois mais l'Inter en plus d'avoir marqué sur sa seule occasion de la première mi-temps, se montrait solide défensivement.

Lille accélère mais l'Inter tient bon

Même scénario en seconde période. Les coéquipiers d'Hazard ont largement dominé les débats mais sont tombés sur un mur infranchissable. Le gardien colmatait les quelques fuites. Les Lillois ne désespéraient pas, mais la réussite n'était malheureusement pas du bon côté, Obraniak voyait son centre heurter la transversale (87e). Le LOSC manque encore un peu d'expérience à ce niveau de la compétition, mais devra pourtant corriger très rapidement le tir sous peine de voir ses espoirs de qualification s'envoler.

L'homme du match : Julio César (Inter)

Peu sollicité en première période, le gardien de l'Inter a dû s'employer en seconde pour soulager sa défense sans cesse sollicitée. Imposant, rassurant, Julio César n'a rien laissé passer.

La note du match : 6/10

Après une première mi-temps décevante durant laquelle les deux équipes ont joué au petit trot, Lille a haussé le rythme après la pause, soutenu par ses supporters. Le match n'a pas atteint des sommets mais a toutefois été agréable à suivre et le suspense est resté entier jusqu'au bout.

Le but

- Lancé par Sneijder dans la surface côté gauche, Zarate centre parfaitement en retrait pour la reprise de volée de Pazzini (22e, 0-1).

Nouvelle contre-performance pour le LOSC qui n'a toujours pas gagné et glisse à la dernière place du Groupe B avec deux longueurs de retard sur le CSKA Moscou et Trabzonspor, et quatre sur l'Inter. Les Lillois seront sous pression au match retour à Milan, lors de la prochaine journée.

Tous les résultats et le classement du Groupe B, ici.


Ligue des Champions / Groupe B, 3e journée
Lille OSC – Inter Milan : 0-1 (0-1)
Stadium Lille Métropole
Arbitre : Howard Webb (Angleterre)
But : Pazzini (22e)
Avertissements : Chedjou (42e), Pedretti (54e) – Chivu (41e), Motta (51e)

Lille : Enyeama - Debuchy, Basa, Chedjou, Béria – Balmont (Gueye, 80e), Mavuba, Pedretti (Payet, 62e) - Hazard, Cole (Obraniak, 74e) - Sow. Entraîneur : Rudi Garcia.

Inter : Julio Cesar - Maicon, Lucio, Chivu, Nagatomo - Cambiasso, Thiago Motta – Zanetti, Sneijder (Stankovic, 67e), Zarate (Chukwuma Obi, 63e) – Pazzini (Milito, 81e). Entraîneur : Claudio Ranieri.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
6,0
Après une première mi-temps décevante durant laquelle les deux équipes ont joué au petit trot, Lille a haussé le rythme après la pause, soutenu par ses supporters. Le match n'a pas atteint des sommets mais a toutefois été agréable à suivre et le suspense est resté entier jusqu'au bout.


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB